Message d'avertissement

Les soumissions de ce formulaire sont closes.

Secteur des Faubourgs
Votre opinion en ligne

Transports et déplacements

La Ville de Montréal souhaite reconnecter le quartier Centre-Sud au Vieux-Montréal et ouvrir le secteur sur le fleuve tout en offrant une place de choix aux mobilités actives.

Pour ce faire, elle propose de prolonger le plus grand nombre de rues possible vers le sud jusqu’au fleuve et de prolonger la rue de la Commune vers l’est. Elle propose également d’atténuer l’effet de coupure de l’avenue De Lorimier et du pont Jacques-Cartier en réaménageant les abords de ce dernier et en prolongeant les rues vers l’est.

 La vision de la Ville repose aussi sur la transformation de l’axe Ville-Marie/Notre-Dame en un boulevard urbain, à la hauteur des sites de Radio-Canada et de la brasserie Molson. Elle suggère que le nouveau boulevard urbain facilite les déplacements à pied et à vélo et qu’il devienne un axe structurant de transport collectif qui relierait le centre-ville à l’est de l’île.

Quelques questions pour guider votre réflexion : 

  • Quels sont les plus grands obstacles aux déplacements actifs (marche et vélo) dans le secteur des Faubourgs? Et quelles solutions proposez-vous pour y remédier? À quels endroits? Et pourquoi?
  • Que pensez-vous du réaménagement de l’axe Ville-Marie/Notre-Dame en boulevard urbain? Croyez-vous qu’il permettra d’améliorer les déplacements à pied, à vélo et en transport collectif dans le secteur des Faubourgs et à l’extérieur de celui-ci?
  • Si vous pouviez améliorer un élément en matière de transport collectif dans le secteur des Faubourgs, quel serait-il? Et pourquoi?

S.V.P., donnez une réponse la plus précise et détaillée possible.

Résultats

1. Opinion présentée par Chantale Saintonge

Bonjour,

Mon opinion concerne la sécurité des piétons aux lumières pour traverser spécialement le coin

DELORMIER et STE-CATHERINE ainsi que le coin STE-CATHERINE et FULLUM

ces 2 artères sont particulièrement dangereuses.

Je suggère que chacun ait sa lumière verte afin que les voitures cessent de vouloir nous passer dessus à leur virage à gauche

Aussi le marquage des lignes au sol sont très importante À refaire absolument!

La vitesse sur cette portion de la rue STE-CATHERINE- DELORMIER- FULLUM devrait être réduite à 40 milles-hrs

C'est un quartier résidentiel en partie occupé par des résidences pour retraités et on ne s'y s'en pas en sécurité!


Un panneau RALENTISSEZ ATTENTION À NOS AINÉS!! serait apprécié.



MERCI BEAUCOUP


C. SAINTONGE

2. Opinion présentée par Jane Lalonde Fiorentino

je pense que le reamenagement de l'axe Ville Marie/ Notre Dame est essentiel.
On ne peut pas se deplacer a pied a l'est de St.Hubert ceci est dangereux et ce n'est meme pas un beau trajet.
Il manque des trottoirs,des arbres ,des lampadaires et de mettre en valeur l'edifice Molson.etc.

3. Opinion présentée par Vanessa Marandino

J’ai fait plusieurs fois le trajet à vélo du Vieux-Port au Village par le Boul Notre-Dame. C’est très dangereux, les gens roulent vite, il y a plusieurs camions lourds et ceux-ci sont souvent arrêtés pour des livraisons dans la voie de droite, ce qui force les cyclistes dans le milieu de la rue.
Ensuite pour monter Papineau, il faut couper le trafic monstre pour ce mettre à gauche. C’est un peu comme être en plein autoroute à vélo.

J’aimerais une piste cyclable protégée pour se rendre au fleuve.

Il y a aussi la piste cyclable du Boul Viger qui est très épeurante.

Finalement, j’apprécie beaucoup la nouvelle piste cyclable du Boul Maisonneuve. Serait-il possible de vegetalisé ces monté de béton?

4. Opinion présentée par Diana Hor

1. Obstacle : Le trafic de voitures et de camions.
Solution : une piste cyclable et pietonne réservée axe N/S et E-O, afin de permettre des trajets sécuritaires. Quand on est piéton et cycliste, Papineau est dangereux, De Lorimier est dangereux, Rene Levesque est dangereux, de la Commune est dangereuse. Il est décourageant de traverser toutes ces intersections et boulevards afin de rejoindre l'eau, et cela demande une éternité.
Solution : installer un tapis roulant extérieur (cf Hong Kong), installer des passages piétons surélevés (cf Lima), installer des télécabines (cf Londres)
2. Oui, s'il y a des arbres, et bancs, des commerces, des expositions de photos ou oeuvres d'art.

5. Opinion présentée par Gale Pettus

Tout le monde qui prend le pont ne doit plus passer sur Ontario. Ça rend la vie insupportable, c'est impossible de traverser la rue. Il y a de la circulation partout, ils sont stressés, il y a énormément de cyclists et nulle part pour faire du vélo. C'est dangereux et très désagréable.

René L et Notre D en boulevard urbain est une excellente idée, à condition que la vitesse soit réduite, qu'il y ait une piste cyclable protégée, plusieurs arbres, et une multitude de façon sécuritaire de traverser la rue aux 100 metres.

Le 125 Ontario n'est pas fiable et hors des heures de point ça passe aux 30 minutes, c'est vraiment trop longtemps pour attendre.

6. Opinion présentée par Jean-Pierre Des Rosiers

Voie ferrée du CN qui longe la rue de la Commune.

Cette voie ferrée longe la rue de la Commune et elle comporte 3 voies jusqu’à la rue St-Hubert. Elle est un héritage du temps où le Port de Montréal était le reflet de l’industrialisation de Montréal Depuis, une désindustrialisation s’est opérée et maintenant, la voie ferrée qui longe la rue de la Commune n’a qu’un rôle de transit vers l’extérieur de Montréal.

Il a été proposé il y a quelques années d’inverser la courbe de sortie du Port de la voie ferrée appartenant au CP. Ceci permettrait au CN d’utiliser cette voie de sortie de Montréal et permettrait d’éliminer la voie ferrée du CN qui longe la rue de la Commune. Nous pourrions ainsi désenclaver le Vieux Port de Montréal et permettre des accès multiples et sécuritaires aux résidents sur toute la longueur longeant le fleuve jusqu’au parc Bellerive.

Afin d’amorcer ce changement, il faudra convaincre Transport Canada de s’immiscer dans le dossier et de forcer les deux compagnies de chemin de fer, le CN et le CP, à s’entendre pour n’utiliser que la voie du CP pour sortir du Port de Montréal. Il serait justifié pour Transport Canada de faire pression à cet effet pour des raisons de sécurité. Le transport ferroviaire en milieu urbain comporte des risques non négligeables. En effet, actuellement en plus des conteneurs, des matières dangereuses transitent par le Vieux Montréal sur la voie du CN.

Dans le cadre du PPU des Faubourgs, ce désenclavement permettrait des accès au fleuve plus importants et faciliterait un planification pour faire en sorte que toute la section voisinant le fleuve devienne un parc portuaire en lien avec le site du Vieux Port de Montréal.

7. Opinion présentée par anick koller

Il manque une connection par piste cyclable depuis la rue Delorimier vers le Vieux -Montréal.

La rue Notre-dame , voir l'est de Montréal devrait avoir son système de transport public express(electrifié) afin de diminuer le trafic sur cet axe . des stationnements incitatifs devraient être installés près du tunnel de l'autoroute 25 . ou déjà depuis la rive sud Boucherville ou Ste-Julie.

L'autoroute Ville-Marie devrait être enterrée sous un tunnel afin de sécuriser l'accès au berges il est dramatique qu'une telle autoroute déchire le quartier.

8. Opinion présentée par Laurent Gignat

La recomposition de l'autoroute ville Marie est excellente. Cependant il faut également penser à réduire la place de l'auto dans les autres axes : René Levesque à 2x4/5 voies n'a plus de sens, il faut élargir les trottoirs dans les rues commerçantes comme ste Catherine, transformer les rues pour en faire de vrais espaces publics conviviaux pour les pietons...

9. Opinion présentée par Tony Liu

Le coin n'est vraiment pas adapté aux vélos. Trop de voitures occupant tous les voies sur l'avenue Papineau rendant la circulation à vélo dangereux. Peut-être aménater des voies cyclables séparées de barrières mobiles durant les mois d'été.

Idéallement, on aurait besoin également de stations bixis dans le coin Est de la Commune (ex. de la Commune & Plessis)

10. Opinion présentée par Menzies David

J'habite au 705 rue St-André. Nos taxes sont très élevées. Nous avons grandement apprécié que préserver la tranquillité de ce quartier. La rue St-André est très étroite et peut à peine supporter des voitures garées de chaque côté. Nous avons eu des camions et des autobus bloqués notre rue dans le passé. Ajoutez des panneaux de signalisation pour ralentir la vitesse, des ralentisseurs et une présence policière accrue si vous décidez d'ouvrir nos rues à la circulation. J'ai vu des voitures et des camions faire la course dans notre quartier: il y a des enfants, des personnes âgées et des chiens dans notre région. Des volumes de trafic plus élevés à une vitesse plus élevée les mettent en danger. Merci pour votre considération.

11. Opinion présentée par Mathieu Émond-Castonguay

- Il faudrait des pistes cyclables intelligentes, c'est-à-dire, des pistes qui vont dans le même sens que les voitures avec des lumières synchronisées pour les vélos, pas comme sur Maisonneuve par exemple où c'est très dangereux avec le double sens et les lumière synchronisées à 50 km/h.
- Des trottoirs plus larges avec des arbres
- Limiter la circulation à 30 km/h dans le réseau secondaire
- Diminuer la vitesse à 50 km/h sur le Boulevard Ville-Marie
- Priorité piéton dans le réseau secondaire
- Ajouter des éléments dans la conception des rues pour diminuer la vitesse des voitures
- Pas de stationnement dans les rues, prévoir des stationnements en arrières des immeubles ou stationnements intérieurs.

12. Opinion présentée par Reiner Banken

Encourager le déplacement à pied et en vélo est une excellente idée. L'esquisse proposée ne contient pas le prolongement de la promenade riveraine mentionnée dans la section accès au fleuve. Il faut voir la promenade comme partie intégrante des orientations transports et déplacements. Il faudrait prolonger la promenade, avec piste cyclable jusqu'à Parthenais en construisant un pont pour piétons et bicyclettes par dessus de la voie ferrée.

Le boulevard urbain avec pistes cyclables est une excellente idée.

Pourquoi l'esquisse pour le déplacement ne contient-elle pas les pistes cyclables?

Il faut aussi prévoir l'ajustement des circuits d'autobus, qui n'est pas mentionné dans les propositions.

13. Opinion présentée par Benoit Sabourin

Le faubourg Québec situé entre les rues St-Antoine, de la Commune, St-Hubert et Amherst (pour l'instant) est très dangereux pour les piétons car il est envahit par la manne de touristes en voiture qui sillonnent les rues en continuité. Il faudrait que le stationnement soit réservé uniquement aux résidants, des pancartes indiquant les zones résidentielles, des "dos d'ânes" et surtout un arrêt au coin des rues St-Hubert et Porte de Québec pour accéder au parc. Avec la venue du développement de l'hôtel Viger, ce constat est encore plus primordial. Les mesures d'apaisement doivent être très concrets afin que nous puissions sentir un sentiment de sécurité dans notre quartier.

14. Opinion présentée par Ginette Denis

Le boulevard urbain sera une bonne amélioration pour tous les déplacements. Le plus gros obstacle reste les camions.

15. Opinion présentée par S.-R. Groulx

Bonjour,
Nous sommes une famille de 4 qui demeurons sur la rue Fullum. Nos déplacements se font essentiellement à pied. L'été nous fréquentons les abords du fleuve et le village éphèmère situé en bordure de ce dernier. Nous le ferions plus souvent si la traversée de la rue Notre-Dame était moins périeuse. Pas besoin de vous mentionner que les enfants n'ont pas le droit de s'y rendre sans un adulte à cause justement du danger que représente la rue Notre-Dame. Peut importe le type d'aménagement que vous choisissez pour cette rue, il est primordial de remettre l'humain au centre de l'équation. Surtout si l'accès au fleuve est amélioré, ce que nous souhaitons fortement.

16. Opinion présentée par Sylvain Couture

Le nouveau boulevard urbain Ville-Marie/Notre-dame : Waow! Difficile d'y croire tellement ça semble trop beau pour être vrai.

Dans un monde idéal, l'autoroute serait enfouie complètement. À défaut de quoi, le scénario proposé semble être un bon compromis. Du moins sur papier.

Est-ce que ce format sera suffisant pour prendre tout le volume de toutes les artères fusionnées?

17. Opinion présentée par philippe pagé

La piste cyclable, entre Berri et McGill, sur la rue de la commune est effacer, impraticable. Elle doit être entièrement reformé, avec feu de circulation au coin St-Laurent ou place Royal.
Je suis en accord avec laCampagne lancée par l'Association pour la Mobilité Active de Ville-Marie (AMAVM) Pour la création d’une zone dédiée au transport actif dans le Vieux-Montréal et le Vieux-Port.

https://you.leadnow.ca/petitions/pour-la-creation-d-une-zone-dediee-au-transport-actif-dans-le-vieux-montreal-vieux-port?bucket&source=facebook-share-button&time=1554934422&fbclid=IwAR2BEcESx_atFBsPISmIhF9rP_2aG5z3pUgpT0kd4epVxsn19udOB8UT-oA

18. Opinion présentée par Jocelyn Boucher

il y avait un superbe projet quand j'ai aménagé rue Grant en 2007. le projet Notre-Dame. haut lieu de changer en boulevard urbain Notre-Dame, ce qui laisse beaucoup de circulation, on prolongeait la partie sous-terraine de l'autoroute ville-marie jusqu'à Frontenac. du coup, l'axe de Lorimier, Notre-Dame n'était plus dangereux, l'accès au parc Bellerive ,.était plus dangereux. la verdure devenait présente. tant que ce tronçon sera hors terre, que ça soit ce qu'on a présentement ou un boulevard urbain, ça sera plein d'auto et de circulation. avec une partie sous terraine, on redonne accès à la population locale à de la verdure et seul les autos des locaux circuleraient. et la grande majorité des gens serait sous terre pour circuler ver l'est. un boulevard urbain empirerait les choses avec des feux de circulation. les gens qui prennent cette route pour aller vers l'est n'ont pas à congestionner notre secteur, qu'ils passent tout droit dans une portion sous terraine et que seul les gens qui on à faire dans le secteur circulent dans nos rues

19. Opinion présentée par Christian Curadeau

Idéalement le tunnel ville marie serait souterrain jusqu’à frontenac et il y aurait un parc sous le pont

20. Opinion présentée par Bertrand Goutorbe

La circulation automobile affecte tout le secteur, surtout celle liée au pont Jacques-Cartier. Et cela empire l'été avec la fermeture de la rue Sainte-Catherine. Ontario est un véritable stationnement dans lequel il est difficile de se faufiler en vélo. Il me semble qu'il faudrait revoir l'ensemble de la circulation dans le secteur.
Le prolongement de certaines rues vers le sud est souhaitable mais il faudrait s'assurer qu'elles ne deviennent pas de nouveaux axes de transit à travers le quartier pour accéder au pont, notamment via La Commune.
Je suis très favorable au réaménagement de l'autoroute en boulevard urbain. Toutefois, je suis très surpris de constater qu'aucune piste cyclable n'est prévue sur cet axe alors qu'il se trouve en plein dans le prolongement des pistes cyclables des rues Saint-Antoine/Viger et Notre-Dame. On va devoir continuer à faire un détour par Berri et René-Lévesque alors qu'on pourrait avoir un lien direct. Et la piste cyclable sur de la Commune dessert uniquement le sud du Vieux-Montréal. Par contre je suis très favorable aux autres propositions d'extension du réseau cyclable.
Je suis aussi d'avis que si un futur tramway devait être implanté, il devrait l’être sur ce boulevard urbain plutôt que sur René-Lévesque qui est déjà très bien desservi par le métro.
Enfin, il faudrait aussi revoir l'aménagement des rues existantes pour élargir les trottoirs, faire des plantations, améliorer l'esthétique, surtout sur les axes très passants. Bref, ne pas négliger le reste du quartier en se focalisant uniquement sur le secteur à requalifier.


21. Opinion présentée par François Démontagne

Piste cyclable du pont Jacques-Cartier:

- L'accès à la piste cyclable du pont Jacques-Cartier gagnerait à être mis en avant. Il faut être dans le parc des Vétérans pour y accéder mais aucun panneau clair indique son entrée depuis le réseau cyclable. Régulièrement des cyclistes se trompent et empruntent la voie des automobiles. https://goo.gl/maps/U6h6vsCnJ6p

- Très longue attente au feu pour piétons et cyclistes côté rue Papineau pour accéder au terre-plein à l'entrée du parc des Vétérans. La priorité est clairement donnée aux véhicules qui empruntent le pont en venant du sud de Papineau.
https://goo.gl/maps/5Ft33U2E2oQ2

- Dans le parc des Vétérans, à l'entrée de la piste cyclable, un défaut de conception de la pente fait qu'une grande flaque d'eau (ou de glace) se forme systématiquement juste dans le virage avant d'entamer la montée ou, plus dangereux, pour les personnes qui descendent souvent à plus de 20 km/h. https://goo.gl/maps/XxJDUP4EC4G2

Album de photos de l'accès à la piste du pont Jacques-Cartier depuis le parc des Vétérans.
https://www.flickr.com/photos/pontjacquescartier/albums/72157686954350760

22. Opinion présentée par Guillaume Gagné

Le nombre de bâtiments au sud de l'autoroute Ville-Marie est trop faible pour devenir un lieu vers lequel converge une masse critique suffisante pour réellement transformer l'autoroute en boulevard urbain. Ceci est amplifié par le fait que les voies ferrées déstructure le secteur au sud de l'autoroute Ville-Marie. Ce boulevard urbain est voué à l'échec tant que les voies ferrées demeureront dans ce secteur.

Un tramway devrait être aménagé sur Notre-Dame entre la rue Viau et le centre-ville.

L'autoroute Ville-Marie devrait être enfouie dans ce secteur.

Les voies d'accès des automobilistes qui se dirigent en direction est sur l'autoroute Ville-Marie et qui sortiront de l'autoroute pour rejoindre les nouvelles rues nord-sud sont trop petites. Des immeubles devront être expropriés pour accueillir le flux de nouveaux véhicules qui voudront utiliser les nouvelles rues en direction nord.

23. Opinion présentée par Remi Alaurent

Je ne fréquente que très rarement le secteur du boulevard Ville-Marie, sauf pour accéder à Notre-Dame vers l'est ou au pont Jacques-Cartier. La circulation dans ce secteur névralgique doit rester possible, pratique, fluide et rapide. Je suis en complet désaccord avec un aménagement en boulevard urbain, ce genre d'aménagement étant inévitablement assorti de limites de vitesses très basses (30 ou 40 km/h), feux de circulation et autres obstacles qui ne sont que du harcèlement de la circulation. La solution que je préconise est de construire en souterrain jusqu'à l'Est du pont, ce qui réduirait les soi-disant nuisances, faciliterait grandement la circulation des piétons et des cyclistes et dégagerait des espaces en surface pour réaménager le secteur en harmonie avec les changements à venir sur les îlots de Radio-Canada et de la Molson. Ne sachant pas ce qui y sera fait ou non, je n'ai pas d'opinion sur les prolongements de rues vers le sud.

Je ne suis pas d'avis que l'accès au fleuve pour des points de vue doive être une priorité qui l'emporterait sur les activités portuaires, très importantes pour l'économie de la ville. Un port peut difficilement être ailleurs qu'au bord de l'eau, un parc peut être n'importe où.

En ce qui concerne le transport collectif, je suggère qu'un téléphérique soit construit à l'Ouest du pont Jacques-Cartier pour desservir l'île Sainte-Hélène, voire l'Île Notre-Dame et la Rive Sud, en toutes saisons (ce que la navette fluviale ne peut faire). Outre le côté pratique dans la continuité des projets de réaménagement des îles et la facilitation de l'accès au fleuve à des fins récréatives, un tel ouvrage constituerait sans doute un attrait touristique indéniable. Le service devrait être assez fréquent et sa tarification intégrée à celle de l'ARTM. La construction d'un tel ouvrage ne présente aucune difficulté technique et fait ses preuves ailleurs. Voir https://www.youtube.com/watch?v=GlDzBzlcWbw et https://www.youtube.com/watch?v=WQrgTFLK9Os

Vous aimeriez faire une contribution de plus de 250 mots ? Faites-nous parvenir un document !

Envoyer un document