Message d'avertissement

Les soumissions de ce formulaire sont closes.

PPU de la partie nord de L’Île-des-Sœurs
Votre opinion en ligne

Économie locale et emploi

La partie nord de L’Île-des-Sœurs est le noyau commercial et économique principal de l’île. Le secteur est presque entièrement occupé par des activités économiques. La future station du REM, notamment, pourrait attirer de nouvelles clientèles et favoriser le développement d’activités économiques, en plus de renforcer les structures commerciales déjà existantes.

Questions pour guider votre contribution

  • Quels sont les principaux besoins en termes de commerces et services de proximité? Comment revitaliser et consolider la vocation de la place du Commerce?
  • Quels types d’entreprise et d’emplois devraient y être favorisés?

Résultats

1. Opinion présentée par Sylvie Cadieux

Commerce pour vélo , sport. Location d’article.
Commerce de type PA épicerie
Commerce Art de Vivre ( pour la maison, la cuisine...)
Commerce pour animaux
Boulangerie
Boutique de vêtements
Petit resto sympathique peux dispendieux.

2. Opinion présentée par jacqueline claude

Il faudrait y avoir plus de restaurants et commerces attrayant afin de retenir les résidents sur l'île au lieu de vouloir toujours vouloir sortir de l'île pour faire ses emplettes, souper entre amis ou aller prendre un verre.

3. Opinion présentée par Marie Bouvet

Il faudrait une garderie! Il en manque sur l'ile! Il faudrait aussi des petits restaurants à emporter peu cher, un tim horton ou McDonald. Ça ferait un peu de travail pour les jeunes. ( conditionnellement à l'amélioration du passages des autobus déjà existants tels que déjà mentionné)

4. Opinion présentée par Samuel Levy

Il est indespensable d'avoir au moins deux grandes surfaces (épicerie - IGA + Provigo).

Il est utopique de croire que les habitants de l'île des soeurs vont se déplacer à pied pour faire les épiceries (moyenne d'âge élevé des habitants).

Il est indispensable de garder la possibilité de construire et conserver les places de stationnements existantes et d'en créer plus.

Les habitants ne veulent pas d'un Plateau Mont Royal "bis".

5. Opinion présentée par Anthony Gagnon

L'île est une banlieue champêtre de Montréal et sa vocation commerciale est limitée. Il n'y a pas lieu de promouvoir un développement économique dans un contexte ou les accès sont déjà à la limite.

6. Opinion présentée par Marie-Michèle Pelletier

Services de professionnels de la santé multidisciplinaire (GMF, clinique dentaire, clinique d'optométrie, clinique podiatrique, clinique de MD spécialiste tous dans le même bâtiment) avec plus de visibilité: les stationnements sont DEVANT les bâtiments ce qui pause problème pour l'accessibilité et la visibilité des services.

Petit café/boulangerie à l'image du Mamie Clafoutis qui se situe sur la pointe nord, épicerie fine, etc.

service de garderie public pour les résidents de l'ile des soeurs.

Restaurant avec terrasse...




7. Opinion présentée par Luc Gingras

L’économie locale est adéquate pour un secteur résidentiel.

Je suis en total désaccord à transformer l’IDS en deuxième centre-ville.

8. Opinion présentée par Monique Beauchemin

PLACE DU COMMERCE

Tout d’abord un accès facile en nombre de stationnements doit être conservé pour les deux supermarchés de l’Ile-des-Soeurs, de même que pour les autres commerces.. En conséquence, la solution n’est pas de réduire les places de stationnement pour augmenter le nombre de commerces. Il n’y a pas trop de stationnements, venez voir le vendredi, samedi et dimanche.

L’Ile-des-Soeurs est surtout un quartier résidentiel, il nous faut des commerces de proximité facilement accessibles en voiture. (sacs d’épicerie à transporter, course urgente à la pharmacie, rendez-vous à la clinique, etc)

Il y a présentement une petite zone verte et quelques bancs entre les deux centre d’achats de la Place du commerce. Cette zone est peu utilisée. Elle pourrait être conservée et améliorée.

Un centre commercial n’est pas un parc et nous avons plusieurs beaux parcs ailleurs à l’Ile.

Un centre commercial peut être un lieu de rencontres, surtout si les cafés terrasses, restaurants, etc. sont de bonne qualité et accueillants.

Les commerces (dépanneurs, souvenirs) habituellement vus dans les stations de métro devraient être proscrits, de même que les bars.

9. Opinion présentée par Christine Côté

Si l’espace le permet, un Winners/Homesense et un Dollarama à la Place du commerce couvriraient pas mal tous mes besoins.

Des belles boutiques haut de gamme sont intéressantes pour du lèche vitrine mais on finit par ne pas y acheter grand chose, alors j’opterais plus pour les magasins couvrant les besoins de tous les jours.

Merci!

10. Opinion présentée par Christine Belanger

Épiceries fines, restaurants organiques et de gourmet comprenant bars spécialisés (gin, whisky et vins canadiens), boutiques de décorations intérieures, cliniques de santé privées, cliniques de physiothérapie/Kinésiologie,

La Place du Commerce devrait offrir plus de luminosité naturelle. Services de cordonnerie, de tailleur/couturière, vêtements de plein air et boutiques de sports, librairie/accessoire de bureau, spa et soins corporels

Entreprises gouvernementales/médias et d'évènement culturels, sportives et de santé, services spécialisés pour les ainés et de réadaptation physique.

11. Opinion présentée par Denis France

Les commerces de petites et moyennes tailles devraient être favorisés. Les entreprises non polluantes devraient seulement être autorisées. La hauteur des bâtiments devraient être limitée de même que les coefficient d'occupation des sols. Aucune subvention ne devrait être accordée à quiconque.

12. Opinion présentée par Michel Eric

Mes commentaires concerne seulement La Pointe Nord:

Le plan d'aménagement de Proment & l'Arrondissement incluent des commerces locaux pour mieux desservir les besoins des habitants de la Pointe Nord de façon ponctuelle et sans avoir besoin de transports.

13. Opinion présentée par daniel dereser

plus de restaurants varies , un bar sympa et conviviale, un centre d activite pour enfants, des boutiques diverses (vetements, meubles,..)

14. Opinion présentée par Marie Bernier

Le centre commercial a grand besoin d’être rénové pour y laisser entrer la lumière. En ce moment, c’est ultra déprimant d’y mettre les pieds.

Une fois rénové, j’aimerais y trouver une boulangerie-pâtisserie comme le Chez Gauthier de jadis (sur avenue du Parc) ou un Première Moisson.

Je rêve aussi d’un commerce qui offre des revues et journaux internationaux, pas juste un petit kiosque comme celui qui de fermer boutique.

Un bistro sympa et de qualité serait aussi apprécié, mais pas la franchise d’une chaîne.

15. Opinion présentée par Sammy Dalva

La proximité des centres comme le 10/30 ou encore directement le Centre-ville, limitent de beaucoup ce développement. Nous avons déjà deux épiceries, des banques, un cordonnier, un nettoyeur, de la restauration rapide, quelque restaurants, une quincaillerie, une clinique vétérinaire, des cliniques dentaires, CLSC, cliniques médicales, deux pharmacies, une station de service, un atelier pour la réparation automobile, un concessionnaire automobile etc. etc.

Je crois qu'au lieu d'en créer d'autres commerces, il faudra peut être faire en sorte de les regrouper et les mettre en valeur en les organisant par zones et ce, sans négliger leur espaces pour leur stationnement.

Le succès du 10/30 ou encore le Carrefour Angrignon est surtout due à leur facilité de leur stationnement, n'en déplaise aux "anti-automobiles"

16. Opinion présentée par emmanuelle ouimet

boutiques spécialisées: boucherie, fruiterie, bio, en vrac, papeterie . Des restaurants ne faisant pas parti de chaînes.

17. Opinion présentée par Louise Desjardins

Épiceries, restaurants, cafés, traiteurs, boulangerie/pâtisserie (Mamie Clafoutis est bien, mais problème de stationnement). Cordonnerie, coiffeur, barbier, salon d’esthétique, quincaillerie, agence de voyage, fleuriste, boutique de cadeaux, garderie, cliniques médicales, CLSC, dentistes, physiothérapie, podiatre, vétérinaire, pharmacies, vente et location de moyens de transport (auto, vélo).
Un centre communautaire en complément avec le Centre Elgar et la Station intergénérationnelle. Centre sportif avec piscine intérieure. Il n’y en a pas actuellement, à moins d’habiter dans un immeuble à condos qui dispose d’un centre sportif.
Espace de coworking: plusieurs résidents de l’IDS sont des travailleurs autonomes ou ont de petites entreprises.
Outre, les entreprises de service et de commerce de détail, c’est intéressant d’avoir d’autres entreprises comme Bell, Funio et autres pour augmenter l’achalandage dans les commerces. Mais les prix doivent être abordables, ce qui implique que les loyers le soient aussi, sinon ces commerces seront perçus comme du dépannage et nous irons nous approvisionner à Verdun ou sur la Rive-Sud.

18. Opinion présentée par Louise Desjardins

Épiceries, restaurants, cafés, traiteurs, boulangerie/pâtisserie (Mamie Clafoutis est bien, mais problème de stationnement). Cordonnerie, coiffeur, barbier, salon d’esthétique, quincaillerie, agence de voyage, fleuriste, boutique de cadeaux, garderie, cliniques médicales, CLSC, dentistes, physiothérapie, podiatre, vétérinaire, pharmacies, vente et location de moyens de transport (auto, vélo).
Un centre communautaire en complément avec le Centre Elgar et la Station intergénérationnelle. Centre sportif avec piscine intérieure. Il n’y en a pas actuellement, à moins d’habiter dans un immeuble à condos qui dispose d’un centre sportif.
Espace de coworking: plusieurs résidents de l’IDS sont des travailleurs autonomes ou ont de petites entreprises.
Outre, les entreprises de service et de commerce de détail, c’est intéressant d’avoir d’autres entreprises comme Bell, Funio et autres pour augmenter l’achalandage dans les commerces. Mais les prix doivent être abordables, ce qui implique que les loyers le soient aussi, sinon ces commerces seront perçus comme du dépannage et nous irons nous approvisionner à Verdun ou sur la Rive-Sud.

19. Opinion présentée par Jocelyne Harvey

La Place du Commerce meurt à petit feu, et à besoin d’être revitalisée, mais je crois qu’il faut conserver le cote «village de l’Ile, et je suis en désaccord avec la proposition de construire une tour. Le Marche Provigo et la SAQ ont besoin d’être modernisés. prévoir des petits commerces de restauration tels que stand à hot dog, , smoked meat, fromagerie et pourquoi pas un commerce Première Moisson ou une brasserie ? En saison, le Marché bio ainsi que la vente trottoir pourraient se tenir ce secteur et aideraient à le dynamiser. En terminant, les résidents de l’Ie dont familiers avec Verdun, Brossard et le DixTrente pour des besoins spécifiques et les grandes surfaces: le REM leur facilitera encore plus la vie.

20. Opinion présentée par Joelle-Marie Morin

Après plus de 15 ans à l’IDS, je profite de tous les services dont j’ai besoin (médicaux, épiceries, nettoyeurs, quincaillerie, etc.). Ce que j’apprécie le plus du centre d’achats de la Place du Commerce, c’est le côté humain et « l'aspect village » de tous ces petits commerces réunis ensemble et faciles d’accès grâce aux stationnements extérieurs. Tout l’espace visuel aussi. Il y a de la place.
L’idée d’entasser autant d’immeubles pour maximiser l’espace et de creuser des stationnements tous-terrains est rebutante. Nous avons besoin de ces espaces de stationnement extérieurs pour faire les courses facilement et rapidement. Et apprécions aussi de pouvoir voir « loin et large ».

Le fait de réduire le boulevard PDC à une voie dans chaque direction (au lieu de 2) pour y ajouter des places à parcomètres, est insensé, tant au niveau de la circulation que du privilège de nous perdons. Le feu de circulation rajouté à l’entrée de L’IDS cause déjà un ralentissement désastreux aux heures de pointe. Tout ce projet sent la taxe au profit de la qualité de vie. Pensez aussi SVP aux employés des commerces qui se stationnent à l’arrière et où les livraisons et collectes ordures/recyclage sont effectuées (côté René-Lévesque). Pensez aussi à nos hivers si rudes où les trottoirs enneigés/glacés empêchent si souvent les déplacements à pieds, sans compter l’inconfort lié à la température. Si le projet va de l’avant, svp pensez à construire des trottoirs chauffants (géothermie) comme c’est le cas dans plusieurs villes nordiques d'Europe.

21. Opinion présentée par Jean Houle

- L'offre de restaurants est minimale. Svp attirez des restaurateurs de qualité
- Les cliniques médicales sont toujours utiles mais les services médicaux connexes aussi (radiographie, etc.)
- Épiceries fines
- Service policier svp. On aimerait voir des patrouilleurs en permanence à IDS



22. Opinion présentée par PIERRE GASTALDY

L'Île des soeurs n'a jamais eu vocation d'être un centre de commerce. Elle sera bientôt à mi-chemin entre deux géants de la consommation le Dix/30 et le Quinze /40 . Trop c'est trop!
Nous disposons déjà de l'essentiel: alimentation, banques, quincaillerie, cordonnerie, fleuriste (chez Provigo), nettoyeurs à sec, etc. Ce qui pourrait être agréable c'est d'avoir un bon traiteur, un bon restaurant (on regrette beaucoup le Pasta Mia et le cadre enchanteur de son jardin), un magasin bio (genre Avril), un espace marché pour légumes d'ici (rendre permanent l'actuel marché bio du dimanche), une épicerie fine nous évitant d'aller au marché Atwater...Il faudra composer avec le vieillissement de la population et la présence d'un CHSLD serait possiblement intéressante.

L'auditorium pourrait donner accès à des spectacles, des conférences, des films, etc.

J'ai mentionné par ailleurs, les besoins en terme de sécurité: ambulances et poste de police.

Il est possible que des bureaux du type "espaces partagés" puissent être attrayants pour des "start-up" rebutées par les coûts de location et le coût des stationnements au centre de Montréal.

23. Opinion présentée par François Simoneau

Le secteur de la Place du commerce a certainement avantage à être revitalisé et l’Idée de profiter de l’implantation du REM pour revoir l’utilisation de ces lieux est fort à propos.

Place du Commerce répond à des besoins essentiels en termes de services de proximité. Il y aurait sans doute lieu d’augmenter l’offre de services pour mieux desservir la population de l’Île; que l’on pense à un magasin bio, un marché public, une boutique de produits fins. Mais l’endroit ne deviendra jamais un centre commercial important en raison de la proximité de grands espaces commerciaux au centre-ville et sur la rive-sud. De plus, l’idée de développer des espaces commerciaux volumineux comme ceux proposés défigureraient cette zone qui serait sans lien avec l’esprit ayant prévalu à l’aménagement de l’Île.

24. Opinion présentée par Suzanne Trudel

Actuellement, il manque de diversité dans l’offre commerciale. Il y a une disproportion de banques.

Vous aimeriez faire une contribution plus longue ? Faites-nous parvenir un document !

Envoyer un document