Message d'avertissement

Les soumissions de ce formulaire sont closes.

Avenir du Parc Jean-Drapeau
Votre opinion en ligne

Vocation

Depuis le début de la consultation, l’importance que le parc Jean-Drapeau retrouve davantage une vocation de « parc » est évoquée par chacune des catégories de participants.

  • Dans sa forme actuelle, le parc Jean-Drapeau correspond-il à votre idée d’un parc ?
  • D’après vous, qu’est-ce qui définit un parc ? Quels sont les éléments manquant pour que le parc Jean-Drapeau corresponde à votre vision ?

Donnez votre opinion en répondant à une ou plusieurs de ces questions ou faites nous part de vos propres questionnements. 

Résultats

Voici toutes les contributions reçues dans le cadre de ce questionnaire.

Veuillez noter que nous avons conservé les textes originaux sans procéder à aucune modification ou correction dans les limites de la netiquette de l'Office.

1. Opinion présentée par Jean-Guy Nadeau

La première vocation de ce parc très particulier c'est l'accès au fleuve. Et le fait qu'il s'agit d'une île dont on doit peut faire le tour en vélo. Les spectacles et les jeux sont les bienvenus, mais ils passent après.

Explorer la possibilité d'une plage. Il devrait être facile de faire des terrasses au bord du fleuve. Même un café, un bar ou un bistro.

2. Opinion présentée par Marc Gilbert

Vous avez un lac, un bassin de sprint, il ne vous manque qu'un bassin d'eau vive et Montréal deviendra un une destination internationale de loisirs et de compétitions nautiques de grandes envergures. Et tout cela, au beau fixe du fleuve Saint-Laurent...!

3. Opinion présentée par Guillaume Le Nigen

Plutôt que d’investir dans les bâtiments, un immense chantier pourrait être mis en branle pour créer de nouveaux aménagements paysagers. Ceci permettrait d’en faire une destination nature où le travail de l’homme dans l’aménagement d’espaces naturels donnerait une nouvelle perspective sur le plaisir de la promenade. Tout le monde peut profiter d’une promenade et différents sites pourraient être aménagés pour les concerts, le camping, les shows de voiture (statiques), etc.

4. Opinion présentée par Francis Waddell

Alors que le parc J-D ou Sainte-Hélène a beaucoup de sphères d'Activités : plage (baignade), cycliste, marche et aviron (sport), Biosphère (Nature), Musé Stewart (Histoire et culture), Ronde et spectacles (divertissement), je crois que le parc devrait faire d'avantage pour la conservation des espèces indigènes qui y poussent et pour la conservation de la faune et la sécurisation du fleuve contre la pollution. Lors des festivals, je remarque la pollution s'étaler et s'envoler souvent directement dans l'eau. Malheur! car mine de rien, un parc est souvent une source où L'espace Vert doit être respecté. Donc, des pistes de solutions serait d'avantage de sensibilisation auprès des usagers, d'Avantages d'espaces reboiser ou replanter, d'Avantage de murets végétales afin de stopper les déchets avant qu'ils tombent dans l'eau. Par mon commentaire, se que j'essaie d'Amener est que le parc J-D manque à une vocation (sauf la Biosphère) afin de valoriser et conserver la biodiversité. SI toutes les acteurs nommés ci-haut valorisait cet aspect, nous pourrions p-t un jour nommé une partie de l'île -un parc nature. Merci beaucoup pour ces consultations. C'est très apprécié :-)

5. Opinion présentée par Benoît Germain

La forme actuelle du Parc ne correspond pas du tout à ma vision. Il devient malheureusement une sorte de Dysney Land axé sur le profit : La Ronde, le Casino, le Grand Prix et surtout le futur amphitéâtre. Ceci est de plus contraire à la vocation incluse dans la mission initiale du parc qui se voulait un lieu accessible au grand public et respectant le milieu naturel.

6. Opinion présentée par Benoît Choquette

Ça serait vraiment agréable qu’on aille un parc d’eau vive pour le canot et le kayak!!!! Merci

7. Opinion présentée par Pierre Sormany

Oui, il s'agit bien d'un parc, mais les surfaces bétonnées et les lieux à vocation restreinte (La Ronde, le Casino, la biosphère, l'amphithéâtre en réaménagement, les piscines, la plage...) y sont très abondants, de sorte que les parcelles plus "nature" sont souvent isolées (le sommet de l'Île Ste-Hélène, le parterre des anciennes floralies, le superbe boisé entre la plage et le Casino. Et les espaces vides (sous utilisés) y sont abondants : notamment le coeur de l'Île Notre-Dame, et l'ancienne Place des Nations. La pointe de la Cité-du-Havre, magnifique, est elle-aussi isolée et méconnue. Je pense qu'on pourrait revaloriser ces espaces sous exploités en les replantant.

Et pourquoi a-t-on restreint le réseau de canaux de l'Île Notre-Dame où on pouvait autrefois faire du canot ou du kayak?

8. Opinion présentée par Marc Pageau

Le parc est une excellente opportunité de faire la promotion d’activité sportive de plein air, été comme hiver. Accessible en métro, à pied ou en vélo on peut y faire déjà y faire de la baignade, du vélo et même du bateau dragon, on devrais tout simplement amélioré l’offre. Access a la piste Gilles Villeneuve pour les amateurs de vélo de course, de jogging ou de ski de fond, ou du patins. Ajouté des possibilité d’escalade, offrir l’accès au douche et casier de la piscine pour ceux qui veulent pratiquer d’autres activité sportives. Organisé des compétitions en collaborations avec les équipes amateurs de la régions. Organisé des ateliers, des cours, un camp d’été sportif, bref en faire un endroit phare pour tous les amateurs d’activités sportives et de plein air.

9. Opinion présentée par Marc Pageau

Le parc est une excellente opportunité de faire la promotion d’activité sportive de plein air, été comme hiver. Accessible en métro, à pied ou en vélo on peut y faire déjà y faire de la baignade, du vélo et même du bateau dragon, on devrais tout simplement amélioré l’offre. Access a la piste Gilles Villeneuve pour les amateurs de vélo de course, de jogging ou de ski de fond, ou du patins. Ajouté des possibilité d’escalade, offrir l’accès au douche et casier de la piscine pour ceux qui veulent pratiquer d’autres activité sportives. Organisé des compétitions en collaborations avec les équipes amateurs de la régions. Organisé des ateliers, des cours, un camp d’été sportif, bref en faire un endroit phare pour tous les amateurs d’activités sportives et de plein air.

10. Opinion présentée par Daniel Warthold

La section nord de l'Île Notre-Dame a l'air de tout sauf un parc. Trop de béton, trop d'asphalte, trop de gravier. On dirait un immense parc de stationnement. On dirait qu'un tsunami ou un ouragan a tout balayé sur son passage.

Il y manque de verdure. Je suggère aussi de construire quelques bâtiments afin de rendre les lieux plus invitants: chalets, kiosques, pavillons, petits musées, etc.

On doit remettre en valeur les canaux, ainsi que leurs rives, qu'il reste. On ne les voit tout simplement pas assez.

11. Opinion présentée par Dave Dio

Un parc d'eau vive serai parfait comme projet !

12. Opinion présentée par Nathalie Lafleur

Ayant participé à plusieurs évènements sur les leiux du Parc Jean-Drapeau, je considère qu'il doit y avoir plus de place pour que les citoyens participent au design, à la conception et à la programmation.Les week-ends du monde sont une activité forte intéressante qui devrait changer de design d'une anne à l'autre. Le site des deux dernières années était très loin du metro et difficilement accessible pour les personnes agées, les jeunes enfants et les personnes ayant une mobilité réduite. Les prix de la nourriture des kiosque et cher et souvent peu goûteuse. De plus, considérant que l'environnement est un enjeu important, il serait bien de penser à demander aux différents restaurants et marchands de réduire leur emprunte en donnant des ustensils, assiettes et verres compostables et recyclables. Les marchands devrait avoiri un prix spécial pour les grandes familles et personnes agées où étudiants. Il devrait y avoir des bacs de compost, de cyclage et des poubelles facilement accessibles.

En ce qui concerne, la Formule 1, c'est un évènement qui promouvoit l'hyprsexualisation, l'abus . Il faudrait réflechir à l'image que cela donne aux prochaines générations et trouver un autre évènemnt générateur de revenu. Une réflechion collective de transformation sociale qui crée moins de bruit pour les habitants de Montréal et la Rive-Sud, qui réduit l'emprunte écologique et l'utilisation d'hydrocarbure et qui donne une image égalitaire entre les genres et les différents communautés culturelles habitant l'île et ses environs.

Merci pour votre contribution !

13. Opinion présentée par Alexandre Valiquette

Non, le parc n'est pas optimisé à mon avis.
Les éléments sont la nature, l'eau, l'air pur et le sentiment "antistress" qui se dégage du lieu. À l'inverse, le stationnement, l'asphalte et le gravier n'ont pas leur place ou doivent être plus discret.

La zone des Floralie qui semble désaffectée aurait avantage à être revitalisée.
Un parc axé sur l'activité sportive pourrait y avoir lieu. Ex kayak d'eau vive, mini-rafting, La Pitoune!, surf, canot, pédalo, wakeboard tracté, tyrolienne au dessus des cours d'eau, murs d'escalade extérieur, beach volleyball, skate park...

Il ne faut pas passer à côté d'une opportunité de se démarquer à l'étranger avec un parc à vocation UNIQUE dans le monde. Des compétitions de calibre international pour plusieurs disciplines pourrait y avoir lieu annuellement.

14. Opinion présentée par Jean Cauvier

Je souhaite que l'ensemble du parc Jean-Drapeau demeure un endroit publique, aucune privatisation ou vente a des intérêts privés comme l'ancient maire Bourque avait tenté de faire. Le parc doit demeurer un lieu ou les citoyens et les familles vont pour se détendre loins du stress de la ville. Le parc d'attractions La Ronde devrait aussi être remis a des intérêts Canadien, Québécois voir la ville de Montréal. Ce parc était magnifique et très agréable en famille. Maintenant La Ronde n'est plus qu'un grosse machine a sous sans âme gérée par des intérêts américains.

15. Opinion présentée par Taylor Noakes

A park is a public space, ideally open to be used whichever way a citizen can imagine. Montreal's great parks - Mount Royal and Parc Lafontaine - are landscaped nature parks with well identified trails and many open spaces. 'Activity' spaces are present at each, but are only a small part of the greater whole.

Parc Jean-Drapeau should be maintained as a nature park. It's renovation ought to be inspired by nature park concepts developed by Frederick Law Olmsted. Nature, wilderness - this needs to be the main attraction.

A good public park needs to be public. Too much of the space on Parc Jean Drapeau has already been turned over to private interests - La Ronde, the Casino, Circuit Gilles-Villeneuve, and now Evenko.

It appears that the city is doing Evenko's bidding... constructing an outdoor venue to support them and their concerts. It appears that Evenko came up with the design, and consultation came afterwards.

Either way, the more privatized Parc Jean-Drapeau becomes, the less likely I am to go there. I will not spend any money while I am at PJD. As it stands, you couldn't pay me to go to PJD on most days. It's too commercial, too corporate, and the casino is a bad joke, a stain on our city. I tell my clients specifically to avoid ever going to the casino, as it's depressing and a huge waste of time.

People can figure things out for themselves. Stop forcing them to do 'activities'. The Old Port was fun and interesting when it wasn't a tourist trap. Now I avoid it too.

16. Opinion présentée par Roger Bill

The Park is both a park and an event destination. I have visited the park for both events and to enjoy nature, but decidedly my visiting the park for the nature aspects is encouraged due to my familiarity with the park as an event destination (Osheaga, piknik, etc.).

17. Opinion présentée par Maxime Aubert

Le terme parc est trop large, ça ne veut rien dire. La ville de Montréal regorge de "parc" qui sont des carrés de gazons inexploitables.

Le parc se doit d'être un parc à vocation écologique et environnemental.

- Le parc est tout simplement dans le top 4 des sites ornithologiques sur Montréal (voir eBird)
- Plus de 200 espèces d'oiseaux y ont déjà été observées.
- Le fleuve St Laurent est le plus gros couloir migratoire au Québec, toutes les iles sur le fleuve sont donc des zones importantes pour la migration, Le parc Jean Drapeau ne déroge pas à la règle.
- Seul parc avec un minimum d'intérêt écologique directement accessible en métro. Pour comparaison seulement 163 espèces d'oiseaux observées dans le parc Angrignon (accessible aussi en métro).
- Un des rares parc qui présente encore un potentiel avifaunistique intéressant.
- La destruction du technoparc/ecocampus fait déjà suffisamment mal aux oiseaux de Montréal
-Le loisir ornithologique représente 1.5 millions de personne, soit 22% de la population selon le Regroupement QuebecOiseaux. Ce ne sont généralement pas les gens les plus démonstratifs mais ils sont bien là et doivent être considérés.
- Ce loisir est pratiqué chaque jour de l’année, aucun besoin d’infrastructures de millions de $.
- Rendre à ce parc sa vocation écologique en particulier pour l'accueil des oiseaux migrateurs et en créant des zones favorables aux limicoles qui ont déserté Montréal.

Un quartier des spectacles existe, plus la peine d'implanter des scènes partout au détriment de l'environnement.

18. Opinion présentée par Paul Hanson

Bonjour,

J'aimerai tout simplement assurer que le parc reste principalement un parc et non pas un lieu pour recevoir des grands festivals privees.

J'aimerai voir le development de plus d'airs boise et moins d'espace mineralises ou en gravier ou en gazon. J'aimerai aussi voir une grande demunition d'espaces de stationnement pour les remplacer par des airs naturels. Le parc est train bien servi par le metro. Une navette qui passerai par le pont de la concorde serait interessant aussi.

Merci Beaucoup pour votre temps,

Paul Hanson

19. Opinion présentée par denis taillefer

Le parc doit être un lieu ludique, de repos, d’apaisement, de ressourcement.et de recueillement. Peu de ville dans le monde possède un lieu semblable et ce, accessible en métro. Le parc Jean-Drapeau permet un retrait marqué de la ville et donne le sentiment d’être en campagne, d’être dans un lieu enchanté!

Ce site a le plus beau potentiel de reconversions de tous les sites d’expositions universelles.

Il faut en faire disparaître son effet dépotoir et faire sentir aux gens qu’ils y sont bienvenus.
Y développer une vocation familiale.

Retirer lorsque la course de Formule 1 est terminée, les clôtures de bétons et de métal qui se trouvent le long des canaux de l’île Notre-Dame de même que dans le stationnement du pavillon du Canada. Cela recréera le parc qu’il était.

Faire entrer les gens à l’ile Notre-Dame, à la sortie de la passerelle du Cosmos, par son centre, là où se trouve actuellement ides stationnements. En restaurant les canaux face au pavillon de la Tunisie, remblayé en 1973 et ceux du Canada, il y a quelques années, cela donnera son aspect unique aux îles qui a tant fait courir les foules.
L’esprit de 67 y est encore! L’aménagement et verdissements des lieux y sera profitable pour tout le monde.

Restauration du jardin des Floralies.

Installation d’une fontaine dans le lac des Cygnes de l’île Ste-Hélene comme en 67!
Fera disparaître l’effet pierre tombale de l’endroit!

Vous aimeriez faire une contribution de plus de 250 mots ? Faites-nous parvenir un document !

Envoyer un document