Depuis sa fondation, l’Office a établi un large réseau de collaborations qui lui donne accès aux grands débats sur la promotion de la vie démocratique et lui permet également de confronter ses façons de faire aux expériences et pratiques développées ailleurs dans le monde et qui assure le partage de notre expertise et le rayonnement du modèle montréalais à travers le monde.

Depuis 2002, l’OCPM est membre de l’Association internationale pour la participation publique (International Association for Public Participation – IAP2) qui intervient principalement au Canada et aux États-Unis. Il est également un membre très actif de l’Observatoire international de la démocratie participative (OIDP). D’ailleurs, Montréal assume en ce moment, par le biais de l’OCPM, la Présidence de l’OIDP et sera l’hôte de la conférence annuelle le mois prochain.

En 2006, l’Office a initié des liens avec des acteurs français de la participation citoyenne, principalement avec la Commission nationale du débat public (CNDP). Cette collaboration s’est étendue ensuite à la Compagnie nationale des commissaires-enquêteurs de France ainsi qu’avec un certain nombre de villes de ce pays, dont Paris, Bordeaux et, depuis 2011, tout particulièrement le Grand Lyon. Cette coopération porte sur des échanges de pratiques quant aux consultations publiques sur les grands projets. Jusqu’en 2014, cette activité́ a été soutenue grâce à la contribution du Fonds franco-québécois de coopération décentralisée (FFQCD) financé par le Ministère des Relations internationales du gouvernement du Québec et le Consulat général de France à Québec.

L’Office entretient également des contacts avec les villes de Porto Alegre et, plus récemment, de Joao Pessoa, au Brésil et de Barcelone, en Espagne.

Plusieurs autres actions ont été menées au fil des ans, on pense, entre autres, à des formations d’élus sénégalais à la consultation publique en collaboration avec l’Association internationale des maires de la Francophonie (AIMF). Aussi soulignons une collaboration avec la CNDP dans la tenue du débat citoyen planétaire en préparation à la conférence de Paris sur les changements climatiques en décembre 2015, la COP21.

Finalement, nous sommes en communication avec d’autres partenaires pour des collaborations en devenir, principalement avec l’Organisation pour la coopération et le développement économique, l’OCDE. Déjà, l’Office a participé à certaines activités de formation de cette importante organisation.