Antoine Moreau

Antoine Moreau

Antoine Moreau, détient une maîtrise en sociologie de l’Université de Montréal. Il a également entrepris un doctorat en sociologie de la science et de la technologie à l’Université McGill. Dans le cadre de ses mandats, il s’est spécialisé dans l’évaluation d’impacts sociaux de projets d’infrastructure et de modification de l’environnement et dans la perception et les réactions sociales relatives aux risques technologiques et environnementaux. Ses quelque 20 années d’expérience comme consultant l’ont amené à participer à de nombreux projets d’évaluation des impacts de lignes électriques, de barrages, d’alimentation en eau, etc. Il a notamment été responsable de l’évaluation de la perception des risques et des impacts psychosociaux de la réfection de la centrale nucléaire de Gentilly-2. Il a effectué l’analyse des communications entourant plusieurs projets et controverses. Il a également travaillé à l’analyse d’événements catastrophiques dans le cadre des commissions d’évaluation de la tempête de verglas de 1998 et des inondations du Saguenay de 1996. Il est également actif dans le domaine du développement agroforestier. Il a animé des tables de concertation, coordonné plusieurs analyses de projets et de territoires forestiers et dirigé une enquête sur le développement de la gestion écosystémique des forêts au Canada. Il a également organisé un colloque sur la Forêt Habitée à Maniwaki. Actif dans le milieu professionnel il a été membre du Conseil d’Administration de l’Association Québécoise pour l’Évaluation d’Impact de 1996 à 2001. Il en a assumé la présidence de 1997 à 2001. Son implication sociale l’a amené à participer au Conseil d’Administration de la coopérative d'habitation Les Tourelles, à Milton-Parc, où il a vécu pendant quinze ans.