Message d'avertissement

Les soumissions de ce formulaire sont closes.

Les voies d'accès au mont Royal (Camillien-Houde / Remembrance)
Votre opinion en ligne

Partage de la route

Les Montréalais et Montréalaises ainsi que les visiteurs empruntent l'axe Camillien-Houde/Remembrance en tant qu'automobilistes, piétons, cyclistes et usagers du transport en commun. Le partage de la route signifie que la sécurité et le confort de toute personne doivent être assurés, quel que soit le mode de déplacement choisi.

Sur la plateforme de consultation en ligne, vous avez été nombreux à souligner que le partage de la route est important et qu’il faut assurer la sécurité de tous ses usagers.

  • Selon vous, qui sont présentement les groupes d’usagers à protéger en priorité?
  • Quels aménagements de la voie Camillien-Houde et du chemin Remembrance seraient nécessaires pour atteindre cet objectif? 

Résultats

1. Opinion présentée par Patricia Allain

J'ai utilisé tous les moyens de transport depuis ma jeunesse , Surtout la marche et la voiture mais aussi le vélo et plus rarement l'autobus. Ce n'est pas parce qu'il y a eu un bien triste accident de voiture commis par un conducteur ayant fait une manœuvre illégale qu'il faut maintenant priver les automobilistes de cette voie. Je suis pour qu'on améliore la sécurité mais sans priver personne de l'utilisation de ce chemin. On peut abaisser la limite de vitesse mettre un ´terre plein' élégant si possible, tout au long, par exemple.
Merci.

2. Opinion présentée par Patricia Allain

J'ai utilisé tous les moyens de transport depuis ma jeunesse , Surtout la marche et la voiture mais aussi le vélo et plus rarement l'autobus. Ce n'est pas parce qu'il y a eu un bien triste accident de voiture commis par un conducteur ayant fait une manœuvre illégale qu'il faut maintenant priver les automobilistes de cette voie. Je suis pour qu'on améliore la sécurité mais sans priver personne de l'utilisation de ce chemin. On peut abaisser la limite de vitesse mettre un ´terre plein' élégant si possible, tout au long, par exemple.
Merci.

3. Opinion présentée par Jonathan Lachapelle

Ils faut protéger les piétons et les cyclistes. Une voie réservée aux piétons est nécessaire. Le partage de la route entre voitures et cyclistes est possible si la limite de vitesses et qu’une distance sécuritaire sont respectées. Toutefois, j’ai été témoin de plusieurs manquements à cet égard. Réduire la circulation n’est peut être pas suffisant pour accroître la sécurité. Faire une voie réservée pour cycliste?

4. Opinion présentée par Owen Waygood

Nearly all people are pedestrians, and people in wheel chairs, or other such tools are part of that. As such, such travel must be the priority. Safe access for those modes should always be assured in urban environments. These modes do not increase noise or pollution and require very little in terms of extensive (and expensive) infrastructure. Next, bicycles are an inexpensive means to gain greater mobility, without significant public externalities. Along with pedestrians, there is personal health benefits (that in the Canadian system, have positive externalities, as savings are made to the public health services). Then, public transport as the most space-efficient mode with some positive health benefits as well. The last priority should be personal motor vehicles as these create significant danger to other users, require extensive and expensive infrastructure, produce pollutants to the air, water, and soil, and in exchange for these external costs give only personal gains. There is no public advantage to favouring such travel.

I am new to Montreal, but we (my family - three children <10) went for a hike across Summit Woods towards Beaver Lake. We did not realize that access would essentially be cut off by Côtes-des-Neiges road when we arrived there on Belvedere Rd. The motor vehicles traveling on that road effectively create a barrier, they steal the access to the park from people who choose (or must) use modes that are better suited for the urban setting. Cars are excellent for mobility, but they demand massive space and create danger. Those aspects mean that they must be controlled and restrained in most urban settings where they are integrated with people. Intra-city or rural travel is a different matter, but this is not a rural context, it is an urban one and the significant problems of car travel must be restrained.

5. Opinion présentée par Evelyne Charron Smith

Je crois qu'il faut d'abord permettre aux voitures de circuler sur la montagne. Par contre, il faut trouver un moyen pour protéger les cyclistes. Vous pouvez ajouter un séparateur médian de chaque bord de la rue pour que les cyclistes soient protéger. Il a moyen que les voitures et les cyclistes puissent tous les deux circuler sur la montagne en toute sécurité.

6. Opinion présentée par Patrick De Gagne

Je suis cycliste (j'habite Montreal et vais travailler en vélo) mais je ne circule plus recreationelement sur le Mt Royal. Pas a cause des voitures, mais bien du a mes confreres cyclistes qui roulent beaucoup trop vite et ne respecte pas la signalisation.

Une priorité serais de prendre les mesures nécessaires pour faire respecter la signalisation ainsi que les limites de vitesses aux cyclistes. Police, pistes cyclables avec dos d’âne adaptes aux vélos pour ralentir et forcer le respect de la signalisation.

7. Opinion présentée par Steven Levy

I think the question is an unfair one. It s a question aimed at getting the answer the present administration desires.
It is not a question of “protecting” different groups in priority. Pedestrians, cyclists and motorists have lived together in “harmony” for many, many years.
Yes, there was a tragic accident, caused by a motorist making an illegal u turn. But that should not lead to a conclusion that such drastic action as has been taken, and is now being proposed to make permanent, should take place.
It is a solution to an imagined problem.
Permananenly closing the roads across Mont-Royal to private vehicles is akin to “throwing out the baby with the bath water”.


8. Opinion présentée par Gilles Labelle

L'axe CHR est reconnu comme un circuit d'entrainement exceptionnel pour les cyclistes. D'ailleurs, des compétitions cyclistes d'envergures internationales ont lieu chaque année sur le Mont-Royal.

Les usagers les plus vulnérables de l'axe CHR sont les cyclistes mais le transit automobile n'est pas en cause, c'est plutôt les autres utilisateurs: touristes, vendeurs et acheteurs de drogues et fêtards qui se rendent au belvédère Camillien-Houde.

9. Opinion présentée par Colin Pearson

Quite honestly, it should be shared by all, equally.

That means not closing the road off to cars, busses, pedestrians or bikes.

Given that, having a median all the way down to stop idiots from trying to do u-turns to get to the lookout.. and a bike path.

10. Opinion présentée par marnie macdonald

no priority. that is what sharing is.
slower speed limit for cars-30 kms and for bikes- maybe 10 or 15. They are dangerous for pedestrians. Especially on the gravel path. I am old woman and very nervous when bikes zip quickly by, no slowing down for anyone

11. Opinion présentée par Colette Pierrot

La voie Camilien Houde ne doit pas être empruntée par des piétons. Les cyclistes devraient être dans une voie protegee et ne devraient pas utiliser la .Voie pour des entraînements sportifs de vitesse

12. Opinion présentée par Frieda Flisar

As to the road sharing, I have a simple solution for everyone involved. Install a barrier, like the one at the lookout, throughout the hill. This way no car could make an illegal u-turn and it would keep everyone safe.

My parents are both buried at Notre Dame des Neiges and I was unable to visit all summer. I understand that buses were available to take me there. However, I am elderly and it was difficult for me to travel on the city bus and then hike to the plot. It made no sense. My daughter-in-law, who lives in Ottawa, had to wait until you reopened Camillen-Houde to take me, only to find everything a mess. This is truly disrespectful for us elderly and our departed relatives.

I am totally opposed to closing the road again next summer.

13. Opinion présentée par Guillaume Higgins

Le vélo est mon mode exclusif de transport et je ne conduis pas mais je trouve inacceptable d'interdire la voie aux autos.

Cette démarche donne aux cyclistes un air de citoyens intransigeants et incapables de partager l'espace pourtant disponible.

Du point de vue environnemental, ça ne réduira pas le nombre d'autos; ça va engorger toutes les artères autour où les autos circuleront plus lentement, faisant plus de dommages qu'en empruntant cette diagonale primordiale à la fluidité de la circulation automobile en ville.

La priorité est le PARTAGE SÉCURITAIRE et intelligent de l'espace.

14. Opinion présentée par Lucette Lupien

Bonjour et merci de consulter la population sur ces aspects importants de la vie en communauté.

Il faut prioriser la protection des plus vulnérables, donc les piétons et les cyclistes; mais il faut aussi protéger les automobilistes en empêchant ceux qui sont très pressés de bousculer ceux qui respectent les règlements.

Quand une femme s'est fait tuer à bicyclette sur la rue Saint-Denis, on n'a pas fermé la rue pour autant; on a mieux aménagé l'endroit pour le rendre plus sécuritaire.
Il faut faire de même sur la montagne. On peut installer une clôture entre les deux voies de la montagne pour empêcher les automobilistes de changer de direction sauf, disons en haut, là où c'est déjà aménagé dans cet objectif. On peut aussi mettre des marquages au sol très visibles et bien éclairés de nuit pour que les piétons et cyclistes puissent traverser à des endroits stratégiques afin de revenir sur leurs pas.

Beaucoup de villes dans le monde ont des voies partagées entre les cyclistes et les automobilistes. Il faut regarder comment ils font.

15. Opinion présentée par Adam Hart

Please allow cars to use the road and cross the mountain. Cars can easily share the road with bikes and pedestrians as has been done since the road was built.

16. Opinion présentée par Donald Berry

The roads should be open to pedestrians, bicycles and other vehicles all year. There are many ways that this can be done safely for all to enjoy Mount Royal!

17. Opinion présentée par Clayton Bailey

Avec un program de education publique

18. Opinion présentée par Cheryl Berger

The link you sent me is to this French page but I do write better in English.
Regarding "les groupes d’usagers à protéger en priorité" - this includes all Montrealers.
A parent with an infant in the car is deserving of protection from a Bus taking priority on the narrow roadway.
A pedestrian is deserving of protection from racing bikes and protection from motorists who cross over painted lines and make illegal u-turns (both need to be enforced).

I am a cyclist. I am a pedestrian and often run in the wood trails of Mount Royal. I am also a motorist who uses the road to transverse the city many times each week (when it is open to such traffic). I believe I have a unique and complete perspective from using all 3 modes of mobility on our Montreal city-mountain.

My recommendation is to place a physical division along the white paint that divides the main road from the shoulder. Too many cars take the wider route and drive across the painted lines into the shoulder. This will protect those using the shoulder (pedestrians and cyclists) and force the cars to slow down.

Also, there should be a speed-limit for "racing" cyclists who are training - at least during mid-day hours. This will protect the pedestrians who walk on the paved shoulder of the road. Cyclists need to respect other users as much as requesting respect for their personal safety.

19. Opinion présentée par Diane Saumon

Je pense qu’il faudrait mettre en place des petits murs de béton afin de séparer les deux voix et d’empêcher les voitures de faire des demi-tours. Des stops, ou des dos d’ânes ou des feux rouges peuvent également être mit en place afin de réduire la vitesse des automobilistes.

20. Opinion présentée par Lisa Di Fruscia

I feel that the city has not done anything to improve the sharing of the road between the various stakeholders. It seems that closing the road to cars wishing to cross over the mountain was an easy solutions rather than taking the time to come up with a viable solution for everyone. The signage for vehicles has been very small, not very visible and often only in French, which does not help tourists.

In addition, I have been using and crossing the mountain for over 40 years as a pedestrian, motorist and cyclist, and in all those years I always wondered why there were not separate bicycle paths and walkways. However, let us be realistic in that the steep climb up Mount Royal does not make it a very accessible path for regular cyclists and pedestrians. I live in Outremont and work in NDG, and my preferred daily cycling route is Van Horne or Côte Sainte Catherine since I do not have the stamina to climb the mountain on a regular basis.

As a pedestrian I frequently walk up the mountain, however taking the trails in the woods is much more pleasant than voie Camillien-Houde, and I believe that better signage along these paths would encourage more pedestrians to follow the wooded paths.

Furthermore, in all my years crossing the mountain daily by car, I have seen many more competitive cyclists do very inappropriate manoeuvres than I have seen cars break the law.

In your question, you ask how Camillien-House et chemin Remembrance could be re-organized, and since I am not an urban planner and do not understand "tout les enjeux", I do not feel that I am in a position to offer exact solutions. I do, however, feel very strongly that an appropriate solution can be found to allow all stakeholders to share the road in a respectful manner. It has been one of my greatest sorrows this year that I was not able to enjoy the beauty of the mountain, the majesty of the horses, and calmness of the cemeteries as I made my way to and from work everyday.

There is something very special about driving over the mountain and it is part of the uniqueness and heritage of Montreal. It brings joy and serenity to me for a few moments every day, and allows me to leave behind the chaos and construction of our city and breath in the beauty of nature.

21. Opinion présentée par Paolo Volpi

At the moment everyone has access to the road including through traffic and it should remain that way. Either put up a divider between the car lanes with a stop and cross walk on the side leading to park ave or put the car lanes on one side and sidewalk and bike path on the other and install speed limits for bikes.

22. Opinion présentée par Nathalie Phaneuf

Je crois que ce projet-pilote a été instauré pour les mauvaises raisons...un accident malheureux, un touriste maladroit, un cycliste qui roule a grande vitesse dans la voie centrale....tout ce que ça a donné c'est qu'il y a les mêmes touristes et les mêmes vélos à grande vitesse dans la voie centrale et des gens frustrés comme moi qui doit aller travailler sur la montagne et qui doit faire un détour tout en constatant que maintenant entre les 2 cimetières on ne voit passeer que des groupes de cyclistes a grande vitesse!!! Pas vu de petites familles à vélo dans ce coin-là....donc on protège qui? Les courseurs à vélo.

C'est clair que ça prend un espace clair pour les vélos, une piste cyclable et une route pour les voitures car des voitures il y en a et je ne trouve pas ça plus securitaire de devoir passer devant l'université de Montréal et dans les rues d'outremont pour me rendre chez moi....ceux qui disent que ça n'a pas perturbé autour sont dans le déni. Et demandez aux gens d'Outremont ce qu'ils en pensent, j'suis prête à parier qu'ils vont faire comme dans le plateau et se mettre à changer le sens des rues pour nous compliquer la vie.

23. Opinion présentée par Patrice Bernier

Nous devons évidemment protéger les piétons en priorité, mais aussi les cycliste ''de loisir'' et aussi les gens en véhicules motorisés.
Notons que j'ai rarement vu des automobilistes ''dangeureux'' sur le Mont Royal. Et malheureusement, j'ai souvent vu des cyclistes téméraires qui eux, portent atteinte à la sécurité des piétions et la leur propre sécurité en utilisant le circuit pour piste d'entrainement. Hors, ce n'est pas une piste d'entrainement, Point À La Ligne!
Le malheureux accident entre le cycliste et l'automobiliste qui a tant fait parlé, est un accident malheureux.... tout simplement. Par ailleurs, le cycliste n'était apparemment pas en mesure de s'arrêter à temps du au type de vélo et de sa vitesse!!!
Un maret continu entre les voies rendrait impossible les virements de bord.

24. Opinion présentée par Rosa Leszkovics

Everyone's well being is important. So is the access to the mountain.
Center lane deviders can be put to ensure vehicles are unable to make u-turns. Cycle and pedestrian paths can be set up to safely share the road. There should not be exclusivity for a montreal icon to be enjoyed. It is everyone's responsibility to work together and make sure everyone is safe.

25. Opinion présentée par Sami Antaki

To ensure that drivers, cyclists and pedestrians can safely share the road we need to create distinct lanes and slow down traffic. We also need to ensure that rules are obeyed. Cyclists who travel at high speed and disobey the law are as much at fault as car drivers who speed and disobey the law. Speed bumps, bicycle paths that are separate from the road and stop signs can make things safer for all.

26. Opinion présentée par Geneviève Pilon

Le groupe à protéger c’est celui des piétons. Les voitures devraient être limitées à 30 km et les vélos ralentis dans les descentes à Max 40 km. Les vélos sont plus dangereux que les voitures pour les piétons sur les 2 voies.

27. Opinion présentée par Yves Nadeau

malgré l'interdiction du transit, il y a les fins de semaine beaucoup trop de véhicules qui circulent sur camilien-houde, ce qui rend non sécuritaire pour les piétons et cyclistes l'usage de la montagne. Les touristes devraient accéder par l'ouest seulement ou encore mieux stationner au bas de la montagne et utiliser une navette.
Limiter la vitesse des cyclistes dans la descente est inutile, il faut plutôt avoir une chaussée en meilleur état qui améliore la sécurité - j'ai été témoin de chutes du à des crevasses/nids de poule, pas en raison de la vitesse. Il ne devrait pas y avoir de véhicules autorisés sur le belvédère. Les aménagements sur Remembrance doivent être revus - trop de mobilier urbain mal placé.

28. Opinion présentée par jennifer stevens

Je propose une diminution de la vitesse à l’aide de ralentisseurs ou d’un radar ainsi qu’un marquage au sol délimitant une zone réservée aux cyclistes.

29. Opinion présentée par Marie-Odile Thibault

Bonjour,

En tant que citoyenne et mère de famille du quartier côte-des-neiges, je crois qu'il faut accorder une attention particulière aux jeunes cyclistes. La piste cyclable le long de la rue côte-des-neiges s'arrête abruptement et il n'y a aucun moyen pour les jeunes cyclistes d'accéder au mont-royal en vélo. L'aménagement en place suggère aux cyclistes de traverser le chemin Rememberance dans la courbe pour accéder à la voie de droite. C'est toutefois une opération extrêmement périlleuse. La vitesse des voitures qui empruntent le chemin Rememberance pour transiter de l'autre côté de la montage est exagérée et ils ne ralentissent pas du tout à la vue des piétons et cyclistes. J'ai même constaté que quand une voiture roule lentement sur le chemin Rememberance vers Côte-des-Neiges (le long du cimetière côte-des-neiges) elle se fait dépasser par la gauche par d'autres voitures qui considèrent la largeur de ce chemin suffisante pour être de 2 voies. Vous imaginez donc bien qu'il n'y a pas de place pour les autres usagers de la route.

Durant le projet pilote j'ai vu un changement notable dans le nombre de voiture et dans la vitesse à laquelle ils roulaient. C'est devenu possible pour nous d'accéder en vélo au Mont-Royal avec nos enfants. C'est une amélioration notable dans notre qualité de vie. De plus le niveau de bruit a diminué considérablement dans ce secteur. C'est soudainement devenu beaucoup plus agréable d'accéder au Mont-Royal.

Je crois que si Montréal veut continuer à attirer les jeunes familles, elle doit prioriser la sécurité des cyclistes et des piétons. Les familles choisissent de vivre en ville notamment pour être moins dépendant de la voiture. Il faut les aider à se sentir en sécurité de le faire.

Merci de nous donner l'occasion de s'exprimer sur cet enjeux,

Cordialement,

30. Opinion présentée par Andrew Wisniewski

Cette route doit être partagée toute l’année!
Reservez les accotements pour les cyclistes, et ce protégés avec des barrières.
Je suis cycliste et automobiliste ET en ville on peut coexister.

Vous aimeriez faire une contribution de plus de 250 mots ? Faites-nous parvenir un document !

Envoyer un document