Message d'avertissement

Les soumissions de ce formulaire sont closes.

Les voies d'accès au mont Royal (Camillien-Houde / Remembrance)
Votre opinion en ligne

Circulation de transit

Les automobilistes qui empruntent l'axe Camillien-Houde/Remembrance dans le but de traverser la montagne vers une autre destination que le parc du Mont-Royal pratiquent ce que l'on appelle la circulation de transit.

Le transit est normalement autorisé sur l'axe Camillien-Houde/Remembrance. Le transit a été interdit pour les véhicules particuliers pour une période temporaire de cinq mois, pour la durée du projet-pilote (2 juin au 31 octobre 2018). Après le 31 octobre, la circulation de transit sera de nouveau autorisée jusqu’à ce que les élus se prononcent après la remise du rapport de la commission de l’OCPM contenant ses recommandations.

 

Schéma de circulation durant le projet pilote de la Ville de Montréal (2 juin au 31 octobre 2018)

  • À quelles conditions serait-il acceptable, pour vous, de maintenir la circulation de transit sur la montagne? 
  • À quelles conditions serait-il acceptable, pour vous, d’interdire la circulation de transit sur la montagne?
  • Selon vous, quelles seraient les alternatives possibles au retrait de la circulation de transit? Quelles en seraient les conditions d’application?

Résultats

1. Opinion présentée par Antoine Malo

Je suis un cycliste qui jouit de la montagne pour mes activités sportives, la détente et certains événements culturels. Le retrait de la circulation de transit est une très bonne décision à l'image des préoccupations et de l'ambition d'une ville comme Montréal en 2018. Permettre à la population de jouir en toute sécurité et sans la nuisance de trop d'automobiles d'un des plus beau parc à Montréal. Pour avoir utilisé la voie Camilien-Houde plusieurs fois durant le projet pilote et en heure de pointe le soir entre 17h et 19h, je considère que la diminution de la circulation de transit en raison de l'arrêt du transit est très efficace pour procurer une expérience en contact avec la nature et de détente grandement amélioré par rapport à avant le projet pilote. Entendre les oiseaux et le bruit du vent dans les arbres à 18h sur mon vélo sur Camilien-Houde durant l'heure de pointe sur semaine est une bénédiction que les montréalais aurait du avoir droit il y a longtemps. Redonnons au Mont-Royal sa vraie vocation.

2. Opinion présentée par federico penserini

Il n'y a aucune condition acceptable pour interdire la circulation de transit sur la montagne.
Une grande ville comme Montréal se doit de faciliter le transit à travers la ville.
Cette dernière étant déjà grandement handicapée de par tous les travaux qui ne sont pas sur le point de s'estomper, fermer des couloirs de circulation au lieu de faciliter va à l'encontre de ce que cette ville doit promouvoir.
Sachez qu'une voiture arrêtée en plein traffic pollue 10 fois plus que la même qui roule, donc cette ville de par ses politiques dites "vertes" pollue beaucoup plus!
Bien beau les vélos et les randonnées en famille sur la montagne, la moitié de Camillien Houde a été fermer il y a environ 6 ans pour agrandir l'espace aux usagers.
Quand une minorité de 2.4% d'usagers dicte la voie à une majorité, quand une majorité de plus de 30,000 voix contre les 12,000 voix pour la fermeture de Camilien Houde perd, comme citoyen je me demande où est passé la vraie démocracie !
Vivre à Montréal devient hélas de plus en plus frustrant à cause d'une administration qui semble bien ne pas se préoccuper de la volonté de la majorité de ses citoyens au détriment d'une minorité partisanne de cette même administration.
Nous avons voté contre l'ancien maire Coderre décrit comme arrogant par les médias, et bien , il semble que ce nouveau maire n'est point différent.

3. Opinion présentée par Victor Arshad

Camilien-Houde doit être accessible aux automobilistes. Afin d'augmenter la sécurité des cyclistes, une piste cyclable dévouée et séparée par des barrières peut être installé. Une solution très facile. Il est irresponsable et irréfléchi de couper une axe est-ouest majeure de la ville.

4. Opinion présentée par Sophie Girouard-Nobl

Maintenir la circulation de transit à tout pris. Pour que tous ai accès au Mont-Royal. Le plaisir d'y transiter peut importe la raison est précieux et nous le savourons lors de chaque transit.
Pour moi, née à Montréal ,d'une famille Montréalaise depuis 300 ans, il s'agit également un patrimoine familiale que sont les souvenirs d'y aller en famille dès ma naissance., presque qu'inscrit dans mon ADN.
De nombreux souvenirs j'en garde de sortie en plein air et de jeux. Nous y allions en voiture étant 5 personnes, et en profitions pour visiter de nombreux endroits en chemin allant et revenant. Ce qui est impossible de faire en transport en commun vu le temps d'attente dû au horaire de fin de semaine.

PARTAGEONS LA ROUTE EN SÉCURITÉ POUR TOUS..

Depuis quand le chemin Camilien-Houde Remembrance a-t-il la vocation de piste d'entrainement pour les vélos y dévalant à près de 80 km/Heure????????????????????? Car c'est ce que je comprend de nombreuse interventions.

5. Opinion présentée par Jonathan Lachapelle

Bonjour, aucune circulation de transit ne devrait être permise sur la montagne (sauf véhicule d’urgence, transport en commun, etc). Ceci est un parc, le plus beau de Montréal. L’entrée du parc devrait être réservé à ceux qui désirent se rendre au parc. Les automobilistes ne respectent pas la limite de vitesse en vigueur, ce qui est dangereux pour les piétons et cyclistes qui empruntent Camilien-Houde. De plus, j’ai été témoin de plusieurs automobilistes qui ont emprunté la section fermée lors de la période de fermeture, particulièrement tôt le matin, le tout sans respecter la limite de vitesse. Décidément, une telle fermeture est inefficace si elle n’est pas renforcée par les autorités policières.

6. Opinion présentée par Marc Godin

CONTRE

Bonjour, je suis cycliste, automobiliste, résident d'Outremont et payeur de taxes. SVP arrêter cette expérience malheureuse. 2 cyclistes morts, c'est 2 de trop (même si un au moins un d'entre eux filait à vive allure SANS FREIN sur son vélo de course). Allons-nous fermer chaque rue ou il y a décès de piéton ou d'automobiliste ?

J'ai assisté à la présentation (propagande) de M. Tousignant le soir du 8 nov, qui n'était pas du tout équilibrée et ne reflète pas du tout les inconvénients imposés aux automobilistes et aux résidents victimes du traffic de contournement. La période de quesiton l'a démontrée.

Comme cycliste, je ne me suis jamais senti en danger sur la Voie Camilien-Houde. Les voitures qui emprûntent cette voie le font en tout respect des cyclistes et par utilité ou nécessité. Les touristes sont surtout les fautifs pour les virage interdits en U, mais ils ne paient pas les impôts eux, alors que moi et ma famille les payons et nous écopons des inconvénients en plus.

Par contre, en septembre et en octobre surtout, le Boul Mt-Royal à la hauteur de Duchastel et Pagnuelo avait l'allure d'une piste de course le matin aux heures de pointe. Plusieurs voitures à la file en direction ouest, et plusieurs d'entre eux tournent à droite sur Pagnuelo sans faire leur stop. Danger pour moi, ma famille et les jeunes enfants lorsque nous reculons de notre entrée de garage le matin.

Si vous tener à refaire votre expérience, je pense qu'il serait préférable de ne la fermer que les week-ends en uniquement en juillet et août (ou de la Fête Nationale à la Fête du travail).

Merci de sérieusement prendre en compte cette opinion et de tenir compte du référendum sur le site change.org (36,000 CONTRE, 8,000 POUR). Nous vivons dans un état démocratique et non totalitaire ou les élus et les employés du secteur public se doivent d'être à l'écoute des citoyens (qui en passant paient leurs salaires).

7. Opinion présentée par Evelyne Charron Smith

Si les cyclistes sont protégés avec un séparateur médian au bord de la rue, il ne devrait pas y avoir de problème à donner accès aux voitures sur la montagne. Il devrait y avoir un séparateur médian au milieu de la route tout au long du point de vue Belvédère Camillien-Houde pour empêcher les voitures de faire demi-tour. Il devrait y avoir plusieurs enseignes qui dirigent les voitures du côté opposé à un endroit sécuritaire où ils peuvent faire demi-tour pour se rendre au point de vue.Il n'y a pas de conditions acceptables pour interdir la circulation de transit sur la montagne. Surtout dans une ville comme Montréal où plusieurs rues principales (Sherbrooke cet été, Dr. Penfield constamment, etc) sont en construction ou carrément fermées, il nous faut une route qui nous permet de relier le centre-ville au plateau et les quartiers environnants facilement et rapidement. Les voitures devraient y avoir accès en tout temps. Si vous installer les séparateurs médians et plusieurs bonnes enseignes en français et en anglais pour diriger les conducteurs (surtout les touristes qui ne connaissent pas le coin), vous règlerez le problème des accidents.

8. Opinion présentée par Yves Marcoux

Je m’adresse à madame Brodeur’’
J’ai trouvé pitoyable votre intervention pour ramener à l,ordre dés dissidents qui s’exprimaient
it aléatoirement.vous avez tellement eu peur de perdre le contrôle que ça faisait pitié à voir. Après tout vous menez une consultation bidon,pour donner bonne conscience à la ville de Montréal..’car Les dés sont pipés depuis le début...ils ne veulent pas d’autos,un point c’est tout! C’est fait très démocratiquement:
Cul de sac,interdiction de passer,amandes.Que voulez vous de plus.
Nous citoyens qu ‘on Hurle dans le traffic....’.qu’on paie votre salaire...’vous En avez rien à cirer

Yves Marcoux

9. Opinion présentée par Mélanie Luong Dinh Giap

Aucune condition, il faut retirer le transit de la montagne. On peut toutefois envisager le transit de bus ou de navettes pour permettre l'accessibilité à tous les secteurs du parc pour l'ensemble des usagers.

Il faut interdire la circulation de transit sur la montagne de manière définitive. Dans ce cas, il serait important d'aménager les voies Camilien Houde et Remembrance pour limiter la vitesse, empêcher les détours en "U" et les stationnements sur les accotements.

Les alternatives possibles : Mise en place de navettes et étude de la meilleure desserte en transport en commun possible. Horaires des bus à retravailler.
Restauration du tronçon non utilisé par du reverdissement. Augmentation de la canopée pour aider la ville à atteindre 30% de couvert végétal en 2020.

10. Opinion présentée par Judith Pickard

Je ne crois pas que la circulation de transit sur la montagne devrait être interdite. Avec les arrêts et la vitesse limitée, et une installation de prevenir les U-turns, il me semble il y a une manière de partager la route avec tout le monde. La route longe le parc et la cimetiêre et c'est une route qui apporte beaucoup de beauté et moments de paix pour les montrélais qui la traversent. Ca m'a beaucoup manqué cet été.
C'est rare que je prends une voiture en ville, l'exception c'est quand je passes sur la montagne.

11. Opinion présentée par Ahmad Hayat

1. Le Chemin Camilien Houde est une rue comme les autres. La circulation devrait être autorisée en tout temps.

2. L'entraînement de course en vélo devrait être interdit en tout temps. Ceci n'est pas une piste de course et certains coureurs ne respectent pas du tout ni la limite de vitesse (40kmph) ni les signes de "Arrêt".

3. Construction d'un tunnel sous le Mont Royal serait une alternative. Élargissement de la Chemin Côte Sainte Catherine à 8 voies aussi pourrait être une solution temporaire en attendant le tunnel.

12. Opinion présentée par Patrick De Gagne

A mon opinion en tant que resident de Montreal il est inacceptable de bloquer la circulation de transit. Point. Le résultat final est de diminuer les visites au parc (j'en suis la preuve, je n'y vais plus), ce qui est simplement inacceptable.

Par contre des mesures de contrôle tel que dos d’âne et chicanes (limiter les "lignes droites") sont de mise. De plus ces mesures doivent être respectées par tout les usagers de la route (camions, autos et vélos).

13. Opinion présentée par Claude Remise

Il est inacceptable que "tous" les Montréalais n'aient pas accès à la traversée du Mont-Royal d'un bout à l'autre de Camillien-Houde Remembrance. Je ne veux pas être privé de ce coin de ville qui m'appartient tout autant qu'aux autres. Je ne peux marcher longtemps et je veux quand même profiter de ce beau coin de ma ville.

14. Opinion présentée par Michael Lafave

This was overall detrimental. I use a bicycle every day and do not even own a car, but this policy benefits such a small minority of the island and takes away a right from the majority. We on bikes share the road with cars every day. The right solution is to educate and enforce safe sharing practices. You can't govern the entire city like it's your base, the plateau. You need to make decisions that take into account the needs and wants of everyone on the island. In this regard, the project is absolutely not a success.

15. Opinion présentée par Richard Mercier

C est une artère importante à montreal. Ce n est pas la solution d'arrêter le traffic des voitures sur cette route une cohabitation entre voiture et velo

16. Opinion présentée par Fanie Grzeda

I strongly believe that Camillien-Houde/Remembrance should remain open to automobiles but at 30 km speed limit and with traffic calming measures. Not everyone is capable of enjoying the mountain on a bike or on a bus and so being able to cross the mountain in a car, may allow some with less mobility to continue to benefit from our cherished park space.

17. Opinion présentée par Tom Schwalb

Le Parc Mont Royal is a jewel and must be protected as natural green space, as the primary objective. Second in priority would be to provide citizens access to this park so that they can enjoy the forest and outdoors without the noise and other aspects of a downtown environment. And a third priority is to extend this access to automobiles, to enable the mobility restricted, and even those seeking an alternative route, but only insofar as it does not encroach on the other two priorities. Therefore I think that the road should be opened to autos, but in order to prevent it from becoming a major thoroughfare with noise and heavy traffic, the speed limit should be set at 30km/hr, enforced with radar cameras. So if one is looking for a fast way to avoid traffic elsewhere, this is not it. If you are going over Mt. Royal, you should enjoy it.

18. Opinion présentée par Terry Suss

The road should be kept open
Gives Montrealers and tourists who don’t bike, access to the beauty of a large part of the mountain
Connects east/west parts of the city in the most beautiful drive
Make it into a safe leisurely drive as well as a bike path. Don’t close and isolate the mountain from people

19. Opinion présentée par Holly Botner

Please keep the road open to. Cars!

20. Opinion présentée par Serge Doré

Je ne trouve aucune considération valable pour interdire la circulation de transit. Pire, les opinions avancées par la ville me semblent vraiment tirées par les cheveux.
La seule raison valable serait de dire que l’on veut faire une piste d’entraînement pour la course vélo, ouvert qu’aux cyclistes élites.
Plus de tranquillité : ridicule, plus sécuritaire, non mais encore plus ridicule.
De plus, la consultation semble vraiment bidon et on sent les dés déjà pipés pour une décision déjà prise.
Et la consultation même : où peut-on dire carrément qu’on est pour la circulation de transit? C’est vraiment difficile de savoir si notre voix compte pour quelque chose.

21. Opinion présentée par Stinco Jean-François

Cette voie devrait rester accessible toute l’année aux automobilistes.

Cette voie devrait être sécurisée pour les cyclistes et les piétons sans empêcher la circulation déjà très difficile à Montréal.

22. Opinion présentée par MaryAnn Harrison

This decision is a poor one. The mountain has become inaccessible to the majority of Montrealers. One cannot even access the Smith house parking lot if the Beaver lake one is full. It means going around the mountain completely. This is ridiculous. Those riding bicycles are a minority. They have no respect for cars. They should be held as accountable as car drivers. As usual, the few are shoving a poor decision down the throats of many. This is not government for the people by the people. More of the same, Hidden Agendas.

23. Opinion présentée par Irene Mayer

S »il y a des voies de transit, la vitesse devrait être limitée à 40 km/h et devrait ^treétroitement surveillée

24. Opinion présentée par Lizanne Patenaude

Depuis plus de 50 ans, j'utilise avec grand plaisir le chemin de la montagne ''Camillien-Houde''. Malheureusement cet été j'ai dû m'y prendre jusqu'à 40 minutes à l'avance pour visiter des amis de l'autre côté de la montagne. C'est regrettable qu'on limite l'accès à un groupe restreint de la population.

-À mon avis, tous les automobilistes qui demeurent sur la voie autorisés sans empiéter sur la voie cyclable devraient pouvoir utiliser le chemin. Une séparation en béton pour les cyclistes et les coureurs leur donnerait la protection nécessaire.

-Il n'y a aucune condition acceptable d'interdire la circulation de transit si les cyclistes sont protégés par un mur de béton.

-Encore, toute alternative à la circulation de transit, ralentirait la circulation sur les autres routes et augmenterait la pollution.

25. Opinion présentée par Gilles Labelle

Pourquoi devrait-on associer le maintien du transit sur l'axe CHR à une condition ?

Le transit doit-être maintenu. Point final.

26. Opinion présentée par Gilles Labelle

Pourquoi devrait-on associer le maintien du transit sur l'axe CHR à une condition ?

Le transit doit-être maintenu. Point final.

27. Opinion présentée par Guillaume Carrier

L'interdiction du trafic automobile n'a pas amélioré le partage de la route avec les cyclistes. Je suis cycliste et automobiliste, et la situation demeure problématique avec l'interdiction de transit, tant pour les vélos que pour les autos. Ce n'est pas une amélioration, loin de la. C'est dangereux en vélo, puisque la circulation n'a pas significativement diminué.

L'accès à l'autre versant de la montagne est compliqué par l'interdiction de transit.

J'utilise fréquemment les sentiers piétonnier du Mont-Royal, l'interdiction de transit n'a en rien changé la paix et la quiétude des lieux, qui sont déjà très paisibles.

Par ailleurs, la circulation automobile est tellement chaotique en ville qu'il faut laisser l'opportunité aux automobilistes qui le veulent de pouvoir traverser de l'autre côté de la montagne en passant par Camilien-Houde sans avoir à empirer les moultes bouchons déjà existants en ville.

Les cyclistes seraient mieux servi d'avoir la voie Camilien-Houde en exclusivité pendant certaines plages horaires bien définies, par exemple de 7h00 à 11h00 les dimanches matin d'été. Ça serait plus paisible en vélo, et cela n'empêcherait pas les gens d'avoir accès au cimetière après 11h du matin.

Un montréalais depuis toujours, cycliste assidu et automobiliste d'occasion...

28. Opinion présentée par Libert Subirana

Je ne suis pas d’accor, pas du tout !

Nous utilisons cette route pour rejoindre le Plateau de Notre Dame de Grâce, depuis des années, cours de musique pour mon fils et faire des courses.
Vous connaissez les problèmes de travaux et congestion qu’on vie depuis quelques années .Présentement avec les travaux c’est encore pire.
Cette fermeture vient aggraver nos déplacements encore plus .
Je pense qu’il faut aider la circulation, il y aura toujours des gens qui ont besoin de leur voiture pour transporter des outils de travail.
Quand on est obligé d’attendre 2ou 3 lumières pour passer a une intersection parce que vous avez coupé une voie ,(un problème de beaucoup d’artères ).
Votre solution ne fonctionne plus car on gaspille de l’essence et on pollue beaucoup plus.
Au Québec ont a un problème de comportement les cyclistes ne font pas leurs « stop » les automobilistes font des virages en U n’importe où et les piétons traversent aux feux rouges partout.
Avant de fermer la
Montagne, pouvons-nous nous
éduquer un peu ?
Suivons les consignes.
C’est un » free-for -all !

Je suis cycliste, automobiliste et piéton.

29. Opinion présentée par Jonathan Prevost

Bonjour,

Je suis résident de Montréal et utilise ma voiture quotidiennement pour le travail, je suis un cycliste qui utilise la montagne que pour l'entraînement.

En voiture, je n'utilisais que très rarement le transit sur la montagne, je ne serais donc pas en mesure de commenter l'impact sur la circulation automobile. En vélo, j'utilise la voie que les samedis et dimanches matins très tôt pour m’entrainer. À ce moment de la journée, la circulation automobile est minimale, je n'ai donc constaté qu’une légère diminution de la circulation cette année.

Rarement j’ai constaté à vélo, des cyclistes qui utilisaient la voie Camillien Houde pour accéder à la montagne ou comme chemin de transit. La plus part, presque la totalité, était présent pour l’entrainement, comme moi.

Je vous propose donc, de limiter la circulation seulement à certains moments de la semaine, le samedi et dimanche par exemple. Cette option impacterait moins les automobilistes la semaine et permettrait au cycliste d’utiliser la voie pour l’entrainement en les incitant à le faire à des moments spécifiques.

Merci


30. Opinion présentée par Stephen Simco

When the road was open I observed that the circulation over the mountain was significantly heavier over the weekend than during the week.
Since rush hour usage is not extensive and weekend use is almost entirely recreational, I believe that the open road allows more access to enjoyment of the mountain. The location of the road, which is entirely flanked by cemetery or forest on one side, causes it not to be very disruptive to the peace and enjoyment of the rest of the mountain, in my opinion.
My aged mother, who passed away 5 years ago, used to enjoy my driving her over the mountain. I'm sure that many other people in the same situation also enjoy this access.

Thank you,

Stephen Simco
514-562-8850

Vous aimeriez faire une contribution de plus de 250 mots ? Faites-nous parvenir un document !

Envoyer un document