Message d'avertissement

Les soumissions de ce formulaire sont closes.

McGill College
Votre opinion en ligne

Programmation

À Montréal, les espaces publics sont principalement fréquentés durant la saison estivale. Sur l’avenue McGill College, on retrouve déjà plusieurs œuvres d’art célèbres ainsi que des panneaux de la collection de photos du Musée McCord qui sont vues par plusieurs centaines de milliers de personnes chaque année.

Questions pour guider votre contribution

  • Quelles activités souhaiteriez-vous faire sur la nouvelle place?
  • Quel genre d’animation faut-il y prévoir? Une animation permanente (ex. : concerts-midi, cours de yoga, présence d’artisans locaux, exposition d’art, etc.) ou plutôt une programmation ponctuelle (ex. : spectacles à grands déploiements, kiosques de type marché éphémère, défilés, diffusion d’événements sportifs, etc.)?
  • Le futur aménagement devrait-il viser la fréquentation lors des quatre-saisons? Pourquoi? Si oui, que devrait-on s’assurer de mettre en place pour assurer la fréquentation continue de l’espace, particulièrement en hiver?
  • Est-il souhaitable de bannir ou de limiter certains usages dans ce futur espace? Si oui, lesquels? Et pourquoi?

Résultats

Voici toutes les contributions reçues dans le cadre de ce questionnaire.

Veuillez noter que nous avons conservé les textes originaux sans procéder à aucune modification ou correction dans les limites de la netiquette de l'Office.

1. Opinion présentée par Francois Nadeau

Liens muséaux (sections MBAM, MAC, ...), liens universitaires (disponibilité d'espaces), liens communautaires (activités pour résidents), lien inter quartier entre la ville centre et la montagne.

2. Opinion présentée par Isabelle Simard

Honnêtement, je ne vois pas l'intérêt d'une animation quelconque ou de spectacles... Il me semble que ce genre de chose est présent à bien assez d'endroits déjà à Montréal, et qu'on néglige grandement la pollution sonore et l'impact des foules denses sur l'appréciation qu'on peut avoir d'un tel emplacement. Ne peut-on pas simplement concevoir un espace de circulation bien pourvu en végétaux, mettant en valeur la vue sur la montagne ainsi que sur les bâtiments bordant l'avenue? Terrasses, de resto et de repos, et le plaisir de marcher et d'admirer les lieux, ce serait formidable.

3. Opinion présentée par Pascal Bachand

Pas de spectacle, il y a la place des festivals pour ça. L'espace doit être vert, de biodiversité, végétal et fleuri. Patinoire l'hiver, sentier pédestre et lien avec la montagne. Parc boisé. Plantation d'espèce indigènes, et lien avec site probable autochtones d'Hochelaga.

4. Opinion présentée par MILORAD BOGETIC

MESDAMES PLANTE et OLLIVIER,

ÉPICENTRALE FUTURE **PLACE de M O N T R É A L** - M É R I T E ** T O U T M E I L L E U R**
-- S U B L I M I N A L - ** EN T O U T pour T O U S ** des ANIMATIONS des A C T I V I T É S INTÉGRALES,
les PLUS A T T R A C T I V E S et MAXI C O N V I V I A L E S POUR les MONTRÉALAIS,
VISITEURS et T O U R I S T E S .
LA PLACE SERA VERDIE- FLEURIE et COUVERTE par DÔMES EN VERRES SCPÉCIAUX & MOBILES.
CHAUFFÉE l' HIVERS et ANIMÉE GRÂCE aux MEILLEURES EXPOS SAISONNIÈRES , ÉPHÉMÈRES
et PERMANANTES par ** V I T R I N E S ** des ARTS, ARTISANATS, TECHNOLOGIES , CULTURELLES ,
et UNIVESITAIRES .

5. Opinion présentée par Nicole Demers

espace/place publique veux dire mobilier urbain. Peu importe les activités. Il faut penser au déneigement l'hiver. Il serait bon de voir a installer un système chauffant quelconque sous les voies piétonnes. Pour le reste, espace vert (ca c'est dans un autre commentaire)

6. Opinion présentée par M. Kaud

Bonjour, je crois qu'il serait important de trouver un équilibre entre animation et nuisance sonore, en ce qui concerne les résidants de ce quartier. Nous serions très heureux d'accueillir plus de restaurants et de terrasses sur la rue, avec de l'animation ponctuelle au nord de la place près de McGill. Mais il ne faut pas que McGill College devienne un genre de Quartier des spectacles, ce n'est pas dans notre intérêt comme résidants (et j'imagine que cela ne ferait pas le bonheur non plus des travailleurs de bureau à proximité). Ainsi il faut penser aux sons qui émanent des différents usages pour éviter de créer une nuisance sonore. Et surtout éviter d'en faire une place publique pour des spectacles avec des sons amplifiés.

Finalement, imaginons la place animée hiver comme été. Pourquoi pas des braséros et une patinoire l'hiver, par exemple?

7. Opinion présentée par Shawn Katz

- Je crois que c'est très important d'éviter à tout prix la commercialisation de cette nouvelle espace, qui devra servir plutôt comme un oasis face au quartier hypercommercialisé qui l'entoure. Et ça devrait non plus devenir une foire touristique à la Place Jacques-Cartier, mais bien une place qui sera approprié par et pour les Montréalais.es.

- Les seules activités commerciales que je verrais comme étant appropriées seraient donc des marchés éphémères ou hebdomadaires, en particulier des marchés fermiers. (Ça pourrait en effet être un très bon endroit pour mettre en valeur nos producteurs locaux afin de favoriser une alimentation saine et écologique.) Mais je demeure assez opposé à des foires commerciales ou artisanales permanentes à cet endroit, qui risqueront de le convertir en "tourist trap" boudé par les Montréalais.es. Des petites foires artisanales, si sur une base hebdomadaire par exemple, pourraient par contre être intéressantes (avec le bémol qu'ils soient des vrais artisans locaux et non pas des vendeurs de trucs idiots destinés uniquement à des touristes...)

- Je ne vois pas la pertinence d'avoir une deuxième Place des festivals non plus. Cette place devrait plutôt servir comme contre-balance à la Place des festivals, un endroit ouvert a tous et toutes en tout temps, avec la fluidité des déplacements assurés, sans jamais être monopolisé par quiconque (avec l'exception des manifs ou rassemblements de nature politique, qui évidemment doivent être permis pour des raisons de démocratie et de liberté d'expression). On devrait donc limiter les évènements de grande envergure (qu'ils soit sportifs ou culturels) qui risqueront de paralyser le coeur du centre-ville.

- Les genres d'animation qui seront appropriés pour cet endroit pencheraient à mon avis plus du côté d'expositions, d'installations et de performances artistiques éphémères, mais pas de gros spectacles. Je ne souhaite non plus la présence permanente de performeurs du style de las Ramblas à Barcelone, qui encore une fois risque de plaire quasi-uniquement à des touristes. (Quelques musicien.ne.s ou autres artistes serait le fun, même en permanence, mais pas une trop grande saturation!)

Vous pouvez voir toute la documentation et toutes les informations relatives à cette consultation sur la page dédiée.

Page de la consultation publique

Vous aimeriez faire une contribution plus longue ? Faites-nous parvenir un document !

Envoyer un document