Pour la troisième année consécutive, nous vous présentons notre rapport annuel dans une version en ligne. Cette année, cette version plus interactive a été optimisée pour consultation sur téléphone cellulaire et sur tablette. C'est aussi une façon agréable de revoir toutes nos activités de l'année sur votre ordinateur personnel.  

Consultez le rapport annuel en ligne

L’année 2016 aura marqué pour l’Office de consultation publique de Montréal un tournant significatif en termes de participation de la population à nos processus. Les trois consultations non-règlementaires qui nous ont été confiées, soit le mandat sur la réduction de la dépendance montréalaise aux énergies fossiles, la consultation en amont sur le Plan de développement urbain, économique et social des quartiers avoisinant l’échangeur Turcot et celle sur la Stratégie centre-ville, nous ont permis de poursuivre nos innovations en matière d’approche numérique et d’inclusion.

Ces dossiers ont généré des records de participation citoyenne. Cet engouement a été mesurable tant dans la participation en présentiel que dans les processus en ligne. Ce sont plus de 6000 personnes et organisations qui, cette année, ont fait entendre directement leur voix dans des dossiers importants pour l’avenir de Montréal.

Ces succès de participation ne sont pas passés inaperçus et nous avons été plus que jamais sollicités en 2016 pour partager nos expériences et notre savoir-faire au niveau local, national et international. La reconnaissance de l’expertise et de la crédibilité de l’Office dépasse maintenant de loin les seuls cas prescrits dans la Charte et les frontières de la Métropole.

En plus du Prix des bonnes pratiques en participation publique, décerné par un réseau brésilien des villes, et d’une mention spéciale de l’Observatoire international de la démocratie participative (OIDP) pour le processus Vert Mtl, des organisations comme l’Association internationale des maires francophones (AIMF) et l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) font appel à notre expertise pour participer à leur réflexion et leurs expérimentations sur l’articulation de la démocratie participative et de la démocratie représentative. De nouvelles structures qui se mettent en place comme Paris Métropole, une instance de collaboration de plus d’une centaine de collectivités d’Île-de-France, ont également engagé des démarches afin de s’inspirer de ce qui se fait à Montréal pour structurer la réflexion de leurs élus sur des mécanismes de participation citoyenne. Des citoyens et des élus de villes québécoises comme Gatineau ou Québec réclament leur version d’un office de consultation.

Ce rayonnement a contribué à obtenir pour Montréal la présidence pour 2016-2017 de l’Observatoire de la démocratie participative (OIDP), et la responsabilité d’en organiser le congrès international qui se déroulera à Montréal le mois prochain. Cette rencontre réunira plusieurs centaines de participants en provenance d’une vingtaine de pays.


Voir le site de la conférence

Le rapport annuel signale aussi que l’année 2016 s’est terminée par le dépôt de projets de loi sur le nouveau statut de Métropole et la reconnaissance du statut des villes comme gouvernements locaux. Les débats qui s’engageront dans les prochains mois sur ces questions ne manqueront pas. Cela pourrait être l’occasion, si telle est la volonté de nos élus, de préciser, voire même d’élargir l’éventail des cas où la consultation par l’Office est automatique, particulièrement dans le contexte où il est prévu l’élimination du recours référendaire à Montréal.

L’Office sera heureux de continuer à contribuer à faire de notre métropole un milieu moderne et ouvert dont les pratiques de débat citoyen serein assurent la cohésion sociale et le vivre-ensemble.

 


Consultez le rapport