C’est hier soir, le 29 octobre, que l’Office de consultation publique de Montréal lançait sa grande consultation sur la réduction de la dépendance montréalaise aux énergies fossiles. Cette rencontre a été le premier jalon d’une démarche innovante alliant les méthodes traditionnelles de consultation aux technologies collaboratives. Près de 200 personnes assistaient à cette soirée tenue dans les locaux de l’OCPM. Cette consultation suscite d’ailleurs un intérêt considérable, notamment dans les médias sociaux. En effet, la vidéo promotionnelle de la consultation a déjà fait l’objet de plus de 7000 visionnements, alors que plus de 1000 personnes ont signifié leur intérêt sur la page Facebook de l’Office. Avec cette consultation, l’OCPM propose à tous des moyens conviviaux de s’interroger sur nos choix individuels et collectifs. « Faisons le plein d’énergies nouvelles ! Nous faisons le pari de l’intelligence collective pour trouver des solutions pour Montréal en associant au débat entourant les énergies fossiles et les énergies renouvelables, l’énergie des citoyens. » a déclaré Dominique Ollivier, présidente de l’OCPM. L’Office a également lancé la consultation en ligne : vertMtl.org. Pour la première fois, l’Office offre la possibilité de se prononcer en ligne, à l’aide d’un outil qui permet des échanges ouverts entre les citoyens. Le débat en ligne se poursuivra jusqu’aux séances d’audition des opinions en mars. Déjà, plus d’une centaine de contributions sont en ligne et un kiosque permettait de comprendre le fonctionnement de cette plateforme. Visitez notre plateforme en ligne Un autre kiosque visait à prendre connaissance de la démarche d’activités contributives citoyennes, organisées en partenariat avec des groupes, des citoyens et des institutions, proposée par l’Office. Ces activités se teindront en novembre et culmineront par la « grande activité citoyenne » de l’Office, le 21 novembre. Les activités contributives citoyennes permettront à tous d’organiser sa propre petite consultation, à l’aide d’une trousse « prêt-à-consulter », ou de se joindre à un groupe. Toutes les contributions réalisées de cette manière innovante avant le 21 novembre seront intégrées à la synthèse que l’Office remettra au maire de Montréal, avant son départ pour le Sommet des élus locaux de la Conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques à Paris (COP21), où sont attendus plus de mille maires. Au cours de l’hiver, d’autres événements publics seront proposés, dont un marathon créatif en février.