Message d'avertissement

Les soumissions de ce formulaire sont closes.

Secteur des Faubourgs
Votre opinion en ligne

Accès au fleuve

Dans le secteur des Faubourgs, l’accès physique au fleuve est limité par les activités du Port de Montréal. Des terrains riverains offrent toutefois des points de vue sur le fleuve, l’île Sainte-Hélène et la Rive‐Sud. Il y a, entre autres, le belvédère du Chemin-Qui-Marche, situé dans le Vieux-Port, et le parc du Pied-du-Courant (anciennement parc Bellerive), localisé à l’est du pont Jacques-Cartier. De part et d’autre du parc du Pied-du-Courant, on trouve aussi des terrains publics qui ont été investis par des groupes citoyens (Village éphémère et Friche au Pied-du-Courant).

La Ville de Montréal propose d’ouvrir le secteur des Faubourgs sur le fleuve, tout en tenant compte de la présence du Port de Montréal et des voies ferrées. Elle suggère, entre autres, de prolonger la promenade riveraine, qui s’étend le long de la rue de la Commune, du Vieux-Port jusqu’à l’avenue Papineau, et d’aménager un grand parc sur le site de la brasserie Molson, à l’endroit où se trouvait l’ancien parc Sohmer.

Quelques questions pour guider votre réflexion :

  • Est-ce que les propositions de la Ville de Montréal répondent à vos attentes?
  • Quel genre d’accès au fleuve souhaitez-vous? Quels types d’aménagements et d’activités souhaitez-vous le long du fleuve et où devraient-ils être situés?
  • Comment concilier les installations du Port de Montréal (voies ferrées) et l’accès au fleuve?

S.V.P., donnez une réponse la plus précise et détaillée possible.

Résultats

Voici toutes les contributions reçues dans le cadre de ce questionnaire.

Veuillez noter que nous avons conservé les textes originaux sans procéder à aucune modification ou correction dans les limites de la netiquette de l'Office.

1. Opinion présentée par Diana Hor

1. Oui, mais il faudrait proposer une longue promenade qui permettrait d'y faire son jogging, comme le long du canal Lachine ou le long de Lasalle, ou dans d'autres villes du monde ayant accès à l'eau. Présentement, nous n'avons pas accès à l'eau, nous y sommes coupés à cause des rails de chemin de fer.

2. Il devrait une avoir une bande, une promenade réservée aux pietons et vélos qui permettraient de rejoindre hochelaga au Vieux-Montréal.

3. Faire appel à des architectes visionnaires, ou l'imagination des enfants. Come on, c'est vous les professionnels, vous allez y arriver !

2. Opinion présentée par Dominique Paquette

J’apprécie grandement que la Ville se soucie d’améliorer l’accès au fleuve pour les citoyens. N’importe quel aménagement en ce sens me semble souhaitable et tous les efforts doivent être fournis pour rendre le fleuve le plus accessible possible. Les citoyens de l’est de Montréal ont besoin de davantage d’espaces de tranquillité et de loisirs à proximité et le fleuve fournit à lui seul un paysage paisible. Les petits parcs ne sont pas suffisants. L’idée d’une promenade riveraine prolongée me fait rêver! Il faut que le Port de Montréal fasse des compromis et accepte de participer concrètement à l’amélioration de la qualité de vie de milliers de Montréalais.
Merci.

3. Opinion présentée par Chantal Bilodeau




Pourquoi pas faire un grand parc accessible à tous en arbor du Fleuve.... Juste en face du pied du courant.
Selon moi la 720 devrait continuer a être sous-terraine jusqu'a la rue D'iberville. Ainsi il n'y aura plus besoin de fermer l'accès à la voirie durant l'évènement. La vue à partir du Pont de la rue Delorimier - de l'entré vers Montreal serait super.

Depuis de nombreuse années les gens se déplacent en très très grand nombre pour venir assister au feux d'artifices. Il viennent en famille, entre amis s'installe en après midi, picknick, amène leur chaises longues et passe leur beau samedi sur les terres-plein entre la rue Notre Dames et l'édifice du Ministère de l'éducation a attendre l'évènement des Feux. Je ne comprend pas pourquoi après plus de 35 ans d'existance des feux d'artifices rien n'a encore été aménager a ce sujet?



4. Opinion présentée par Clemence Fuzeau

Bonjour
Je souhaiterais savoir si le village au pied du courant sera maintenu pour les prochaines années. J’ai entendu dire qu’il s’agirait de la dernière année d’exploitation et qu’ensuite l’espace serait repris par la ville pour stocker de la machinerie. N’étant pas certaine de ces informations j’y ajoute des guillemets mais je tiens à exprimer mon notre - grand intérêt à ce que ce projet subsiste.
C’est un lieu rassembleur, qui permet à tous de se retrouver en été dans un lieu apaisant et surprenant. C’est un projet à encourager et à développer. J’ai vu des lieux comme ceci en Europe avec des liens avec les universités qui présentaient une programmation extraordinaire avec des spectacles ou encore, des rencontres avec doctorants qui permettaient au grand public de rencontrer ces universitaires afin de leur présenter ce qu’ils cherchent ce qu’ils trouvent et pourquoi ils le cherchent. Un vrai lieu de création de tissu social.
Merci
Clémence

5. Opinion présentée par Nada Atmeh

La rue Notre Dame est très large. On peut facilement y aménager une piste cyclable bordée de gazon et d'arbres.
on peut aussi ponctellement créer des espaces d'accès qui ne dérangent pas la voie ferrée comme des terrasses suspendues ou même aménager une sorte de 'high-line' comme à New York avec jardins, cafés et points de vue sur le fleuve. Je suggère que le tout soit aménagé à partir du pont Jacques Cartier jusqu'au parc Bellerive.
Aussi, planter toutes les rues qui vont vers le fleuve comme la rue Parthenais, la rue fullum, etc.... de façon à ce que les gens aient envie de s'y aventurer. S'il y a des terrains vides, les border d'arbres.

6. Opinion présentée par Gale Pettus

-- Est-ce que les propositions de la Ville de Montréal répondent à vos attentes?
Non, pas vraiment.

-- Quel genre d’accès au fleuve souhaitez-vous? Quels types d’aménagements et d’activités souhaitez-vous le long du fleuve et où devraient-ils être situés?
Je veux que l'inversion des chemins de fers se fait pour qu'on puisse mettre nos pieds dans l'eau. Je veux marcher prêt de l'eau. Je ne veux pas qu'il y a de l'industrie entre la promenade et l'eau.

-- Comment concilier les installations du Port de Montréal (voies ferrées) et l’accès au fleuve?
Déplacez-les. Elles sont insupportables. Elles diminuent notre santé et sont une mal irréconciliable avec le site le plus beau à Montréal. C,est un cauchemar. Ce terrain a été volé des montréalais, c'est le temps de les reprendre!

7. Opinion présentée par Pierrick Drouin

***Je ne suis pas sûr si mon formulaire a été envoyé correctement, alors je l'envoie de nouveau.***

Pour moi, il est très important d'avoir accès au fleuve. Nous sommes sur une île et pourtant, le fleuve nous semble loin et souvent inaccessible à cause de la voie ferrée ou des industries. Il s'agit d'un bien public auquel nous devrions avoir accès facilement et plus souvent. Je prône des berges naturelles, un peu comme celles du parc Jean-Drapeau et non pas seulement des aires (parcs) avec de la pelouse et un manque de nature sauvage.

Je sais que cela paraît énorme comme projet, mais tant que le chemin de fer nous ''volera'' autant l'accès au fleuve, je ne vois pas d'autre solution que de déplacer le chemin de fer afin qu'il soit moins collé sur le bord du fleuve OU de faire un tronçon de tunnel OU déplacer le chemin de fer et aménager un parc avec des passerelles, afin de mieux profiter de l'espace et de la tranquilité du bord de l'eau. Pour moi, en résumé, il faut repenser l'aménagement de la foie ferrée qui vole un espace si précieux qu'est l'accès au bord de l'eau à la population montréalaise ainsi qu'à la faune et la flore. C'est le point le plus important sur lequel il faut miser. Certes cela aura des coûts importants, mais des gros changements sont absolument nécessaires pour redonner l'accès au fleuve aux gens et à la nature plutôt qu'à l'industrie.

Merci beaucoup pour votre écoute!

8. Opinion présentée par Daniel Ricard

Bonjour,
Pour la sécurité des pietons, ce serait bien de construire des passerelles au-dessus de Notre-Dame/Viger.
Certaines pourraient être munies d'assenceurs pour les personnes à mobilité réduitecar même un boulevard urbain reste un défie pour elles.
Bonne journée,
Daniel

9. Opinion présentée par Menzies David


A quoi sert le tunnel du 1210 rue St-Antoine ouest? Cela pourrait-il être utilisé pour communiquer avec la rivière?
Merci.

10. Opinion présentée par Jeremy Becker

Access to the river is a key planning feature. We are an island, but have extremely limited access to the water. We need proemendaes, bike paths, relaxation areas, BIXI, and parking, and linear skating for the winter.

11. Opinion présentée par Ginette Denis

Je vais régulièrement, pendant l'été m'asseoir au parc du Pied du courant pour regarder les bâteaux passés et les manèges de la Ronde sans oublier les feux d'artifice...

Compte tenu des incontournables voies ferrées du port de Montréal, je trouve que la proposition de la Ville tient la route.

Merci

12. Opinion présentée par Reiner Banken

Le prolongement de la promenade est une excellente idée. Il faudrait aussi y intégrer une piste cyclable.

La présence de la voie ferrée fait partie du cadre urbain. Le passage des trains en soirée peut déranger. Pourquoi ne pas aménager un ou des ponts pour le piétons et cyclistes par dessus de la voie ferrée dans le cadre du nouvel aménagement.

13. Opinion présentée par Yoni BONNIFAIT

La création d'un parc sur le site de la brasserie Molson serait une excellente idée ! tout en prolongeant la promenade dans la mesure du possible.

Ce que l'on peut retrouver dans d'autres grandes villes et complétement absent à Montréal est une vie autour du petit port de plaisance.
Il serait judicieux d'amémager les quais du bassin de l'horloge avec une allée piétonne en bois avec boutiques, restaurants et bars comme cela peut se faire à Sydney et beaucoup de villes en France comme St Tropez, etc...

Cela dynamiserai l'économie du quartier sans aucun doute ! C'est ce qui manque cruellement, on manque de commerces le long des berges et des quais.

Je suis prêt à travailler bénévolement sur ce projet avec les équipes locales.

14. Opinion présentée par Sylvain Couture

J'aime beaucoup la promenade proposée le long du fleuve dans le prolongement de la rue de la Commune. La connexion avec au Pied-du-courant est un must.

Je préfère les corridors verts comme la promenade Samuel-de-Champlain à Québec ou le parc linéaire réalisé sur Robert-Bourassa au centre-ville au lieu des squares ou grandes places qui mènent nul part. Le boulevard urbain que deviendra Ville-Marie pourrait s'en inspirer si possible.

Les connexions avec la partie nord du quartier, vers le fleuve, pourraient aussi se faire sous fomre de corridors verts. Quitte a avoir moins de parc conventionnel.

15. Opinion présentée par Jocelyn Boucher

Dans un ancien projet qui mettait l'autoroute ville-marie sous terraine, on redonnait l'accès au parc Bellerive et pied du courant de manière sécuritaire et belle. si la promenade du Vieux-Port pouvait se prolongé jusqu'au parc Bellerive et la piste cyclable qui longe Notre-Dame ça serait l'idéal

16. Opinion présentée par Christian Curadeau

Prolonger la promenade jusqu’à Papineau une très bonne idée le parc sur le site molson aussi si un piste cyclable le long de la promenade serais merveilleux

17. Opinion présentée par Guillaume Gagné

Le fleuve ne présente aucun intérêt à cet endroit en raison des voies ferrées. Les voies ferrées doivent être déménagées ailleurs.

Les berges pourront ensuite être aménagées d'estrade pour que les gens puissent s'asseoir pour regarder les feux d'artifices et mieux contrôler le traffic piéton afin de ne ne pas prendre en otage les nouveaux ménages du secteur pendant les feux d'artifices.

Personnellement, même si les voies ferrées déménageaient, je n'irais pas aux berges puisque le Vieux-Port me dégoûte et j'aurais l'impression d'aller dans son prolongement sans la vie commerciale qui l'anime dans la portion centrale du Vieux-Montréal.

Bref, l'aménagement des berges est une fausse bonne idée.

18. Opinion présentée par Remi Alaurent

La priorité doit être le port et ses activités, extrêmement importantes. Et un port ne peut pas être ailleurs qu'au bord de l'eau. Je n'ai jamais considéré que le fleuve soit d'un grand intérêt visuel ou récréatif dans ce secteur où le courant est fort et froid, et je préfère de beaucoup me rendre dans le Vieux-Montréal, ou aux îles Sainte-Hélène et Notre-Dame. C'est donc l'accès à ces dernières que je favoriserais, notamment par la construction d'un téléphérique urbain tel que je le propose dans un autre commentaire. L'aménagement d'un parc sur le site de la Brasserie Molson ne me paraît pas un choix à privilégier, ne serait-ce que parce que le coût d'acquisition du terrain serait probablement prohibitif.

Vous aimeriez faire une contribution de plus de 250 mots ? Faites-nous parvenir un document !

Envoyer un document