Aller au contenu principal

Technopôle Angus - îlot central

Consultation terminée

Le rapport a été publié le

Composition de la commission

Bruno Bergeron

Présidence de commission

Urbaniste

Commissaire à l'Office depuis 2008

Urbaniste

Commissaire à l'Office depuis 2008

Bruno Bergeron

Membre de l’Ordre des urbanistes du Québec (OUQ) depuis 1980, Bruno Bergeron détient un baccalauréat en Design de l'environnement et une maîtrise en Analyse et gestion urbaine. Il a une vaste expérience dans le milieu de l’urbanisme municipal et, par intérêt pour la conciliation et la médiation auprès de grands groupes en matière d’urbanisme et d’environnement, il a poursuivi des études de 2e cycle en Prévention et règlement des différends à la faculté de droit de l’Université de Sherbrooke.

Plusieurs des travaux qu’il a dirigés ont été primés dont : l’Espace maskoutain de Saint-Hyacinthe par l’Ordre des architectes du Québec; le parc Vincent d’Indy de Boucherville par l’Institut de Design Montréal; et la frayère de la rivière aux Pins de Boucherville par le Plan nord-américain de gestion de la Sauvagine.

Sa pratique professionnelle en planification urbaine se caractérise par une approche intégrée où les multiples intervenants qui marquent le paysage municipal sont interpellés. Il mise aussi sur sa capacité de proposer des solutions dans des dossiers de médiation et de résolution de problèmes en requalification urbaine. Il est retraité de l’Institut de médiation et d’arbitrage du Québec et commissaire de l’Office de consultation publique de Montréal depuis avril 2008.

Il fut président de l'Association des coordonnateurs municipaux en rénovation urbaine, président de l'OUQ et vice-président de l'Association des urbanistes municipaux du Québec. Il est récipiendaire de la Médaille du mérite de l’OUQ et du prix du mérite du Conseil Interprofessionnel du Québec.

Ariane Émond

Commissaire ad hoc

Journaliste

Commissaire à l'Office depuis 2008

Journaliste

Commissaire à l'Office depuis 2008

Ariane Émond

Journaliste indépendante, Ariane Émond a touché à tous les aspects de la communication. Elle a collaboré au Devoir, à Alternatives, à La Gazette des femmes, et à Radio-Canada pendant une vingtaine d’années, ainsi qu’à Télé-Québec. Elle a cofondé le magazine féministe d'actualité La Vie en rose. Elle a contribué à une quinzaine de documentaires québécois et remporté plusieurs prix pour son travail au cinéma et en journalisme (dont le Prix René-Lévesque et le Prix Judith-Jasmin). Elle a été la première directrice générale de Culture Montréal.

Son intérêt pour les questions sociales (inégalités, éducation et décrochage, immigration et intégration, enjeux des villes et renouvellement de leur cadre de vie, etc.) traverse son engagement professionnel. Depuis plus de 25 ans, elle agit à titre d’animatrice d’événements, colloques, congrès et débats publics organisés par des ministères, des universités, des municipalités ou le milieu associatif.

Elle est marraine de la fondation 60 millions de filles (http://60millionsdefilles.org/fr/) qui soutient l’éducation des filles dans les pays en développement. Auteure, elle a publié, notamment, Les Ponts d’Ariane (VLB 1994), collaboré à l’album photo éLOGES (éditions du passage 2007) et Les Auberges du cœur : L’art de raccrocher les jeunes (Bayard Canada 2012) sur les jeunes déboussolés et sans abri dans nos villes. Elle est commissaire à l’OCPM depuis 2008.

Mounia Benalil

Commissaire ad hoc

Professionnelle en analyse et développement des organisations et conseillère aux dynamiques territoriales

Commissaire à l'Office depuis 2016

Professionnelle en analyse et développement des organisations et conseillère aux dynamiques territoriales

Commissaire à l'Office depuis 2016

Mounia Benalil

Mounia Benalil détient un doctorat en études interculturelles et théories postcoloniales de l'Université de la Colombie-Britannique. Elle a mené plusieurs recherches subventionnées par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture, le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et le Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes sur des enjeux contemporains en lien avec le vivre-ensemble et l’interculturel. Elle est aussi l'auteure de plusieurs publications scientifiques.

Elle accorde une place de choix à l’interface entre la recherche et l’action publique dans le champ des sciences sociales et s’intéresse à l'application du savoir aux enjeux sociaux par le biais de la recherche-action et par l’évaluation des impacts et des considérations légales et politiques sur les projets. Ce qui implique la mobilisation et le transfert continu des connaissances. Elle a été bénévole d’affaires pour plusieurs organisations à but non lucratif et a également travaillé avec plusieurs acteurs de la société civile dans la conduite de projets structurants pour la communauté, acteurs issus de Condition féminine Canada, de la Conférence régionale des élus de Montréal (Concertation Montréal) et de la Ville de Montréal.

Les vidéos

Retrouvez toutes les archives vidéos des séances de consultation publique.

Pour plus de vidéos, rendez-vous sur la chaîne Youtube de l'OCPM.

Chaîne Youtube