Message d'avertissement

Les soumissions de ce formulaire sont closes.

Avenir du Parc Jean-Drapeau
Votre opinion en ligne

Image et notoriété

Dans les étapes préalables de la consultation, plusieurs intervenants ont souligné que le parc Jean-Drapeau souffre d’un faible taux de notoriété bien que ses partenaires (ex : la Ronde et le Casino) et les événements (ex : Grand-Prix et concerts) qui s’y déroulent soient connus.

  • Faut-il selon vous augmenter la notoriété du Parc ?
  • Comment pourrait-on mieux faire connaître le parc Jean-Drapeau ?
  • Quels attraits ou activités devraient être mis de l’avant ?
  • Auprès de quel public faudrait-il faire davantage d’efforts ?

Donnez votre opinion en répondant à une ou plusieurs de ces questions ou faites nous part de vos propres questionnements.  

Résultats

1. Opinion présentée par François Dégardin

D'après moi, c'est une grande chance d'avoir un espace vert protégé et facilement accessible, avec la majesté du fleuve si près du centre ville. Je crois qu'il est primordial de conserver son côté naturel pour notre qualité de vie et pour l'avenir. La biodiversité que ce parc apporte me semble essentielle. Il faudrait développer des activités avec des biologistes, des ornithologues, des photographes, etc. J'aimais bien aussi quand il y avait une maison écologique modèle près de la biosphères. J'ai également été coincé à Montréal plusieurs années avec un membre de ma famille handicapé (aujourd'hui décédé) et le parc a été mon accès à la campagne et m'a permis d'être heureux malgré tout. La gratuité du stationnement pour handicapés était primordiale. Aujourd'hui que je ne m'occupe que de moi qui suis en forme, je suis heureux d'y aller en métro ou à vélo. Il faut trouver un moyen de piétonniser l'endroit tout en facilitant l'accès aux personnes à mobilité réduite.

2. Opinion présentée par Claude Bertrand

Remettre sur la map le parc (logo, oriflammes, musée de l’expo, activités à la place des nations (danse, pick-Nik électronique, cinéma plein air, personnes âgées, petits festivals, événementiels, patinage...), ouvrir les voies de navigations...

3. Opinion présentée par Steve Lecours

4. Opinion présentée par Bertha Caravaca

Moi, je aimerais avoir des belles terrasses en été avec la musique au bord de la rivière Saint-Laurent.
Pour l’hiver des restaurants fermés avec des solariums aussi avec la musique pour danser.

5. Opinion présentée par Guillaume Le Nigen

À mon avis, il serait intéressant que les commissaires s’informent et suivent les événements Eurocracy, Wolfpack, SoClean notamment sur Facebook pour qu’ils connaissent les activités de présentation de voitures. Je crois que le Parc et le circuit Gilles Villeneuve sont l’endroit idéal pour tenir des meets de clubs automobiles. Avec la diffusion de ces événements sur Facebook et le caractère hebdomadaire de ces événements, les gens sauraient rapidement que ça bouge au Parc. Avec la fermeture de l’autodrome St-Eustache, le timing est parfait.

6. Opinion présentée par Benoît Germain

Donner au Parc un atout de sérénité. Un parc où il fait bon se promener ou jouer en famille. Un parc où la nature est à l'honneur.
Avec des espaces floraux et boisés. Un parc où les citadins pourraient se détendre et les touristes admirer le fleuve et la vue sur la ville de Montréal.
Entretenir les installations sportives comme piscine, bassin de canotage, patinoire en hiver.
La notoriété du parc se ferait connaître d'elle-même.

7. Opinion présentée par David Bouchard

Je crois que l'ajout d'un parc d'eau serais une excellente atout pour le parc jean drapeau. Kayak de slalom étant un discipline olympique aurais besoin d'amour au Québec nous avons actuellement que 2 centre qui ne fonctionne pas 8mois par année. Avec le fleuve proche nous serions en mesure de développé un beau site.

8. Opinion présentée par Pierre Sormany

Il y a effectivement des attraits trop peu connus. La plage Jean Doré, notamment, alors qu'on a beaucoup parlé des nouveaux projets de plages autour de l'Île de Montréal et de celle (sans eau) du Vieux Port.
Cela dit, au delà des grands événements commerciaux (Osheaga, Grand Prix...), il faudrait miser sur des rendez-vous populaires estivaux (pique-niques multi-ethniques ou kermesses; festival du cerf-volant, fête des fleurs, concours de châteaux de sable, rendez-vous sportifs... etc.) pour amener les gens à arpenter les grands espaces des 2 îles, souvent vides (Note : comme on le fait un peu l'hiver avec les Semaines de neiges). Créer une habitude d'aller y passer les weekend ou les fins de journée d'été.

9. Opinion présentée par jb lemieux

Vives les festivals !!

10. Opinion présentée par Alexandre Valiquette

Augmenter la notoriété du parc:
Oui, mais en se démarquant par notre innovation Québécoise légendaire!

Comment:
Avec une offre jamais vue dans les grandes villes. Si c'est assez original, les média et le grand public font la job sans payer un sous en publicité... et vice versa!!! Il ne faut pas sous estimé la valeur en publicité gratuite lorsque nous avons un vrai "wow".
Sortir du conventionnel. Mettre l'aspect "extrêmement original" du site des Floralies en valeur. Concentrer un très grand nombre d'activité sportives extrêmes dans une même zone.

Attrait et Activité:
Valoriser la section inutilisée des Floralies et la vue splendide sur la ville et ces cours d'eau.
Parc d'eau vive pour kayak, surf, luge d'eau, rafting, canot, etc. Très long parcourt de Wakeboard tracté l'été et snowboard tracté l'hiver avec saut et obstacles. Luge de glace. Escalade 4 saisons avec plateau sous les ponts au dessus des sections d'eau vive. Tyrolienne au dessus de l'eau vive. Corde de Tarzan été comme hiver (déploiement automatique à l'horizontale l'hiver).

Public cible:
Les jeunes, les adultes qui ont le goût de maîtriser des sports techniques non conventionnels. La publicité pour eux ne sera pas nécessaire puisqu'il existe déjà un large bassin de pratiquants, mais peu de lieu de pratique à Montréal.
Les non-pratiquants qui veulent avoir accès à contempler les pratiquants pour le plaisir des yeux et peut être s'initier à des cours débutants. L'affluence de ce deuxième groupe sera augmenté si l'on retrouve des aires de pique-nique et estrades à proximité des zones de pratique.

11. Opinion présentée par Jean Cauvier

Aujourd'hui quand je regarde les iles Notre-Dame et Ste-Hélène j'ai peine a imaginer que l'espace d'un été, elles ont étées le point de rencontre de toutes les nations. Le monde avait les yeux tournés sur Montréal et ses iles enchantées.
Presque tout a disparu, les canaux si féériques sont a l'abandon et plusieurs sections remblayées.

Ce parc est considéré comme un site de choix pour tout ce qui touche des évènements internationaux et devrait le demeurer et ce au service du citoyen.

12. Opinion présentée par Taylor Noakes

- Before deciding whether or not you need to advertise PJD, consider the image being presented. La Ronde is filthy, poorly designed, and ill-maintained. It looks and feels cheap, even though ticket prices are far too high. I tell my clients to avoid La Ronde.

- Don't. Leave it alone. Stop trying to commercialize every square inch of public space in Montreal. It's losing all its cachet. If you make PJD more 'popular' locals will avoid it, and this will give you a bigger problem. Areas of a city that are only visited by tourists are illusory - look at what happens to Old Montreal outside of tourist season: it's a ghost town. Leave PJD to Montrealers; we don't have to be told where it is or what it's for.

- None. Get rid of the activities it has. Shut down the casino, move Circuit Gilles-Villeneuve to Laval. This is garbage. You won't attract more Montrealers to PJD if you keep this up.

- I don't know. Maybe the Eurotrash who come here for the Grand Prix?

13. Opinion présentée par Genevieve Gregoire

En permettant d'y construire un hôtel tout en conservant le patrimoine de ce magnifique espace vert.

Ceci permettrait à une clientèle touristique avec enfants d'être à proximité de la Ronde pendant la période estivale.

L'hôtel génèrerait et amènerait une clientèle touristique lors de gros événements grand prix,concert avec le nouveau stade extérieur et bien sûr au Casino.

Logeant sur place nous aurions plusieurs commentaires sur l'élégance et la beauté de cet endroit puisqu'il y aurait plus de gens qui se promènerait sur l'île.

14. Opinion présentée par Roger Bill

The Park is resoundingly well known by Montrealers from all walks, due in large part to major events which bring Montrealers and tourists alike to visit the site. The city should hold even more events at the site in order to promote it's notoriety.

15. Opinion présentée par Clément Robert-Bigras

À mon avis, l’aspect récréatif du parc (La Ronde, le Casino, la Formule 1, les événements musicaux) occulte les dimensions historiques et naturelles qui en font un lieu d’intérêt. Le patrimoine de l’Expo 67 est extrêmement mal entretenu et mis en valeur, et j’en suis navré, car pour un jeune comme moi n’ayant pas eu la chance d’y assister, il y a peu d’opportunités pour en apprendre davantage à ce sujet. Il me semble que le meilleur emplacement pour le faire serait à l’endroit même où cette révolution a eu lieu. Je pense par ailleurs qu’il est bien dommage qu’un casino occupe un tel bâtiment; cette institution n’a pas sa place dans un parc. Je souhaiterais également que le Jardin des Floralies soit animé d’un souffle nouveau et respectueux de son concept original, car c’est un endroit merveilleux peu connu du public. Le musée Stewart gagnerait également à faire connaître ses collections, peut-être en augmentant sa superficie d’exposition. Finalement, les milieux naturels qui se trouvent dans le parc devraient être conservés et protégés afin d’éviter qu’ils ne soient sacrifiés au profit d’aménagements bétonnés faisant le bonheur des festivaliers.

16. Opinion présentée par JM Desmarais

Faut-il selon vous augmenter la notoriété du Parc ?: NON - Est - ce qu'on va ensuite chercher à augmenter la notoriété du Parc Sir Georges Etienne Cartier, par la suite. ?

Comment pourrait-on mieux faire connaître le parc Jean-Drapeau ? En y tenant plus d'activité de calibre international (tels que concerts, Festival, Formule 1, Feux, etc.)

Quels attraits ou activités devraient être mis de l’avant ? Idem

Auprès de quel public faudrait-il faire davantage d’efforts ? Stimuler les événements pour rejoindre le public au lieu de chercher à promouvoir le lieux.

17. Opinion présentée par denis taillefer

Il faut en refaire une destination ludique par son unicité d’être au milieu du fleuve. En faire un lieu qui a réussit l’intégration harmonieuse d’activités que tout oppose. Un endroit qui nous fait vivre la plénitude de ses lieux.
Un des plus beaux lieu panoramique montréalais.

Utiliser la notoriété d’Expo67 pour y créer des lieux et des activités qui s’en inspire et y corresponde.

En faire une destination familiale

Qui nous permet de vivre une expérience, en marchant sur un circuit aérien, soit une passerelle qui reprend le même parcours que le monorail bleu de l’île Notre-Dame.

En ayant une visite guidée de l’Expo67, en suivant le marquage des pavillons au sol. Ou encore par le biais des nouvelles technologies

La possibilité de faire une balade en gondole à Montréal, dans les canaux de l’île Notre-Dame.
Ou encore en vaporetto, et ce, autant de jour que de nuit. Et que dire des canaux qui pourraient être illuminés.

Penser l’île Notre-Dame pour les piétons, par une circulation en son centre, de façon est-ouest, et non seulement
par le chemin qui n’en suit que son contour, et qui nous amène à y penser nord-sud.

Restaurer le pavillon de la Tunisie pour en faire un bâtiment d’accueil en le décloisonnant à l’intérieur pour qu’il retrouve son aspect d’origine.

Installation par une réédition, du mobilier urbain d’Expo67.
En faire un lieu d’écologie exemplaire.

18. Opinion présentée par Jean-Guy Nadeau

La première vocation de ce parc très particulier c'est l'accès au fleuve. Et le fait qu'il s'agit d'une île dont on doit peut faire le tour en vélo. Les spectacles et les jeux sont les bienvenus, mais ils passent après.

Explorer la possibilité d'une plage. Il devrait être facile de faire des terrasses au bord du fleuve. Même un café, un bar ou un bistro.

19. Opinion présentée par Marc Gilbert

Vous avez un lac, un bassin de sprint, il ne vous manque qu'un bassin d'eau vive et Montréal deviendra un une destination internationale de loisirs et de compétitions nautiques de grandes envergures. Et tout cela, au beau fixe du fleuve Saint-Laurent...!

20. Opinion présentée par Guillaume Le Nigen

Plutôt que d’investir dans les bâtiments, un immense chantier pourrait être mis en branle pour créer de nouveaux aménagements paysagers. Ceci permettrait d’en faire une destination nature où le travail de l’homme dans l’aménagement d’espaces naturels donnerait une nouvelle perspective sur le plaisir de la promenade. Tout le monde peut profiter d’une promenade et différents sites pourraient être aménagés pour les concerts, le camping, les shows de voiture (statiques), etc.

21. Opinion présentée par Francis Waddell

Alors que le parc J-D ou Sainte-Hélène a beaucoup de sphères d'Activités : plage (baignade), cycliste, marche et aviron (sport), Biosphère (Nature), Musé Stewart (Histoire et culture), Ronde et spectacles (divertissement), je crois que le parc devrait faire d'avantage pour la conservation des espèces indigènes qui y poussent et pour la conservation de la faune et la sécurisation du fleuve contre la pollution. Lors des festivals, je remarque la pollution s'étaler et s'envoler souvent directement dans l'eau. Malheur! car mine de rien, un parc est souvent une source où L'espace Vert doit être respecté. Donc, des pistes de solutions serait d'avantage de sensibilisation auprès des usagers, d'Avantages d'espaces reboiser ou replanter, d'Avantage de murets végétales afin de stopper les déchets avant qu'ils tombent dans l'eau. Par mon commentaire, se que j'essaie d'Amener est que le parc J-D manque à une vocation (sauf la Biosphère) afin de valoriser et conserver la biodiversité. SI toutes les acteurs nommés ci-haut valorisait cet aspect, nous pourrions p-t un jour nommé une partie de l'île -un parc nature. Merci beaucoup pour ces consultations. C'est très apprécié :-)

22. Opinion présentée par Benoît Germain

La forme actuelle du Parc ne correspond pas du tout à ma vision. Il devient malheureusement une sorte de Dysney Land axé sur le profit : La Ronde, le Casino, le Grand Prix et surtout le futur amphitéâtre. Ceci est de plus contraire à la vocation incluse dans la mission initiale du parc qui se voulait un lieu accessible au grand public et respectant le milieu naturel.

23. Opinion présentée par Benoît Choquette

Ça serait vraiment agréable qu’on aille un parc d’eau vive pour le canot et le kayak!!!! Merci

24. Opinion présentée par Pierre Sormany

Oui, il s'agit bien d'un parc, mais les surfaces bétonnées et les lieux à vocation restreinte (La Ronde, le Casino, la biosphère, l'amphithéâtre en réaménagement, les piscines, la plage...) y sont très abondants, de sorte que les parcelles plus "nature" sont souvent isolées (le sommet de l'Île Ste-Hélène, le parterre des anciennes floralies, le superbe boisé entre la plage et le Casino. Et les espaces vides (sous utilisés) y sont abondants : notamment le coeur de l'Île Notre-Dame, et l'ancienne Place des Nations. La pointe de la Cité-du-Havre, magnifique, est elle-aussi isolée et méconnue. Je pense qu'on pourrait revaloriser ces espaces sous exploités en les replantant.

Et pourquoi a-t-on restreint le réseau de canaux de l'Île Notre-Dame où on pouvait autrefois faire du canot ou du kayak?

25. Opinion présentée par Marc Pageau

Le parc est une excellente opportunité de faire la promotion d’activité sportive de plein air, été comme hiver. Accessible en métro, à pied ou en vélo on peut y faire déjà y faire de la baignade, du vélo et même du bateau dragon, on devrais tout simplement amélioré l’offre. Access a la piste Gilles Villeneuve pour les amateurs de vélo de course, de jogging ou de ski de fond, ou du patins. Ajouté des possibilité d’escalade, offrir l’accès au douche et casier de la piscine pour ceux qui veulent pratiquer d’autres activité sportives. Organisé des compétitions en collaborations avec les équipes amateurs de la régions. Organisé des ateliers, des cours, un camp d’été sportif, bref en faire un endroit phare pour tous les amateurs d’activités sportives et de plein air.

26. Opinion présentée par Marc Pageau

Le parc est une excellente opportunité de faire la promotion d’activité sportive de plein air, été comme hiver. Accessible en métro, à pied ou en vélo on peut y faire déjà y faire de la baignade, du vélo et même du bateau dragon, on devrais tout simplement amélioré l’offre. Access a la piste Gilles Villeneuve pour les amateurs de vélo de course, de jogging ou de ski de fond, ou du patins. Ajouté des possibilité d’escalade, offrir l’accès au douche et casier de la piscine pour ceux qui veulent pratiquer d’autres activité sportives. Organisé des compétitions en collaborations avec les équipes amateurs de la régions. Organisé des ateliers, des cours, un camp d’été sportif, bref en faire un endroit phare pour tous les amateurs d’activités sportives et de plein air.

27. Opinion présentée par Daniel Warthold

La section nord de l'Île Notre-Dame a l'air de tout sauf un parc. Trop de béton, trop d'asphalte, trop de gravier. On dirait un immense parc de stationnement. On dirait qu'un tsunami ou un ouragan a tout balayé sur son passage.

Il y manque de verdure. Je suggère aussi de construire quelques bâtiments afin de rendre les lieux plus invitants: chalets, kiosques, pavillons, petits musées, etc.

On doit remettre en valeur les canaux, ainsi que leurs rives, qu'il reste. On ne les voit tout simplement pas assez.

28. Opinion présentée par Dave Dio

Un parc d'eau vive serai parfait comme projet !

29. Opinion présentée par Nathalie Lafleur

Ayant participé à plusieurs évènements sur les leiux du Parc Jean-Drapeau, je considère qu'il doit y avoir plus de place pour que les citoyens participent au design, à la conception et à la programmation.Les week-ends du monde sont une activité forte intéressante qui devrait changer de design d'une anne à l'autre. Le site des deux dernières années était très loin du metro et difficilement accessible pour les personnes agées, les jeunes enfants et les personnes ayant une mobilité réduite. Les prix de la nourriture des kiosque et cher et souvent peu goûteuse. De plus, considérant que l'environnement est un enjeu important, il serait bien de penser à demander aux différents restaurants et marchands de réduire leur emprunte en donnant des ustensils, assiettes et verres compostables et recyclables. Les marchands devrait avoiri un prix spécial pour les grandes familles et personnes agées où étudiants. Il devrait y avoir des bacs de compost, de cyclage et des poubelles facilement accessibles.

En ce qui concerne, la Formule 1, c'est un évènement qui promouvoit l'hyprsexualisation, l'abus . Il faudrait réflechir à l'image que cela donne aux prochaines générations et trouver un autre évènemnt générateur de revenu. Une réflechion collective de transformation sociale qui crée moins de bruit pour les habitants de Montréal et la Rive-Sud, qui réduit l'emprunte écologique et l'utilisation d'hydrocarbure et qui donne une image égalitaire entre les genres et les différents communautés culturelles habitant l'île et ses environs.

Merci pour votre contribution !

30. Opinion présentée par Alexandre Valiquette

Non, le parc n'est pas optimisé à mon avis.
Les éléments sont la nature, l'eau, l'air pur et le sentiment "antistress" qui se dégage du lieu. À l'inverse, le stationnement, l'asphalte et le gravier n'ont pas leur place ou doivent être plus discret.

La zone des Floralie qui semble désaffectée aurait avantage à être revitalisée.
Un parc axé sur l'activité sportive pourrait y avoir lieu. Ex kayak d'eau vive, mini-rafting, La Pitoune!, surf, canot, pédalo, wakeboard tracté, tyrolienne au dessus des cours d'eau, murs d'escalade extérieur, beach volleyball, skate park...

Il ne faut pas passer à côté d'une opportunité de se démarquer à l'étranger avec un parc à vocation UNIQUE dans le monde. Des compétitions de calibre international pour plusieurs disciplines pourrait y avoir lieu annuellement.

Vous aimeriez faire une contribution de plus de 250 mots ? Faites-nous parvenir un document !

Envoyer un document