Message d'avertissement

Les soumissions de ce formulaire sont closes.

PPU de la partie nord de L’Île-des-Sœurs
Votre opinion en ligne

Mobilité

La partie nord de L’Île-des-Sœurs fait face à plusieurs enjeux de mobilité. Le nouveau pont Samuel-De Champlain et la future station du REM constituent des opportunités pour améliorer les connexions avec l’île, de même que la mobilité à l’intérieur de celle-ci. Actuellement, les aménagements du secteur sont fortement liés à l’utilisation de l’automobile et la desserte en transport public est considérée insuffisante. De plus, le territoire présente plusieurs barrières physiques aux déplacements : les passages entre les quartiers au nord et au sud de l’autoroute sont limités; les terrains et les stationnements de surface sont grands; et les réseaux piétonniers et cyclables sont discontinus à certains endroits.

Questions pour guider votre contribution

  • Quels sont les meilleurs moyens pour donner accès à la future station du REM?
  • Quels moyens de transport doivent être privilégiés lors des futurs aménagements du secteur (automobile, autobus, bicyclette, marche, etc.)? Comment innover et améliorer la performance environnementale de ces moyens de transport?
  • Comment contourner ou dépasser les barrières physiques du territoire (autoroute, stationnements, etc.)?

Résultats

1. Opinion présentée par Hélène Rousseau

Comme il y a des commerces sur la Pointe Nord il faut qu’il y ait un stationnement public pour qu’ils puissent avoir une clientèle suffisante pour survivre. Ce n’est pas tout le monde qui viendra en REM ou en bicyclette à -25 degrés. Il y aura toujours des gens à mobilité réduite et des gens de l’extérieur de l’Ile qui voudront venir dans ces commerces. De plus je trouve un peu fort de parler de “communauté” pour un endroit plein de hautes tours...

2. Opinion présentée par Celine Caudrelier

Je comprends que la question s'adresse à un futur plus ou moins lointain ( quelques années au moins), mais je tiens à donner mon opinion quant au déplacement sur la Pointe-Nord AUJOURD'HUI, car en attendant que le REM soit opérationnel, il y aurait de grandes améliorations à apporter.

En effet, l'accès à la Pointe-Nord par les transport en commun n'est pas aisé. Tout d'abord, le seul bus reliant directement la Pointe-Nord et le centre-ville (178) ne fonctionne qu'en semaine et s'arrête à 21h, ce qui n'est pas pratique pour les habitants. Ainsi, le soir et la fin de semaine, nous sommes obligés de faire une correspondance bus-bus sur l'ile pour arriver à destination. Notez également que la fréquence de passage des bus 12 et 168 qui partent de l'ile a été réduite en soirée, ce qui rend cette correspondance plus longue. De plus, l'alternative d'aller à pied de l'arrêt du 168 vers la Pointe-Nord ( qui était jadis une dizaine de minutes de marche) n'est plus possible, car le chemin sous le pont Champlain est barré.

La solution: il faudrait étendre les horaires du bus 178 et mettre en place un service le samedi et le dimanche jusqu'à l'arrivée du REM.

3. Opinion présentée par Patricia Klein

Il faut offrir un service rapide de navette/d'autobus entre la Pointe Sud au REM.

Il faut un espace ''drop off, pick up'' de clients qui auront un lift au service REM IDS pour les résidents de l’île (Pointe Sud).

Il faut absolument maintenir et accroître le service d'autobus (électrique) - routes plus rapides - de la Pointe Sud directement au Centre Ville - Robert Bourassa - avec une vraie voie réservée de l'ile à Mtl (aller-retour). Le service est bien actuellement mais la ''run de lait'' est trop longue à partir de la Pointe Sud jusqu'au Centre-ville (STM 168).

Batir une piste cyclable de l'Ile au Centre-Ville (via l'autoroute 10?) pour ceux qui doivent se rendre au Centre-ville/Vieux Montréal l'été.

4. Opinion présentée par Paule Desgroseilliers

Avoir un service d'autobus à haute fréquence.

Établir des voies piétonnes bien entretenues permettant aux gens de se rendre à la station dans 10, 15, 20 minutes dépendant d'où ils résident. Ceci encouragerait l'exercice et le bien-être mental.

Ces voies piétonnes partiraient de divers points de l'île.

Penser à aménager et prolonger une voie piétonne le long du fleuve à partir du Parc Marin pour permettre d'accéder au REM et aussi se rendre à l'école secondaire MGR-Richard à pied.

5. Opinion présentée par Sophie Therrien

Il faut faciliter l'accès au REM en créant des lignes de bus direct vers la station et des accès sécuritaires pour les vélos et les piétons. Nous devons diminuer le nombre de citoyens qui utilisent la voiture et contribuent à la congestion aux heures de pointe et à la pollution de notre planète. En ce moment le trajet d'autobus de mon travail vers mon domicile prend plus du double de temps que le trajet en voiture dû aux nombreux détours sur la ligne. En tant que parent, il est difficile de faire le choix écologique quand il nous fait perdre un temps précieux avec nos enfants.

6. Opinion présentée par Marie Bouvet

Il faut absolument augmenter le nombre de passage des autobus. La ligne 178 qui dessert la pointe nord devrait être poursuivie en soirée et la fin de semaine! Les bus 168 sont bondés et devraient être plus frequents! Impossible de monter dedans souvent à depart de la pointe nord. Un reseau d'autobus fonctionnel devrait être une priorité. Ensuite un beau chemin pietonnier pour lier la pointe nord et la pointe sud.

7. Opinion présentée par Marie Bouvet

Il faut absolument augmenter le nombre de passage des autobus. La ligne 178 qui dessert la pointe nord devrait être poursuivie en soirée et la fin de semaine! Les bus 168 sont bondés et devraient être plus frequents! Impossible de monter dedans souvent à depart de la pointe nord. Un reseau d'autobus fonctionnel devrait être une priorité. Ensuite un beau chemin pietonnier pour lier la pointe nord et la pointe sud.

8. Opinion présentée par Samuel Levy

Le meilleurs moyen d'accès à la station du REM est la voiture, à pied et en bus.


Pour contourner les barrières physiques, il est indispensable de construire un tunnel vers la pointe nord.

9. Opinion présentée par Diane Poulin

Meilleurs moyens de transport pour se rendre à la station du REM de l'IDS : je suggère une navette électrique (mini-autobus) qui circulerait durant les heures d'ouverture du REM. Cette navette circulerait sur les grandes artères de l'IDS.

10. Opinion présentée par firouzeh nikpour-naini

Hello,

I am not a traffic engineer, however I am concerned with this project as it will limit the car circulation in ile-des-soeurs.
The island already has heavy traffic during the rush hour and this will further add to the existing traffic. i.e a school was built few years ago at a busy square in the island, which does not make sense!

Thanks
Firouzeh Nikpour-Naini
438-889-7710

11. Opinion présentée par Anthony Gagnon

Il faut envisager un deuxième lien vers Verdun al'un des axes rue Galt ou 5e avenue avant de densifier la population dans tout secteur de l'Île.

12. Opinion présentée par Hélène Bellisle


Mon moyen de transport principal à l'Ile-des-Sœurs est la marche. Le réseau piétonnier est grandement déficient actuellement. Il devrait être développé et amélioré.

Particulièrement, le réseau piétonnier ne devrait JAMAIS être fusionné avec les pistes cyclables (comme c'est le cas actuellement sur plusieurs tronçons). Un piéton ne peut être en sécurité au milieu d'une piste où se croisent de nombreux cyclistes roulant à bonne allure. Cela est particulièrement inquiétant pour les personnes âgées, nombreuses sur l'île, et pour les personnes, également nombreuses, promenant leur chien.


Par ailleurs, je souhaiterais que des emplacements soient réservés autour de la future garde du REM pour des voitures de Communauto. Il s'agit là d'un service important pour les gens qui n'ont pas d'auto, mais qui doivent en utiliser à l'occasion.

13. Opinion présentée par Bernard Tessier

1. Prolonger la piste multifonctionnelle en provenance du pont Samuel-De Champlain vers l'Île de Montréal en empruntant le pont du REM.

2. Construire une Vélostation couverte et attrayante pouvant accueillir 200 vélos été et hiver sans risque de vol ou de vandalisme.

14. Opinion présentée par Carol Anne Laramée

Premièrement, le sondage devrait clairement indiquer ce que vous considérez être la Partie Nord de l'Île : depuis 40 ans, il ne s'agit que de la petite partie de l'autre côté de la 15. Votre modification, qui inclut la Place du Commerce, risque de vous donner une idée biaisée de la situation!!

La meilleure façon d'accéder au REM, c'est selon: pour moi et la plupart des gens de mon entourage (Pointe-Sud, au sud de Hall) c'est l'automobile. Je trouve donc cela déplorable qu'il n'y ait pas de stationnement. Si l'on prend le bus pour se rendre au REM, aussi bien rester dans le bus (168) avec plusieurs choix d'arrêts au Centre-ville.

Moyen de transport privilégié : auto.

Comment contourner les barrières physiques: moins de cônes oranges, moins de barrières et plus de routes ouvertes.

15. Opinion présentée par Béatrice Fortin

Idéalement, il faudrait un moyen simple, flexible et efficace de se rendre au REM.

Il a été dit que ce serait des autobus régulier de la STM. A mon avis c'est trop gros. On veut plus petit, plus agile, plus rapide et à fréquence régulière qui fait en sorte qu'on ne court pas après s'il nous passe sous le nez. Il doit être gratuit pour ne pas ralentir le flux. Un peu comme des navettes d'aéroport mais à plusieurs arrêts et différents trajets.

Il faut penser aux étudiants, pas juste aux travailleurs et il faut penser qu'il y a sûrement des gens qui vont venir d'ailleurs stationner dans nos rues pour prendre le REM sans payer de stationnement.

Privilégier le vélo et la marche c'est bien pour ceux qui habitent à proximité mais pour les autres il faut prévoir du transport. Et l'hiver?
Et les vélos, il faut penser où les mettre et que ce soit facile de les déposer et de les reprendre.

Je n'ai pas de solutions.




16. Opinion présentée par Johanne Bouchard

Meilleurs moyens est à pied et des navettes directes (électriques) sinon la pointe nord deviendra complètement congestionné et ce n'est pas le bur recherché!

17. Opinion présentée par Diane Desrochers

Le transport en commun sur l’IDS ne favorise AUCUNEMENT les déplacements sur cette dernières. Aucun réseau strictement local pour accéder aux différents points d’interêt et de service. J’ose espérer que nous pourrions devenir chefs de file en utilisant des navettes électriques de dimensions plus petites mais en quantité plus grande, assurant une plus grande fluidité et en réduisant la frustration des longues attentes.
Près du REM un terminus central où l’autobus Local et les autobus donnant accès au centre ville (168-178) ainsi que directement à Verdun (12-21) se rencontre pour les transferts choisis. Car, il ne faut pas oublier que pour l’accès directement à Verdun pour les résidents sans voiture, pour des services hospitaliers, l’autobus demeure le moyen le plus rapide.
Pour que les résidents de l’IDS changent leurs habitudes de déplacement, il faut le le transport proposé réponde aux nouvelles valeurs en matière d’environnement, réduise le temps passé à se déplacer, soit facile d’accès et confortable, et enfin, suscite chez eux un sentiment de fierté d’appartenance à une communauté responsable et avant-gardiste.

18. Opinion présentée par Luc Gingras

Les habitants de L'IDS n'ont pas besoin d'une station du REM. Utiliser le REM force l'usager résidentiel à supporter une deuxième attente pour son transport en commun. Seul une augmentation du service d'autobus aurait suffit pour débonder les autobus en périodes de pointes.

En fait le REM à l'IDS déteriorera la rapidité de désserte du centre-ville.

Le REM à L'IDS diminuera la mobilité.

19. Opinion présentée par Lise-Anne Laverdure

Privilégier l'accès au REM à pied, à vélo ou en navette électrique, sans débarcadère de style "kiss n'ride" pour les autos, à cause des embouteillages assurés.

Prévoir des voies réservées aux cyclistes et des pistes réservées aux piétons, sans partage. Les pistes cyclables partagées sont éprouvantes pour les piétons, car de nombreux cyclistes manquent de courtoisie et roulent trop vite. Un programme de sensibilisation et des mesures coercitives sont nécessaires.

Faire un tunnel pédestre pour permettre aux employés de chez Bell et aux résidants d'accéder à la station REM en toute sécurité, sans nuire à la circulation automobile qui emprunte le carrefour giratoire vers la 15 N ou ailleurs

Prévoir assez de cases de stationnement dans les immeubles résidentiels ou mixtes (ratio d'au moins 1:1) du quartier. Nous vivons dans un pays nordique, et la pointe Nord est balayée par de forts vents. Personne ne veut aller faire son épicerie à pied en hiver!

Exiger l'installation de bornes de recharge pour les véhicules électriques dans tous les immeubles. Prévoir aussi des bornes de recharge ponctuelles au bord de la rue.

Prévoir un lien par autobus entre la partie à l'est du pont Samuel-de-Champlain et la place du Commerce.

Approvisionner la flotte de la STM en véhicules écoénergétiques de tailles variées. Au retour du centre-ville, il y a souvent deux ou trois personnes seulement dans un gros autobus, sauf aux heures de pointe.

20. Opinion présentée par ALejandro Alvarez

Je pense que la meilleure façon d’améliorer l’ile est d’arrêter d’envoyer de camions de construction. Laissez-nous le temps de nous habituer avec les projets qu’on n’a pas commencé encore avant de reprendre la reconstruction PARTIE NORD DE L’ÎLE-DES-SŒURS.

Je voudrai avoir l’opportunité d’oublier les derniers 10 ans de construction et les prochains 5 ans de destruction du vieux Champlain.
Plantez plus d’arbres. On a perdu des arbres dernièrement.

Je voudrai passer au moins 10 ans après qu’on finisse les constructions au tour de l’ile sans avoir des camions près de chez moi parce qu’on a jugé nécessaire de nous faire vivre dans un chantier de construction pour 30 ans.

21. Opinion présentée par Monique Beauchemin

Je suis résidente de l’île.
Il est évident que ce ne sera pas la voiture car il sera difficile, sinon impossible de prévoir des stationnements incitatifs.
L’accès en voiture pour déposer des gens au quai du REM sera difficile et lent.

Le système de bus actuel ne sera pas suffisant.

Il faudra établir plusieurs circuits de navettes (petits bus) qui circulent sans arrêt selon les horaires du REM, à partir de la Pointe Sud.

Le vélo peut convenir à certains, mais pas à tous, et pas à toutes les saisons.

La marche vers la Pointe Nord ne convient pas pour une grande partie de la population de l’Ile (distance). De chez moi, je peux dire que ce sera de 45 minutes à 60 minutes pour me rendre au REM.

En conséquence, si l’accès n’est pas facilité, je prendrai ma voiture pour sortir de l’Ile.

Le coût de la navette devra être inclus dans le coût du REM (billet navette/transfert REM).

22. Opinion présentée par Monique Beauchemin

Je suis résidente de l’île.
Il est évident que ce ne sera pas la voiture car il sera difficile, sinon impossible de prévoir des stationnements incitatifs.
L’accès en voiture pour déposer des gens au quai du REM sera difficile et lent.

Le système de bus actuel ne sera pas suffisant.

Il faudra établir plusieurs circuits de navettes (petits bus) qui circulent sans arrêt selon les horaires du REM, à partir de la Pointe Sud.

Le vélo peut convenir à certains, mais pas à tous, et pas à toutes les saisons.

La marche vers la Pointe Nord ne convient pas pour une grande partie de la population de l’Ile (distance). De chez moi, je peux dire que ce sera de 45 minutes à 60 minutes pour me rendre au REM.

En conséquence, si l’accès n’est pas facilité, je prendrai ma voiture pour sortir de l’Ile.

Le coût de la navette devra être inclus dans le coût du REM (billet navette/transfert REM).

23. Opinion présentée par Ying Zhao

Hello, my opinion is I like and hope to keep going with the original master plans of the Point Nord . It looks harmonious and value neighbourhood. I believe the developer quality consultations expert.Make the most of space to preserve green space .

24. Opinion présentée par Marie La Rue

Pour les personnes actives résidant à la pointe sud : autobus pour rejoindre le REM et les épiceries place du commerce circulant tout autour de l'ÎDS. Stationnement indispensable pour les personnes de + de 65 ans majoritaires dans les condos actuels, à proximité des supermarchés.

25. Opinion présentée par Manon Sénécal

Navette électrique sur l’Île pour faciliter l’accès à la station du REM;
Tarif unique STM-REM;
Offre accrue d’autobus de la STM.

26. Opinion présentée par Julien Monteil

- Avoir des sentiers verts et des passages piétons sécuritaires pour tous les déplacements de la pointe nord au reste de l’ile.
- Fluidifier les accès a l'autoroute pour les véhicules, éviter les feux de circulation ou les arrêts tous les 50m qui font densifier le trafic.
- Ajouter des ralentisseurs dans les rues résidentielles, il y'a beaucoup de gens avec des voitures de sport qui se croient sur des circuits. Autre l'aspect sécuritaire, le bruit occasionné résonne dans le quartier et est dérangeant.

27. Opinion présentée par Christine Côté

Un lien piétonnier rapide entre la Pointe Nord et la Place du commerce est désirable, pour aller manger au restaurant à pied par exemple. Par contre pour faire l’épicerie, je vais sûrement encore prendre ma voiture car c’est juste assez loin pour me décourager de marcher avec de gros sacs lourds ...

En ce moment l’offre de transport en autobus vers le centre ville est très acceptable durant la journée. Par contre pour revenir à la pointe nord plus tard en soirée est un problème (on doit marcher de l’arrêt du 168 près de la Place du commerce car il n’y a plus de 178). J’espère que ceci sera réglé (horaire du REM?).

Il devrait aussi y avoir un autobus partant de la Pointe Nord vers la Pointe Sud (en ce moment il faut marcher jusqu’à la Place du commerce pour prendre le 168 ou 12).

Mon plus grand désir serait d’avoir une piste cyclable menant au centre ville et Vieux Montreal. En ce moment il faut passer par Verdun (pas vraiment une piste à certains endroits)puis le long du canal Lachine. Ce serait tellement beau de pouvoir longer le bord de l’eau le long de l’autoroute Bonaventure. Je prendrais certainement aussi cette piste pour marcher le long du Fleuve.


Merci!

28. Opinion présentée par Christine Belanger

accès station du REM: Zones piétonnes spécifiques (recouvertes pour protéger des intempéries), pistes cyclables, zones pour transports en commun

moyens de transport privilégiés: marche et zone spécifique pour les transports en commun et voitures électriques

contourner ou dépasser les barrières physiques du territoire: prioriser les tunnels ou sinon overpass - recouverts afin d'encourager leur utilisation

29. Opinion présentée par Denis France

Le meilleur moyen pour donner l'accès au REM est de limiter au maximum l'utilisation de véhicules à moteurs, et d'avoir des navettes électriques circulant dans les endroits les plus denses et les plus fréquentés. Pensez aussi à aménager une large piste cyclable et piétonne bordée d'arbres afin de favoriser largement les déplacements à énergie humaine. Il faut absolument éviter tout trafic routier aux abords du REM. Ceci devrait être une priorité. Ne pas construire de stationnement pourra aider ce but essentiel, sauf des stationnements de vélos.La circulation des piétons et des vélos devrait être prioritaire pour une meilleure qualité de vie. Beaucoup de verdure et d'arbre est souhaitable. Seule la circulation de taxis, navettes et véhicules d'urgence devrait être autorisée dans au moins 800m autour de la station du REM. On devrait aussi favoriser la circulation des vélos en ayant des voies dédiées, sans grandes pentes et sans croisements avec des routes.

30. Opinion présentée par Jean Pealy

Il est important de se rappeler que depuis au moins les derniers 70 ans la neige revient à chaque hiver et donner un accès à la gare qui communique bien par des accès très faciles (Ascenceurs et accès handicapés ou chariots à roulettes ) et reliés aux stationnements souterrains qui devraient être prévus sous les emplacements commerciaux et les espaces publics. Des espaces verts peuvent aussi êtres prévus à l'extérieur pour les jours sans neige ou pluie.
Il faut cesser les construction de plus de 8 à 10 étages. Les tours de ce secteur forment déjà un MUR qui cache la vue au reste des résidents de l'Ile et une grande partie de l'ensoleillement autour des ces immeubles. Nous sommes sur une ile, entourée d'eau et il n'existe aucun restaurant au bord de l'eau avec vue principalement sur l'eau et accès aux bateaux de plaisance.

Vous aimeriez faire une contribution plus longue ? Faites-nous parvenir un document !

Envoyer un document