Message d'avertissement

Les soumissions de ce formulaire sont closes.

Règlement pour une métropole mixte
Votre opinion en ligne

Exigences et coûts

La Ville de Montréal souhaite que le Règlement pour une métropole mixte contribue à augmenter le nombre de logements sociaux, abordables et familiaux sur son territoire. Pour tout projet résidentiel visé par le Règlement, le promoteur devra répondre à des exigences en choisissant parmi certaines options (voir Tableau 1).

Le logement social est la priorité de la Ville en matière d’inclusion. Le Règlement prévoit donc que tous les projets résidentiels de 450 m2 ou plus contribuent au développement du logement social. Selon l’emplacement et la taille du projet, le promoteur peut soit céder un terrain, céder un projet social clé en main ou verser une contribution financière à la Ville. En retour d’un terrain ou projet cédé, la Ville verse une contrepartie financière au promoteur.

En plus du logement social, tout projet résidentiel de 50 logements ou plus requiert l’inclusion de logement abordable et familial. Pour qu’un logement soit abordable, le promoteur doit respecter des loyers et des prix plafonds. Par exemple, le loyer d’un logement abordable familial (trois chambres ou plus) varie de 927 $ aux extrémités de Montréal à 2 000$ dans les quartiers centraux et au centre-ville. Mis en vente, ce même logement ne doit pas dépasser 350 000 $ aux extrémités de Montréal, ou 450 000 $ dans les quartiers centraux et au centre-ville.

Pour plus de détails concernant les coûts des logements abordables, consultez les figures 9 et 10 dans le document 3.1, p. 22.

 

Tableau 1. Exigences en matière de logement social, abordable et familial selon la localisation et le nombre d’unités du projet résidentiel1

1Règlement pour une métropole mixte – Résumé, doc. 3.1.1, p. 5

Questions pour stimuler votre réflexion

  • Selon votre perception des besoins en logement dans votre milieu de vie, y a-t-il un besoin plus pressant entre le logement social, le logement abordable et le logement familial?
  • À votre avis, est-il encore possible de trouver à se loger à un prix raisonnable dans votre quartier?
  • Quel serait, à votre avis, la part raisonnable de ses revenus qu’un ménage devrait consentir pour se loger?
  • Quel est, à votre avis, la taille de logement le plus demandé dans votre quartier (studio, une chambre, deux, trois ou plus)? S’il y a lieu, comment expliquez-vous la rareté de ce type de logement dans votre quartier ?

S’il vous plaît, donnez une réponse la plus précise et détaillée possible.

Résultats

Voici toutes les contributions reçues dans le cadre de ce questionnaire.

Veuillez noter que nous avons conservé les textes originaux sans procéder à aucune modification ou correction dans les limites de la netiquette de l'Office.

1. Opinion présentée par Celine Caudrelier

Dans le quartier et plus globalement dans la ville de Montréal, les prix des loyers ont augmenté depuis les dernières années.Il devient de plus en plus difficile pour une personne ayant un revenu moyen de se loger et d'accéder à la propriété. Un ménage ne devrait pas dépenser plus de 40% de son revenu en logement, mais cela devient de plus en plus difficile ( les loyers augmentent plus vite que les salaires).

2. Opinion présentée par Patrick Guillemet

Question 1

Le logement familial

Question 2

Pourriez-vous au moins définir ce que vous entendez par "prix raisonnable" ? Chacun comprend bien ce qu'il veut. Je n'ai pas d'autre réponse à vous offrir.

Question 3

30 %

Question 4

Désolé, je ne suis pas agent immobilier.

3. Opinion présentée par Marie Bourbeau

Il y a un besoin de tous ces types de logement, social, abordable et familial! Il faut aussi s’assurer que les proprios entretiennent le parc de logements locatifs. Il faut aussi favoriser l’acces @ la propriété tout en régulant la spéculation à la revente. Le modèle de fiducie a vocation sociale comme Vivacité est à étudier de près.

Vous pouvez voir toute la documentation et toutes les informations relatives à cette consultation sur la page dédiée.

Page de la consultation publique

Vous aimeriez faire une contribution plus longue ? Faites-nous parvenir un document !

Envoyer un document