Message d'avertissement

Les soumissions de ce formulaire sont closes.

McGill College
Votre opinion en ligne

Aménagement

Le projet actuel vise à aménager les quatre tronçons de la rue, depuis la Place Ville-Marie jusqu’à l’Université McGill. Les tronçons sont déjà distincts par les rues qui les délimitent, le type d’usage, par le cadre bâti ou par leur topographie. En excluant les intersections qui demeurent ouvertes à la circulation automobile, l’espace à aménager représente deux fois celui de la place des Festivals dans le quartier des spectacles.

Questions pour guider votre contribution

La future place devrait-elle être un espace plutôt minéral comme la place des Festivals ou les Jardins Gamelin ou plutôt végétal comme le square Victoria ou le Carré Dominion?

Doit-on favoriser une vision globale uniforme ou une ambiance distincte pour chacun des tronçons?

Quels éléments favoriseraient, selon vous, une utilisation de la place? Au contraire, quels éléments vous amèneraient à ne pas la fréquenter?

Résultats

Voici toutes les contributions reçues dans le cadre de ce questionnaire.

Veuillez noter que nous avons conservé les textes originaux sans procéder à aucune modification ou correction dans les limites de la netiquette de l'Office.

1. Opinion présentée par Lysanne Larose

Un espace végétal semble le meilleur aménagement possible, à la fois pour réduire l'effet d'ilôt de chaleur que peuvent causer les surfaces minérales, et aussi pour offrir un espace verdoyant pour les gens qui n'ont pas l'énergie, le temps ou la mobilité pour monter la côte et aller profiter de la montagne.

J'aime l'idée d'ambiances distinctes pour chaque tronçon, mais qui quand même se font écho. J'imagine des aménagement ludiques, avec des espaces sinueux, méditatifs, qui favorisent le calme -- dotés de petites banquettes et foisonnants de plantes, par exemple -- et d'autres qui favorisent plutôt les groupes (plateformes ensoleillées, chaises adirondack, etc.). Un tronçon dédié à une programmation artistitique ponctuelle serait chouette - pour des petits concerts, performances d'acrobates, dance, etc..

Et avec tout ça, y intégrer des expositions d'oeuvres d'art en rotation, comme les celles qui avaient égayé la rue Sherbrooke en 2017. J'avais vraiment aimé la gourde à pois de Yayoi Kusama à l'époque.

Bref, offrir de quoi combler les introvertis et les extravertis!

(et employer des matériaux qui sont écologiques, respectueux de la durabilité).

2. Opinion présentée par Gary Michael Conrath

Le projet de réaménagement de la rue Mc Gill College est une opportunité incroyable de créer un lieu de verdure dont la densité serait perçue et vécue comme un agrandissement, une extension, une prolongation du Parc Mont Royal. Autrement dit cet espace serait comme une rivière végétale. Cette rivière de verdure serait la nouvelle coulée vers la ville comme autrefois, il y a très longtemps, des rivières de lave descendaient de cette ancien volcan pour envahir les plaines qui l'entouraient. Au lieu de la ville et son urbanisme qui envahie la montagne comme depuis 375 ans, il s'agirait de inverser ce movement pour permettre à la montagne d'envahir la ville. Pour y arriver il faudrait que les divers tronçons qui forment cette artère soient traités en unison et pourquoi pas intégrer le plaza de Place Ville Marie pour que cette coulée de verdure aboutit sur le boulevard René Lesvesque devant l'hôtel de sa Majesté. Gary Michael Conrath

3. Opinion présentée par Jane Fiorentino

Square Victoria
Detente, arbres, fleurs,bancs,musiciens,
Kiosk de boisson et glace

I’ls faut remettre un peu de traditional
dans l’amenagement parce qu’il y a le Quartier des spectacle qui est moderne
on doit avoir une balance .

Les touristes veulent pas voir des esplanades moderne .

On pourrait mettre un peu d’ancien pave uni pour faire un marriage et continuation entre la Montagne et le Vieux Montreal

4. Opinion présentée par Claude Marchand

L'avenue McGill est l'une des rares avenues de la Ville à offrir une vue d'horizon. Cette vue est indiscutablement orientée vers la montagne. Ceci permet à plusieurs travailleurs des tours environnantes de sortir prendre l'air et de prendre une pause visuelle. De même, les touristes qui affluent sur la rue Sainte-Catherine découvrent le Mont-Royal de ce point de vue s'ils n'ont pas empruntés le parcourt Fleuve / montagne. Ces deux groupes distincts, mais permanent dans la ville, doivent y trouver quelque chose de différent. Les commerces sont nombreux dans ce secteurs, les attractions de type foire sont nombreuses à la place des spectacles et permises sur la rue Sainte-Catherine. Ce qui est rare et appréciés des travailleurs et des touristes sont les parcs pour leurs fraicheurs et leurs mobiliers urbains. Mais aussi pour leur arts publics, leurs petits trésors historiques et leur AMBIANCE unique. Il faut trouver "l'âme" de l'avenue McGill et la mettre en valeur par une succession de démonstrations artistiques à l'échelle de cette magnifique percée urbaine.

5. Opinion présentée par Pascal Bachand

Un espace minéral, un îlot de chaleur comme place des festivals, me retiendrais de fréquenter le.lieu. pour moi il es évident que cet aménagement doit tenir du parc boisé, comme si la montagne descendait en ville et reprenait ses droits. Minimiser de manière drastique la circulation automobile. Le lieu doit être un parc boisé linéaire.

6. Opinion présentée par Nicole Demers

SVP arrêter avec le ciment! A part les trottoirs/voies piétonnes le reste devrais être vert. Des arbres surtout. Avec le changement climatique une place ombragée au centre ville serait la bienvenue. Aussi ce serait une belle intro a la montagne!

7. Opinion présentée par MILORAD BOGETIC

MESDAMES PLANTE , MAIRESSE et PRÉSIDENTE OLLIVIER,

CA SERA UNE **P L A C E ** DE REPRÉSENTATIVITÉ d' **EN TOUT M E I L L E U R S** EN
A C T I V I T É S - ANIMATIONS et ATTRACTIVITÉS - COUVERTE*365* - COMME PARFAIT
E N S E M B L E COMPOSÉ des ESPACES S P É C I F I Q U E aux LIEUX & ACTIVITÉS
les P L U S les A P P R O P R I É S .

CETTE **P L A C E** NE DEVRAIT J A M A I S ÊTRE TERNIE , NI OBSTRUÉE par TOUT l' INADÉQUATS
d ' OBJET , NI d' ACTIVITÉS , NI des VISITEURS.
MERCI D' EN TENIR COMPTE.

M.BOGETIC

8. Opinion présentée par Ivonna koalsky

Elle est superbe tel qu'elle est, tout le monde peuvent y accèder , il y a justement le vieux montréal pas loin pour les places publique , laissez ce troncon de rue comme il est vous avez assez fait de dommage jusqu'a présent pour les commercants , les touristes et les citoyens

9. Opinion présentée par Shawn Katz

Je crois que la nouvelle place devrait viser une équilibre entre une espace végétale et minérale. De un, la centre-ville manque de verdure, c'est clair, et le verdissement demeure un component essentiel à la lutte aux changements climatiques. Mais en revanche, la fonction primaire d'une place publique (à l'encontre de celle d'un parc) est de servir comme point de rassemblement pour les citoyens, un carrefour, un point de rencontre. Il devrait être complémentaire au campus McGill (déjà un parc, effectivement), et non une extension de ce dernier.

I fully adhere to Mayor Plante's vision of the new Place McGill as the "hypercentre" of a new downtown core. As such, I think it's even more crucial for it to be a a space for Montrealers to gather and converge - NOT as consumers or shoppers, but as CITIZENS, who meet and greet each other, who discuss and share with each other, and sometimes who gather to hold demonstrations and issue political demands. This must be the original and primary purpose of this public square: to serve as the agora of our "polis," the heart of the community.

In terms of reflecting this function in its design, it means allowing for enough open spaces with fluid circulation. I can foresee a central design feature to serve as the rallying point, such as a sculpture, statue, or fountain, located directly across from the Roddick gates on Sherbrooke Street - in dialogue with this existing agora-like architectural feature - and surrounded by an open area with ample seating and lighting (all with a high level of design quality, resulting from a competition). Further south on McGill College, the different segments could then allow for more green spaces, with spaces for the area's workers to sit (in the sun or shade) and eat their lunches at public tables and spaces.

In sum, when considering all design aspects, the purpose should be to bring Montrealers together: to dine, chat, enjoy public art, relax, or hold political rallies.

The principle must be to design for democracy and community first and foremost, and NOT for commercial activities. This part of downtown is already drowning in commercial pressures. This area must be our respite, a breath of fresh air for Montrealers to come together as citizens, neighbours, and friends.

Vous pouvez voir toute la documentation et toutes les informations relatives à cette consultation sur la page dédiée.

Page de la consultation publique

Vous aimeriez faire une contribution plus longue ? Faites-nous parvenir un document !

Envoyer un document