Message d'avertissement

Les soumissions de ce formulaire sont closes.

Avenir du Parc Jean-Drapeau
Votre opinion en ligne

Sécurité

Dans la planification des espaces collectifs, la question de la sécurité doit être considérée.

  • Lors de vos activités au parc Jean-Drapeau, vous sentiez-vous en sécurité ?
  • Pourquoi ?
  • Quels éléments ou actions devraient être mis en place pour améliorer le sentiment de sécurité des visiteurs lors de leurs promenades ou des grands événements ?

Donnez votre opinion en répondant à une ou plusieurs de ces questions ou faites nous part de vos propres questionnements. 

Résultats

Voici toutes les contributions reçues dans le cadre de ce questionnaire.

Veuillez noter que nous avons conservé les textes originaux sans procéder à aucune modification ou correction dans les limites de la netiquette de l'Office.

1. Opinion présentée par Guillaume Le Nigen

Il est difficile de s’orienter autant à pied qu’en voiture dans le parc. On peut imaginer que si la sécurité d’une personne est menacée, le manque de signalisation et les aménagements paysagers désorganisés pourraient désorienter une personne.

2. Opinion présentée par Pierre Sormany

Globalement oui... Et je trouve qu'on insiste parfois trop sur la sécurité. Pourquoi n'est-il pas possible de nager en eau-libre (à nos propres risques) dans la lagune artificielle, quand la plage Jean-Doré est fermée. On peut le faire dans des milliers de lacs du Québec, et même dans le Fleuve autour de Montréal (beaucoup plus dangereux à cause des courants) mais pas dans cette magnifique pièce d'eau en ville !

3. Opinion présentée par Daniel Warthold

Quoique la fréquentation est très basse lorsqu'il n'y a pas d'événements, je ne me sens jamais menacé physiquement. C'est un atout considérable du parc. Un réaménagement ou un développement du parc qui augmenterait la fréquentation du public contribuerait à maintenir ou rehausser le sentiment de sécurité déjà présent.

4. Opinion présentée par Alexandre Valiquette

La sécurité à Montréal et au Parc JD en particulier est, à mon avis, sans reproche.

Raison: On ne sent pas de ghetto. Les arbres et l'eau apaisent les énergies négatives des gens les plus agressifs.

Si un parc d'eau vive, structures d'escalades et autres infrastructures sont aménagées, il faudra sans doute clôturer une partie de l'espace et installer des caméra afin d'éviter les accidents et le vandalisme.

5. Opinion présentée par Taylor Noakes

I feel secure wherever I go, no matter what I do. I'm gigantic.It would be unwise for another person to make me feel unsafe.

For women, from what I have heard from friends and family, several of the events and activities associated with PJD leave them feeling unsafe and insecure. Grand Prix and the Casino attracts prostitution, and men at these events ten to behave poorly, boorishly. Sexual assaults are at their highest during Grand Prix and at the massive outdoor concerts.

Real police can provide a real sense of security, not rent-a-cops, but you're not going to do this because that will eat into Evenko/Grand Prix profits. An awareness campaign in media might help a little, but the GP is basically all about sex trafficking anyways.

The best way to make PJD more safe and secure is to lower the crowds at the events it hosts, and severely curb their alcohol intake.

The Molsons won't be too happy with you.

6. Opinion présentée par denis taillefer

Aspect non sécuritaire à cause d’interminables bouchons de circulation lors de grands événements.
Aucune sortie de secours, s’il y avait un accident ou un sinistre majeur.
Établir un plan d’évacuation d’urgence.

Sur la passerelle du Cosmos, seul, les piétons et les vélos auraient le droit d’y circuler. Exception faite des véhicules d’urgence. La passerelle actuelle permet une co-habitation auto, vélo, piéton non-satisfaisante pour chacun. Elle est même dangereuse. Insatallation de feux de circulations aux extrémités de la passerelle du Cosmos ainsi que marquage au sol pour permettre aux piétons de traverser de façon sécuritaire.

Y établir une signalisation avec carte dans le but d’obtenir un parcours clair pour la destination choisie.
Installation d’éclairage de sentiers pour le soir.

Contrôle des raton-laveurs, marmottes et renards roux en sur-population surtout dans les secteurs de la Poudrière et de la tour de Lévis. Y a-t-il des coyotes dans le parc Jean-Drapeau?

Reconfiguration de la sortie du pont des Île, sur l’île Ste-Hélene près de la Place-des-Nations. Piétons et vélos sont en positions très vulnérables à cet endroit face aux voitures. Faire une traverse piétons et vélos. Une distinction claire des différents moyens de transport à cet endroit y est primordiale


Vous aimeriez faire une contribution de plus de 250 mots ? Faites-nous parvenir un document !

Envoyer un document