Message d'avertissement

Les soumissions de ce formulaire sont closes.

École St-George
Votre opinion en ligne

Mont-Royal

L’école St-George est située dans le périmètre du site patrimonial du mont Royal pour lequel le Plan d’urbanisme limite le taux d’implantation au sol à des fins de préservation et de conservation de cet espace vert. Le taux d’implantation autorisé actuellement est de 35 %, mais les bâtiments de l’école construite en 1930 occupent déjà 48,5 % de la surface de la propriété par droits acquis. Le projet ferait augmenter cette occupation à 55 %. La réalisation du projet entraînerait donc la modification de la carte du Plan de protection et de mise en valeur du Mont-Royal. Or, le projet proposé prévoit plusieurs mesures qui permettraient à l’école d'accroître son taux de verdissement malgré l’augmentation du taux d’implantation. En tenant compte des mesures compensatoires prévues au projet et dans le but de « protéger les grandes institutions existantes » à rester sur le site patrimonial du mont Royal, l’arrondissement de Ville-Marie a donné un avis favorable au projet.

QUELQUES QUESTIONS POUR GUIDER VOTRE RÉFLEXION :

  • Souhaitez-vous que soit encouragé l’expansion d’institutions comme l’école St-George sur le site patrimonial du mont Royal?
  • Quels éléments souhaitez-vous voir intégrer au projet afin de préserver la montagne?
  • Trouvez-vous les mesures de compensation adéquate?

Résultats

Voici toutes les contributions reçues dans le cadre de ce questionnaire.

Veuillez noter que nous avons conservé les textes originaux sans procéder à aucune modification ou correction dans les limites de la netiquette de l'Office.

1. Opinion présentée par Sylvie Grenier

Il est absolument souhaitable que soit encouragé l’expansion d’institutions comme l’école St-George sur le site patrimonial du Mont Royal.

Il s'agit d'une installation déjà existante d'une propriété privée qui ne se trouve pas à l'intérieur des espaces verts, mais plutôt dans le périmètre, la "ceinture", déjà utilisée comme route et par des habitations, et cela ne touche aucunement la préservation de la Montagne!

Rien n'est enlevé à la Montagne.

L'emplacement conserve la même vocation. Par ailleurs, elle est déjà soumise aux règlements municipaux. Est-il besoin d'en rajouter et d'empêcher que les lieux soient mieux aménagés ?

Vous aimeriez faire une contribution de plus de 250 mots ? Faites-nous parvenir un document !

Envoyer un document