Message d'avertissement

Les soumissions de ce formulaire sont closes.

Ancien hôpital Royal Victoria
Votre opinion en ligne

Vocation du site

Le gouvernement du Québec désire, par l’entremise de la Société Québécoise des infrastructures (SQI), requalifier le site de l’ancien Hôpital Royal Victoria et de l’Institut Allan Memorial laissé en grande partie vacant après la construction du campus Glen du Centre universitaire de santé McGill en 2015. Le Plan directeur permet d’énoncer une vision à moyen et long terme, de même que des principes directeurs et des stratégies d’intervention. Le concept d’aménagement et les stratégies d’intervention pour le site sont présentés dans la synthèse du Plan directeur d’aménagement.

Les principes directeurs et les stratégies d’intervention du Plan directeur d’aménagement encadreront entre autres l’aménagement du projet de l’Université McGill : le Nouveau Vic. Celui-ci étant le premier projet concret pour le site.

La vision élaborée par la Société québécoise des infrastructures (SQI) pour le plan directeur de l’ancien Hôpital Royal-Victoria et de l’Institut Allan Memorial mise sur une réhabilitation du site autour des thématiques de la santé, du savoir et du bien-être. Le plan propose également de favoriser l’appropriation et l’ouverture des espaces extérieurs au grand public pour en faire un lieu de destination.

 

Le premier projet concret pour le site serait celui de l’Université McGill. Connu sous le nom de Nouveau Vic, le projet vise à développer la recherche axée sur le développement durable dans les domaines des sciences, de l’ingénierie et des politiques publiques. Le projet d’aménagement élaboré par l’université propose cinq stratégies :

  • Un projet inclusif pour la Ville et l’université;
  • La reconnaissance autochtone;
  • Renforcer les vues du Mont-Royal;
  • Respecter les principes du développement durable;
  • La protection du patrimoine culturel.

Le projet est décrit dans la synthèse de l’Énoncé conceptuel du Projet de Nouveau Vic.

À titre indicatif, voici quelques questions pour guider votre réflexion

  • Que pensez-vous de la vision de la SQI axée sur la santé, la savoir et le bien-être pour le site dans son ensemble? Concrètement, pour vous, quelle pourrait être la vocation du site en gardant en tête ces thématiques (santé, savoir et bien-être)?
  • Quelles seraient selon vous les mesures à prendre afin d’assurer l’ouverture du site à la communauté?
  • Que pensez-vous du projet de réaménagement proposé par l’Université McGill dans son projet le Nouveau Vic?

Résultats

1. Opinion présentée par Christine Bentley

Keep the buildings, use some for university housing,classrooms,research, administration, become part of McGill campus.

2. Opinion présentée par Roxane Millette

J'ai été surprise de voir un si grande portion du site prévu pour l'université McGill.

Je suis d'avis qu'une plus grande importance devrait être accordée à l'origine autochtone du site. J'espère que vous envisagez un pavillon, central, pour le grand public, où des cérémonies et conférences pourraient avoir lieu (ouverture à la communauté et point d'intérêt).

J'ai vu dans le plan directeur la mention de commerces....Espérons que non. Cela ne s'inscrit pas dans votre propre thématique de bien-être, santé, savoir, et environnement.

Je suis en désaccord avec votre choix qu'il n'y ait pas de résidentiel sur le site. Il devrait y avoid des centres publics dans le bâtiment au coin de la rue université: je pense à des services pour les communautés autochtones (friendship centers) et des centres de transition pour les jeunes gens sans abris, des refuges pour l'hiver.
Aucune propriété privée, mais plutôt du logement social ou des coopératives d'habitation mixtes (professionels, logement abordable, logement étudiant, logement abordable pour personnes agées autonomes).

Il importe que les installations ne deviennent pas un bien acquis pour l'université McGill, qu'elle pourrait revendre dans le futur. Ce site patrimonial doit demeurer un bien public, pour des générations à venir.

3. Opinion présentée par Lana Sowchuk

Hello,

In my opinion, there has been many rumors, over the decades, that there bodies behind the Allan Memorial Institute. With that said, all construction needs to be STOPPED, until there is proof, done by an independent contractor, that there are no bodies behind the Allan Memorial Institute! Evidence should not be disturbed.

4. Opinion présentée par Josée Bouthillette

Le projet semble innovateur! Conserver l'existant et aménager sans détruire est l'idéal! Par contre, je remarque qu'il y aura énormément d'espace bétonné, et plate-bande avec gazon, ce qui n'est pas favorable à éliminer les îlots de chaleur, à mon humble avis. Ce que je crois important, c'est de prévoir plus d'ombrage et d'espace vert que de chemin aménagé à partir de produits de béton, et ainsi rendre les espace plus agreables et invitant, comme: s'asseoir sur des bancs, au lieu de s'allonger au sol, installer des tables à picnic pour ceux qui souhaite contempler la beauté de ce site historique et d'y casser la croûte. Nous savons qu'à Montréal, les rues et chemins sont en pentes, parfois assez abrupte, qui exige beaucoup d'efforts physique, et peut parfois s'avérer une tâche ardue, c'est pourquoi que sans ces espace ombragé, l'activité devient plus un effort qu'un réel plaisir, alors que c'est fort enrichissant!

5. Opinion présentée par Real Benard

Développer un projet urbain incluant des condos de luxe pour les revenus, avec terasses publiques, atrium, cafés, restauration, commerces privés au rdc, stationnement sous-terrain accessibles.

Préservation du patrimoine architecturale et combiner avec du développement moderne.

Mélange de vocation recherche, soins, habitation et de plaisance.

Appel d'offre international.

6. Opinion présentée par Serges Barron

Bonjour moi je voie que ont peux utilisée les chambre pour faire une résidence pour ainée ou des condo comme ça vous préservée le site .

7. Opinion présentée par Jocelyne Cantara Desjardins

On sent beaucoup la vision de Projet Montréal d'ajouter des espaces verts et de réduire les espaces de stationnement! Ouf! Bien sûr que les projets proposés par le privé sont aussi basés là-dessus (plus de chance d'acceptation!). Et aussi ... la reconnaissance autochtone; sujet de l'heure et aussi dans les principales «préoccupations» de la mairesse qui, malgré les historiens, continue à dire que Montréal est un territoire non-cédé. Laisser vacant un tel endroit durant 6 ans (sauf à certaines périodes, ouvert pour les sans-abris) est épouvantable ... et encore une fois, a laissé la situation se dégrader. C'est un énorme défi, je sais, mais j'essaie de faire confiance aux experts ...

8. Opinion présentée par Claire Adamson

The plan is excellent. Housing, education, health, maximum green, limited green parking.

9. Opinion présentée par Serge Emond

Bonjour,

Après avoir visité le site du Royal Vic, ma première constatation est la suivante: il faut que le nouveau projet d'aménagement du site Royal Vic se fasse absolument dans la fluidité de la montagne et ainsi donner un accès en continu à celui-ci. Sur le plan architectural là ou il y aura restauration, nous devons retrouver tout le lustre d'antan et ne pas lésiner sur les moyens pour y arriver. Sur le plan de l'aménagement il faudrait que le site retrouve le plus possible une végétation indigène, afin que son intégration se face de façon naturelle. Pour terminer se doter des budgets nécessaires à l'entretien afin que celui devienne vraiment pérenne.

10. Opinion présentée par Nathalie Rana

Offrir aux personnes en situation d'itinérance autochtones, et inuits, des services de santé, d'orientation, intégration, logement abordable, etc. Que ce site ne soit pas vendu à des promoteurs immobiliers, qu'il reste dans la communauté et garde sa vocation. Que tout projet de logement sur ce site ne soit pas privé. Que l'argent qui s'évade dans les paradis fiscaux revienne à la communauté, pour investir pour des populations dans le besoin, victimes des violences du capitalisme.

11. Opinion présentée par Elizabeth T

1) Environment
Je suis curieuse de ne pas voir aucune mention de sujet tel que l'environnement en rapport avec les thématiques énoncées. Étant donné l'emplacement significative du site et du sujet de l'avenir (environment, changement climatique), ne serait-il pas opportun de combiner tout cela avec un volet environmental?

Plus concrètement, quelques examples:
- recherches sur les effets du changement climatique sur la santé et bien-être de la population
- l'impact des espaces verts sur la santé et bien-être de la population
- la connaissance indigène perdue (ou en perte) mais importante des plantes au potentiel medicinal

2) Arts
L'art est aussi connu pour un impact bénéfique sur la santé et bien-être (prestations de musique en soins palliatifs, arts pour guérir la dépression, etc). Des artistes en résidence dans cet environment proche de la nature qui recherche et participe pour explorer la relation entre l'art et la santé et le bien-être serait une avenue intéressante étant donné que ce la n'existe pas dans la métropole.

3) Ouverture du site à la communauté
De plus, oui, je crois que l'on doit délibérément s'assurer d'encourager TOUT.E.S les communautés d'y fréquenter pour s'assurer d'un tissu social robuste et 100% inclusif. C'est à dire:

- offrir des ateliers d'information , d'initiation ou d'éducation gratuits sur les thématiques pour tous (différents atelier adaptés à différents groupes de ls communautés: aux enfants, adolescent.e.s, adultes, ainé.e.s, immigrant.e.s,... de différents niveaux)
- facile d'accès pour TOUT.E.S : un accessibilité tant sur les ateliers/activités payantes et sur le côté infrastructure/physique des bâtiments

12. Opinion présentée par Olivier Lacelle

Bonjour,

Je considère que le gouvernement du Québec doit revoir sa décision de laisser cet important terrain et les bâtiments à l'université McGill. Le fait de céder ce lot inestimable à une université anglophone contribuera malheureusement à accélérer l'anglicisation du centre-ville de Montréal puisque les investissements qui y seront octroyés serviront surtout à des chercheurs, étudiants et employés anglophones et allophones.

Il m'apparaît donc impératif que le gouvernement recule et requalifie plutôt le site afin de le donner à une université francophone, ou encore crée une toute nouvelle université internationale de la francophonie en collaboration avec les universités francophones du Québec et des partenaires au sein de la francophonie (tel que proposé par le sociologue Robert Laplante dans les pages du Devoir).

Cordialement,

13. Opinion présentée par Israël Bourdeau

Je veux un projet francophone! C'est tout. Donc Mcgill,non merci! Il y a des limites à faire rire de nous!

14. Opinion présentée par Marjolaine Larivière

Les objectifs de départ semblent bons, mais je ne crois à leur réalisation. De plus, est-ce que ce don va favoriser le fait français à Montréal et au Québec. J'en doute très fort. De plus, ensuite ils vont demander toutes sortes de subventions pour çi et pour ça. Cela ne tient pas la route.

15. Opinion présentée par Manuel Ribeiro

Je trouve que notre ville manque cruellement d'endroits Communautaires-affaires-social
Je proposerais que le Royal Vic deviene un lieu ou la communauté puisse FAIRE des choses.
Des artistes qui donnent des ateliers, des cours,
Donc des endroits avec des salles de classe, des salles de reunion, des sites de co-travail, Des casse-croutes communautaires, des garderies des installations sportives (gym etc..)
Avec des services accesibles, des loyers modiques (a l'utilisation?)
Proposer aussi a la FCCQ et au RJCCQ de donner de la place aux chambres de commerce locales (Chambre LGBTQ, Chambre de Commerce Quebec Amerique Latine) l'opportunité de gerer certaines activites et d'avoir leurs bureaux ici.
Incubateurs, accelerateurs, affaires,-culturels, etc...

16. Opinion présentée par Michelle Daines

https://hcai.ca.gov/wp-content/uploads/2020/10/Full-Post-Seminar-Presentation.pdf

Bonjour,

Je vos presente un exemple de la Californie pour les dossiers de réaffectation hospitaux.

Je suis Consellere Municipale et Ancienne Mairesse Suppleante de la Ville de Montreal 1994-1998 et j'ai travaillez sur

le dossier Ilot Trafalgar Gleneagles.



vocation: hôpital, recherche medicale, traitement maladie lié au pandemic

budget: santé, sécurité publique fédéral et provincial

objet: pandémie, recherche, traitement, hébergement, isolation, séparation de la population publique hospitalisez et

protection des équipes médicales pour permettre fonctionnement et traitement de la population Montréalaise et les

cas de cancer, services médicaux continuels pour eviter la repetition de 2020 COVID19 mortality lie a refuse de traitez

population du a la par de la transmission de COVID19.

Il faut aussi respectez l'état du statut de du parc Mont Royal au niveau du patrimoine et ne pas permettre la

construction de nouveaux édifices.

17. Opinion présentée par Adrian Glowacki

Le site devrait mettre en valeur le Mont-Royal avec l’extension du parc naturel. Le site devrait être accessible et permettre des activités familiales donc un parc de jeu, refuge pour animaux sauvage et des sentiers pour respirer de l’aire frais. Réduction de îlots des chaleur devrait guider la conception.
Une certaine partie du site devrait être convertie en site d’accueil des patients de longue durée pour leur permettre de se remettre.

18. Opinion présentée par Cardio Plein Air Danault

je crois que ce beau site peut accueillir des activités sportives et activités physiques qui contribueraient à la santé de nos concitoyens. Des sentiers de marche en toutes saisons, raquette et ski de fond en hiver seraient certainement appréciés par la population et n'implique pas une grande gestion puisque les gens peuvent pratiquer une activité libre.
Pendant la pandémie, la population a réalisé l'importance et l'impact des espaces verts sur notre santé mentale et physique et le site pourrait tout à fait remplir cette mission.

19. Opinion présentée par Nastassia Maillet

Le projet d'aménagement du site du Royal Victoria semble prometteur et je suis enchantée de voir que son approche couvre de multiples vocations.

Cependant, il semblerait que le plan directeur n'inclut pas de vocation hivernale au projet. En effet, bien que l'approche soit de favoriser l'accès au Parc du Mont Royal ainsi que la mobilité, la santé et le bien-être des futurs usagers du site, aucun aménagement ne semble être prévu à des fins sportives et pour le loisir hivernal.

J'aimerais par conséquent apporter la suggestion d'intégrer au plan directeur du site une vocation sportive, qui permettrait aux futurs usagers de s'approprier le site via la pratique d'une activité hivernale, telle que le ski de fond ou la raquette.

Cela permettrait également de créer un lieu de destination à la fois culturel et plein air à Montréal.

20. Opinion présentée par Régent Séguin

Compte tenu de la localisation du site, au pied du Mont-Royal, compte tenu des besoins de la population (en santé et bien-être) et compte tenu de l'importance que ce lieu soit accessible à la population tout au long de l'année, j'appuie les différentes recommandations de l'association Ski de fond Montréal. Il est important que le site offre la possibilité d'y exercer différentes formes d'activités de plein air et ce, en toute saison. En espérant que le nouveau développement du site contribue à augmenter l'accès à des espaces verts (et blanc l'hiver), si essentiel au bien-être et à la santé, tant physique que mentale, des citoyennes et citoyens de Montréal, du Québec et d'ailleurs. Merci de tenir cette consultation.

21. Opinion présentée par Erika Licon

I would like to see the New Vic as a space where homeless people could receive all the services they need, including transitional housing, psychological support, skills, and educational opportunities, among others. A pretty place in which McGill is going to make more money is not benefiting the city, we need a project that helps everyone and we need to start with the most vulnerable (i.e. homeless people).

22. Opinion présentée par Xavier Comtois

Ravenscrag (Institut Allan Memorial) : La maison Ravsenscrag (1863) revêt une important capitale pour Montréal, tant pour son histoire que pour les arts décoratifs montréalais de l'ère victorienne. Il s'agit de la plus grande maison bourgeoise du Québec en termes de superficie habitable et représente le mieux le niveau de vie de la haute bourgeoisie montréalaise et canadienne du 19e siècle et du début du 20e siècle. Au cours de son existence, Ravenscrag a accueilli nombre de dignitaires, politiciens et célébrités. Les Allan y ont reçu le Prince Fushimi Hiroyasu du Japon, le roi du Siam, le comte de Minto, le duc de Devonshire, le baron Byng, Lord Willingdon, Lord Bessborough, le duc de Windsor ainsi que Lord Halifax alors qu'il était ministre britannique de la Défense et de la Guerre, sans parler de presque tous les gouverneurs généraux du Canada de l'époque. De plus, il s'agit de la seule maison de Montréal qui possède toujours sa salle de bal, sa bibliothèque, sa maison du gardien et ses écuries d'origine. Les décors, en majeure partie exécutés par Georges Roberts, sont en grande partie cachés derrière des faux murs et faux plafonds, ou font partie de la collection Jean-Marie Gauvreau entreposée dans les locaux de la Bibliothèque du Boisé de l'arrondissement de Saint-Laurent à Montréal. Cette maison, si restaurée dans sa gloire du passé, serait un site touristique et du savoir incontournable de Montréal.

Hôpital Royal Victoria: Peu importe le projet, ce dernier devrait inclure la restitution des grilles, portails et muret qui longeaient autrefois la rue de l'avenue des Pins Ouest. Ces éléments mettent largement le bâtiment en valeur. Aussi, pour retrouver la symétrie du bâtiment, reconstruire une partie de l'aile ouest avec la tourelle sur le toit.

Je suis un simple citoyen et mon opinion ne vaudra certainement pas grand chose, mais le succès d'une ville est dans ce type de détails... Merci!

23. Opinion présentée par Elizabeth Pruszynski

Sachant que la ville sera invivable l’été à cause de la chaleur.
Que nous croulerons sous la neige.
Que les vents nous empêcheront de prendre notre vélo.
Que notre société trouve ça normal de produire des déchets objets, vegetaux, animaux ou humains.

Il est temps de prêter nos forces à des objectifs plus sains que ceux de se voiler la face et de fuir en avant à cause de notre incapacité à remettre en cause cette société que nous n’avons pas choisie.

Il serait bien que le projet affirme notre opposition au génocide canadien et à sa promotion de l’extractivisme jusqu’à annihiler l ‘espèce humaine (et bien d’autres avec elle).

Pour ce faire, un projet innovant qui n’exige pas beaucoup d’énergie autre qu’humaine serait louable car l’énergie provient de barrages qui ont participé à la disparition des caribous, source inestimable de nourriture saine et piliers culturels, et à exiler les Premiers peuples par nos récits et nos chantiers toxiques.

Comme on le sait, nous devons changer de civilisation et le leadership autochtone doit être mis de l’avant et suivi malgré le fait que notre genou soit encore sur leur cou!

Il faut mettre de l’avant que le futur dépend de notre bon vouloir à être sage et favoriser la régénération plutôt qu’irrespectueux et saccageur.

Bref, que le projet inspire internationalement mais qu’il respire l’humilité.
Mieux vaut tard que jamais, dit-on.

24. Opinion présentée par Cindy Schwartz

Je crois que les points que je vais mentionner sont importants pour le bien-être et santé de notre ville:

-Ils seraient intéressants d'avoir des logements à des prix abordable construit sur ce leiu.

-Aussi, des atelier d'artistes en échange, studio etc. à pricx abordable, qui pourrait offrir des activités en échange. .

25. Opinion présentée par Louise Morin

Je n'ai pas d'opinion sur le projet de réaménagement du site proposé par l'Université McGill, mais je trouve que l'Université McGill est déjà fort pourvue en sites de qualité par rapport à d'autres institutions universitaires ou autres. Je préférerais que ce site fasse l'objet de d'autres projets quitte à laisser venir les propositions. D'ailleurs a-t-on fait un appel de projets?

26. Opinion présentée par Elena Chirca

Bonjour,

Nous sommes heureux de vivre dans le quartier Peter McGill, mais j'aimerais surligner une grosse lacune - le manque de terrains de sport: basketball, tennis, volleyball, tennis de table.

Nous sommes une famille avec un adolescent qui a grandi dans le quartier et pratiquer du sport dans la proximité ce n'est pas faisable. Il faut se déplacer en auto ou métro pour rejoindre des amis dans des quartiers plus éloignés qui ont plus d'options à ce niveau.

27. Opinion présentée par Jennifer McDonald

I support the request of the Kanien’kehá:ka kahnistensera (mohawk women), “the umbilical cord connection between mother and child” and between “human race and mother earth” the caretakers of thequenondah (two mountains/mount royal).

They demand the immediate suspension of all reconstruction plans for the Royal Victoria Hospital and Allan Memorial Institute sites on the campus of McGill University, for the following reasons:

1]The site is unceded kanien’kehá:ka territory;

2) The site contains archeological remains from the original precolonial Iroquoian village;

3) The grounds of the Allan Memorial Institute must be investigated for potential unmarked graves and proof of atrocities committed during the MK-Ultra program, between 1954 and 1963.

28. Opinion présentée par Alain Sarda

En orientant la réflexion sur le savoir, transformer ce bâtiment en partie ou totalement en résidence universitaire serait à mon avis une bonne idée qui viendrait contribuer dans un premier temps à un besoin pratico pratique , celui des étudiants étrangers ou provenant des régions éloignées. De plus cela contribuerait au rayonnement de Montréal à l’étranger. Comme étudiant étranger il est souvent difficile de se loger à prix abordable ou raisonnable. Un tel type de projet viendrait réguler le coût de l’hébergement.

Au besoin on pourrait (s’il y a un besoin ) offrir cette option d’hébergement aux étudiants du collégial.

29. Opinion présentée par Margaret Black

I would like to see more focus on the Old Royal Vic as a place of Indigenous gathering. The site is close to the mountain and its natural beauty and large enough to provide a meeting place for cultural and educational purposes. Office of First Nations and Inuit Education at McGill could coordinate with other Montreal institutions (and those further away) in research and study for the purposes of reconciliation and reconsideration of the historical record. Social And health services could be provided on site as well. McGill University could offer much to the collective institution but overall, it should be managed by Indigenous interests.

30. Opinion présentée par Kit Malo

I support the request of the Kanien’kehá:ka kahnistensera (mohawk women), “the umbilical cord connection between mother and child” and between “human race and mother earth” the caretakers of thequenondah (two mountains/mount royal).

They demand the immediate suspension of all reconstruction plans for the Royal Victoria Hospital and Allan Memorial Institute sites on the campus of McGill University, for the following reasons:

1]The site is unceded kanien’kehá:ka territory;

2) The site contains archeological remains from the original precolonial Iroquoian village;

3) The grounds of the Allan Memorial Institute must be investigated for potential unmarked graves and proof of atrocities committed during the MK-Ultra program, between 1954 and 1963.

Thank you.

Vous pouvez voir toute la documentation et toutes les informations relatives à cette consultation sur la page dédiée.

Page de la consultation publique

Vous aimeriez faire une contribution plus longue ? Faites-nous parvenir un document !

Envoyer un document