Aller au contenu principal

Quartier Namur-Hippodrome

Consultation terminée

Le rapport a été publié le

Liens et documents

Le projet

Le territoire du futur quartier Namur-Hippodrome est composé des abords de la station de métro Namur et du site de l’ancien hippodrome, propriété de la Ville de Montréal depuis 2017. Cet ensemble de 75 hectares est bordé à l’est par l’avenue Mountain Sights, au sud et à l’ouest par les emprises des voies ferrées du CP, et au nord par la limite de la Ville de Mont-Royal.

La Ville de Montréal désire transformer ce site en un milieu de vie carboneutre axé sur le transport actif et collectif.

Venez discuter de la vision et des principes proposés pour ce futur quartier.

Composition de la commission

Bruno Bergeron

Présidence de commission

Urbaniste

Commissaire à l'Office depuis 2008

Urbaniste

Commissaire à l'Office depuis 2008

Bruno Bergeron

Membre de l’Ordre des urbanistes du Québec (OUQ) depuis 1980, Bruno Bergeron détient un baccalauréat en Design de l'environnement et une maîtrise en Analyse et gestion urbaine. Il a une vaste expérience dans le milieu de l’urbanisme municipal et, par intérêt pour la conciliation et la médiation auprès de grands groupes en matière d’urbanisme et d’environnement, il a poursuivi des études de 2e cycle en Prévention et règlement des différends à la faculté de droit de l’Université de Sherbrooke.

Plusieurs des travaux qu’il a dirigés ont été primés dont : l’Espace maskoutain de Saint-Hyacinthe par l’Ordre des architectes du Québec; le parc Vincent d’Indy de Boucherville par l’Institut de Design Montréal; et la frayère de la rivière aux Pins de Boucherville par le Plan nord-américain de gestion de la Sauvagine.

Sa pratique professionnelle en planification urbaine se caractérise par une approche intégrée où les multiples intervenants qui marquent le paysage municipal sont interpellés. Il mise aussi sur sa capacité de proposer des solutions dans des dossiers de médiation et de résolution de problèmes en requalification urbaine. Il est retraité de l’Institut de médiation et d’arbitrage du Québec et commissaire de l’Office de consultation publique de Montréal depuis avril 2008.

Il fut président de l'Association des coordonnateurs municipaux en rénovation urbaine, président de l'OUQ et vice-président de l'Association des urbanistes municipaux du Québec. Il est récipiendaire de la Médaille du mérite de l’OUQ et du prix du mérite du Conseil Interprofessionnel du Québec.

Danielle Landry

Commissaire ad hoc

Organisatrice communautaire

Commissaire à l'Office depuis 2015

Organisatrice communautaire

Commissaire à l'Office depuis 2015

Danielle Landry

Danielle Landry a à son actif trente années d’expérience en intervention éducative et sociale dans le but d’encourager l’engagement volontaire, le leadership et l’action démocratique au sein de la société civile. Elle a acquis une solide expérience en gestion de programme, tant dans la fonction publique québécoise que dans le milieu communautaire.

Détentrice de plusieurs distinctions d’envergure montréalaise et canadienne, son rayon d’action l’a amenée à agir à titre de catalyseur de la capacité des collectivités et de l’inclusion sociale dans les projets de participation publique et d’éducation. Elle est également très engagée dans les mouvements de conservation de la nature et de protection de l’environnement et dirige sa propre entreprise de services-conseils.

Jacques Internoscia

Commissaire ad hoc

Stratège et gestionnaire

Commissaire à l'OCPM depuis 2019

Stratège et gestionnaire

Commissaire à l'OCPM depuis 2019

Jacques Internoscia

Titulaire d’un baccalauréat en géographie économique et d’une maîtrise en administration des affaires, Jacques Internoscia s’est spécialisé dans les domaines des transports et des infrastructures. Anciennement commissaire au développement économique des transports à la Ville de Montréal, il a notamment occupé les fonctions de directeur de la planification corporative de la Société de transport de Montréal et de vice-président de la Fédération des chambres de commerce du Québec.

Sa carrière s’est poursuivie auprès d’OBNL à titre de directeur des projets stratégiques de l’Association de l’aluminium du Canada et de la grappe industrielle de l’aluminium du Québec, AluQuébec, où l’objectif était de développer l’empreinte de ce secteur au Québec, notamment dans les champs des transports, des infrastructures et du bâtiment durable.

Gestionnaire visionnaire, il a aussi dirigé le Centre d’expertise et de recherche en infrastructures urbaines (CERIU) et occupé des fonctions-conseils dans ses domaines d’expertise.

Il a notamment fait partie de la commission portant sur le quartier Namur-Hippodrome.

Analyste

Marc-André Lapointe

Secrétaire-analyste

Les vidéos

Retrouvez toutes les archives vidéos des séances de consultation publique.

Pour plus de vidéos, rendez-vous sur la chaîne Youtube de l'OCPM.

Chaîne Youtube